Imago

Tsonga, battu mais content

Tsonga, battu mais content
Par Eurosport

Le 07/05/2008 à 11:45Mis à jour

De retour après un mois d'absence, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas fait de miracle face à Gilles Simon. Même s'il a eu trois balles de match dans le jeu décisif du dernier set... "Je n'ai pas à rougir. Cette défaite va m'apporter beaucoup", a toutefois assuré

MASTERS SERIES ROME - 2e tour

Gilles Simon (FRA) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.10) 6-2, 4-6, 7-6(8/6)
Prochain adversaire : Bolelli

Le duel 100% français entre Jo-Wilfried Tsonga, tête de série N.10, et Gilles Simon au 1er tour du Masters Series sur terre battue de Rome a tourné à l'avantage du second, vainqueur 6-2, 4-6, 7-6 (8/6) après 2h19 d'une rencontre très disputée mardi soir. Simon, après avoir pris nettement l'avantage lors de la 1re manche, a ensuite souffert.

"Aucune douleur au genou"

Il est vrai aussi qu'il s'agissait aussi de son 2e match, seulement, sur terre battue sur le circuit principal depuis le 1er tour de Roland-Garros en 2005 (défaite face à Andy Roddick). Aussi le Manceau n'était-il pas vraiment déçu. "Je n'ai pas à rougir. Cette défaite va m'apporter beaucoup, a-t-il assuré. J'ai montré que j'étais capable de renverser une situation. Je n'étais pas bien après le 1er set, mais, ensuite, j'ai réussi à jouer mon jeu."

"En plus, je n'ai ressenti aucune douleur au genou, c'est pour cela que j'ai "la banane" malgré la défaite. Après, sur les balles de match, la réussite n'a pas là, a-t-il regretté. Mais j'ai prouvé que j'étais capable de jouer sur terre battue. Maintenant, je n'ai qu'une envie c'est de rejouer sur cette surface. Bon, ce ne peut plus être à Rome, ce sera à Hambourg la semaine prochaine. Il faut que je m'acclimate à cette surface, mais je suis sur que je peux réussir", a-t-il continué à moins de deux semaines du début de Roland-Garros.

"Lever les foules"

"A Roland-Garros, ce sera un Tsonga bagarreur, comme d'habitude, et qui a envie de jouer et de lever les foules", a-t-il promis, enthousiaste. Au 2e tour mercredi, Simon, 34e au classement mondial, affrontera l'Italien Simone Bolelli, finaliste à Munich la semaine dernière, et qui, de son côté, n'a pas trop forcé pour éliminer en 1h01 un autre français, qui était issu des qualifications, Olivier Patience (6-0, 6-3).

L'an passé, Simon était arrivé en quarts de finale à Rome, échouant contre l'Espagnol Tommy Robredo après des victoires contre le Britannique Andy Murray puis l'Argentin Guillermo Canas. "C'était dur, d'autant qu'avec "Jo", on sortait tous les deux de pépins physiques. Le match ne s'est joué à rien, c'était un beau combat , a commenté le vainqueur. Mais je me suis rassuré sur mon dos, c'est bien pour la suite."

Côté Français, Simon rejoindra le seul Nicolas Mahut au 2e tour, puisqu'au lendemain des défaites de Richard Gasquet, Michael Llodra et Fabrice Santoro, se sont ajoutées celles de Patience et de Paul-Henri Mathieu mardi. Pourtant demi-finaliste à Munich la semaine passée et tête de série N.15, Mathieu s'était incliné dans l'après-midi face au Croate Ivo Karlovic (7-6, 6-2).

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0