Tennis
Open d'Australie

Djokovic a surmonté l'obstacle Verdasco

Partager avec
Copier
Partager cet article

Novak Djokovic à l'Open d'Australie

Crédit: AFP

ParLucile Alard
17/01/2017 à 10:37 | Mis à jour 17/01/2017 à 13:25
@LucileAlard

OPEN D'AUSTRALIE - Novak Djokovic s'est sorti du piège tendu par Fernando Verdasco. Le Serbe, tenant du titre, a dominé l'Espagnol en trois manches (6-1, 7-6 (4), 6-2) pour accéder au 2e tour, où il rencontrera le vainqueur du duel entre Denis Istomin et Ivan Dodig.

D'inquiétude, il n'y en a pas vraiment eu. Mais Novak Djokovic a quand même dû rester vigilant pour écarter Fernando Verdasco lors du premier tour de l'Open d'Australie (6-1, 7-6, 6-2). Après un début de match presque parfait, le numéro 2 mondial a lutté pied à pied dans une deuxième manche particulièrement tendue. Mais il a manqué un petit plus de réussite à l'Espagnol pour vraiment faire douter le Serbe. La troisième manche, comme la première a été à sens unique. Au deuxième tour, Novak Djokovic affrontera Denis Istomin, tombeur d'Ivan Dodig (6-1, 6-4, 3-6, 7-5).

  • Le film du match
Wimbledon

"Plus belle finale de l'histoire", "Roger était le meilleur" : Djokovic-Federer, un an après

14/07/2020 À 09:36

Novak Djokovic n'a plus perdu au premier tour d'un tournoi du Grand Chelem depuis 11 ans et Verdasco n'a jamais réellement été en mesure de mettre un terme à cette série. Il avait pourtant poussé le Serbe dans ses derniers retranchements lors de leur premier face à face de la saison à Doha. Djokovic s'en était finalement sorti (4-6, 7-6, 6-3) et avait ensuite remporté le tournoi. Le 40e joueur mondial aurait pu prolonger le combat lors de ce premier tour à Melbourne. Il a même carrément titillé Djokovic dans la deuxième manche. Mais ses deux breaks réussis ont été effacés dans la foulée par un numéro 2 mondial en réaction.

56 fautes directes, c'est trop pour Verdasco

Verdasco a accumulé trop de fautes directes (56 en tout) pour espérer davantage. Il menait 0-30 sur le service du tenant du titre à 5-4 en sa faveur ? Il a vendangé plusieurs balles et laissé son adversaire remporter sa mise en jeu. La fin du tie-break l'a aussi parfaitement illustré. Alors qu'il avait recollé au Serbe, il a commis deux erreurs grossières (il en a d'ailleurs jeté sa raquette) qui ont offert deux balles de deuxième set à Djokovic, qui ne s'est pas fait prier pour conclure. Avec deux manches d'avance, la suite était injouable pour l'Espagnol.

Djokovic a d'ailleurs tout de suite montré qu'il ne lâcherait plus rien. Dès le premier jeu de service de son adversaire, il a réalisé le break pour prendre le large, à l'image de ce qu'il avait fait dans le premier set. Les prouesses de Verdasco en coup droit, comme cet énorme coup gagnant long de ligne enregistré à 168 km/h, n'ont pas suffi. Heureux de sa victoire, Djokovic affichait son soulagement d'avoir su garder la maîtrise de la rencontre au micro d'Eurosport : "S'il est en feu, vous pouvez rapidement quitter le tournoi." La suite s'annonce abordable pour le Serbe qui Denis Istomin, 119e joueur mondial.

Finalement, il n'y a pas eu danger pour Djokovic : les temps forts de sa victoire

00:02:24

Roland-Garros

2015 : Le chef-d'oeuvre de Wawrinka en finale contre Djokovic

01/06/2020 À 22:55
Tennis

2011 : Le jour où Murray "aurai(t) dû" stopper la marche royale de Djokovic

14/05/2020 À 16:42
Dans le même sujet
TennisOpen d'AustralieFernando VerdascoNovak Djokovic
Partager avec
Copier
Partager cet article