Getty Images

Le Top 15 des duels entre Nadal et Djokovic

Le Top 15 des duels entre Nadal et Djokovic

Le 26/01/2019 à 20:44Mis à jour Le 26/01/2019 à 20:46

OPEN D'AUSTRALIE - Il y a eu 52 confrontations entre Novak Djokovic et Rafael Nadal. La rivalité la plus prolifique de tous les temps chez les hommes. Dans le lot, quelques rencontres oubliables, mais surtout un bon paquet de matches devenus cultes. Entre qualité pure et portée historique, voici notre Top 15 avant de savoureur le 53e acte, dimanche, à Melbourne.

15. Montréal 2013

Demi-finale
Victoire de Nadal
Score : 6-4, 3-6, 7-6

En night session, le 36e duel entre les deux hommes vaut surtout par son suspense. C'est l'année du grand retour de Nadal au tout premier plan, y compris sur dur. Djoko, lui, se remet à peine de sa défaite en finale de Wimbledon contre Murray, et il s'incline en vendangeant le tie-break du troisième set où, mené 6-0, il cède finalement 7-2.

Nadal vainqueur de Djokovic 7-6 au 3e set à Montréal, en 2013.

Nadal vainqueur de Djokovic 7-6 au 3e set à Montréal, en 2013.AFP

14. Monte-Carlo 2013

Finale
Victoire de Djokovic
Score : 6-2, 7-6

Novak Djokovic avait certes déjà signé ses premières victoires sur terre contre Nadal dès la saison précédente, mais le voir mettre fin à la série de 46 victoires du Majorquin à Monte-Carlo, où il avait enlevé les huit derniers titres, c'était quelque chose. C'est la portée du résultat, plus que le match en lui-même, qui prévaut ici.

13. US Open 2013

Finale
Victoire de Nadal
Score : 6-2, 3-6, 6-4, 6-1

Leur troisième finale en quatre ans à l'US Open. Surtout, leur 37e confrontation, ce qui leur permet de rejoindre Ivan Lendl et John McEnroe au rang de la rivalité la plus prolifique de l'histoire. Rafael Nadal s'impose en quatre sets et s'offre un 13e titre du Grand Chelem pour dépasser Roy Emerson. Seuls Roger Federer et Pete Sampras sont alors encore devant lui.

12. Wimbledon 2011

Finale
Victoire de Djokovic
Score : 6-4, 6-1, 1-6, 6-3

Le match qui a fait officiellement de Novak Djokovic le roi de la planète tennis. Après sept années et demie de règne commun entre Federer et Nadal, le Serbe devient numéro un mondial grâce à cette victoire en quatre sets face à Nadal. Malgré une réaction d'orgueil au 3e set, Rafa subit les débats. "C'est le meilleur match de ma carrière sur gazon", dit alors Djokovic qui, depuis, a ajouté trois autres couronnes d'Angleterre à son palmarès.

11. Hambourg 2008

Demi-finale
Victoire de Nadal
Score : 7-5, 2-6, 6-2

Nole vient de devenir le Djoker et de changer de dimension en remportant son premier titre majeur à Melbourne. Mais sur terre, Nadal reste intouchable. Pourtant, à Hambourg, le Serbe bouscule Rafa pendant deux sets, avant de lâcher prise. Mais cette baston de trois heures et trois minutes marque leur premier duel véritablement intense, alors qu'aucun de leurs neuf premiers matches n'avait dépassé les deux heures.

10. Roland-Garros 2014

Finale
Victoire de Nadal
Score : 3-6, 7-5, 6-2, 6-4

Leur troisième choc consécutif à Paris après 2012 et 2013, et le deuxième en finale. Ce match ne pourra pas égaler le sommet d'émotion et d'intensité de leur demie l'année précédente. Pour une fois, Novak Djokovic parvient à prendre le premier set. En 35 finales dans sa carrière, jamais il n'a perdu en remportant la manche initiale. Mais le combo "Nadal + Roland-Garros" va faire exploser cette statistique. Par la suite, Nole ne cesse de subir. Un peu malade, et saoulé de coups, il lâche en quatre sets. Nadal finit à genoux, puis en larmes. C'est son 9e sacre à Roland-Garros.

9. Jeux Olympiques Pékin 2008

Leur unique duel olympique. Mémorable. C'est une demi-finale (comme souvent à l'époque entre les deux joueurs). Nadal joue pour devenir numéro un mondial et mettre fin au règne de Roger Federer. Le Majorquin surfe sur une irrésistible vague après son premier titre à Wimbledon. C'est son été triomphal. Pourtant, Novak Djokovic n'est pas loin de le dominer à Pékin. Le deuxième set, remporté 6-1 par un Nole ultra-agressif (il enquille même les services-volées) tient du chef-d'œuvre. Mais Nadal, comme il sait si bien le faire, laisse passer l'orage pour s'imposer en trois sets.

8. US Open 2010

Finale
Victoire de Nadal
Score : 6-4, 5-7, 6-4, 6-2

Un match spécial, puisque ce fut la toute première de leurs huit finales en Grand Chelem (en comptant celle de dimanche). Novak Djokovic n'a pas encore totalement opéré sa mue (ce sera pour l'année suivante). Rafael Nadal, lui, est au sommet. Il vient de remporter son 5e Roland-Garros et son 2e Wimbledon. A New York, Djoko a sorti Federer en demie mais il est dominé dans cette finale. Rafa aurait même pu s'imposer plus nettement avec davantage de réussite sur ses balles de break (6 sur 26 !). A 24 ans, il signe le Grand Chelem en carrière et accomplit un pas majeur dans l'histoire du tennis.

7. Queen's 2008

Finale
Victoire de Nadal
Score : 7-6, 7-5

Oui, le Queen's. Beaucoup ont oublié ce match-là. Mais en qualité tennistique pure, c'est un des plus beaux. Nadal empoche le premier set au tie-break, Djokovic sert pour égaliser à un set partout avant de coincer. Pas un Grand Chelem, seulement deux sets, mais du grand tennis. Vraiment. Une victoire importante en prime dans la carrière de l'Espagnol, qui décroche alors son premier titre sur gazon. Un autre, bien plus prestigieux, va suivre à Wimbledon quelques jours plus tard...

Nadal et Djokovic au Queen's en 2008.

Nadal et Djokovic au Queen's en 2008.AFP

6. Roland-Garros 2012

Finale
Victoire de Nadal
Score : 6-4, 6-3, 2-6, 7-5

Pas leur plus beau match, assurément. Ils n'ont jamais réussi à accorder leurs violons dans cette finale, jouant à tour de rôle leur meilleure partition en soliste plutôt que de concert. Il n'empêche qu'il reste difficile de passer à côté de cette rencontre, tout simplement parce que c'est celle de leurs 42 confrontations qui a eu la plus forte portée historique : Nadal jouait pour un 7e titre à Paris, synonyme de record. Djokovic, lui, pouvait devenir le premier joueur depuis Laver en 1969 à détenir simultanément les quatre titres du Grand Chelem. Finalement, en quatre sets… et deux jours (à cause de la pluie), Rafa gardera sa couronne parisienne pour dépasser Borg et priver le Djoker de la légende.

5. Madrid 2009

Demi-finale
Victoire de Nadal
Score : 3-6, 7-6, 7-6

Pour sa grande première en tant que Masters 1000 terrien, Madrid est gâté en 2009 avec ce qui reste sans doute comme le plus grand match en deux sets gagnants de ces 20 dernières années. Quatre heures et deux minutes pour trois manches, et une victoire au bout du suspense pour Nadal, 11-9 dans le tie-break du dernier set, après avoir sauvé trois balles de match. "J'ai joué certains points au-delà de ma limite et, malgré tout, j'ai perdu", lance Djokovic, qui rate là sa première victoire sur terre face à Nadal. Ce dernier paiera ses efforts le lendemain en s'inclinant contre Federer en finale.

Rafael Nadal et Novak Djokovic à Madrid en 2009.

Rafael Nadal et Novak Djokovic à Madrid en 2009.AFP

4. Roland-Garros 2013

Demi-finale
Victoire de Nadal
Score : 6-4, 3-6, 6-1, 6-7, 9-7

Le plus mémorable de leurs duels parisiens. Le seul, d'ailleurs, qui soit allé à la limite des cinq manches. Il aura fallu trois sets à Novak Djokovic, extrêmement tendu, pour se mettre dedans. Même le gain du deuxième ne traduit pas une supériorité du Serbe. En revanche, à partir du quatrième acte, arraché au tie-break, il semble en mesure de prendre le dessus sur son rival espagnol. Le set décisif, dantesque, atteint des sommets rarement atteints sur terre battue. C'est un roman à lui seul. Et Djokovic a dû cauchemarder quelques semaines de son smash manqué alors qu'il comptait un break d'avance.

Bousculé, dominé, Rafa s'impose en guerrier, au courage, au mental. Une des victoires les plus fortes en émotion de la carrière de Nadal, qui sortait d'une blessure au genou dont il craignait de ne pas se relever. Djokovic, lui, parlera d'une des "défaites les plus douloureuses" de sa carrière. Quant au public, estourbi par l'intensité des débats, il aura besoin de reprendre son souffle. Jo-Wilfried Tsonga entamera sa demi-finale face à David Ferrer dans un central à moitié vide...

3. Wimbledon 2018

Demi-finale
Victoire de Djokovic
Score : 6-4, 3-6, 7-6, 3-6, 10-8

Plus de trois ans que ces deux géants ne s'étaient plus croisés en Grand Chelem. Mais ça valait le coup d'attendre. Ce sera un de leurs plus beaux duels. Sous le toit, et à cheval sur deux jours entre le vendredi et le samedi, il faudra cinq sets et 5h14 pour départager les deux hommes. La dernière manche achève de conférer à cette rencontre son instantané statut de classique.

Bousculés sur leurs engagements à partir de 3-3, Nadal et Djokovic passent leur temps à se sortir de situations complexes et offrir leur plus beau tennis, jusqu'au break décisif du Serbe. Nole finit par l'emporter 10-8. Symbole de ce combat acharné : ils finissent tous les deux avec le même nombre de coups gagnants (73) et de fautes directes (42). Le match clé de cette saison 2018, qui a propulsé Djokovic vers un seconde semestre prolifique et signé pour de bon son grand retour au sommet.

Rafael Nadal et Novak Djokovic / Wimbledon 2018

Rafael Nadal et Novak Djokovic / Wimbledon 2018Getty Images

2. US Open 2011

Finale
Victoire de Djokovic
Score : 6-2, 6-4, 6-7, 6-1

Quatre sets, 6-1 au 4e. Dit comme ça, le "pitch" n'incite pas à la légende. Mais c'est vraiment un match hors normes que livrent les deux hommes sur le Arthur-Ashe. Des échanges ahurissants, d'une longueur souvent extravagante. Le troisième jeu du deuxième set, est un match à lui seul. Le Djoker, en débreakant après une folle bagarre, finira les bras au ciel comme s'il avait gagné le match.

C'est la très grande année de Novak Djokovic, celle qui l'installe comme le patron du circuit. Pour lui, c'est le match du Petit Chelem. Sur ce match comme sur cette saison, il aura été nettement supérieur à Nadal. N'importe qui d'autre que le Majorquin aurait pris une énorme raclée ce jour-là. Djokovic sert d'ailleurs pour le match à 6-5 dans le troisième mais Nadal refusera de mourir si tôt. Au prix d'un fin de set épique, il repousse l'échéance, pour mieux se faire punir dans le 4e set. Le genre de match après lequel on a du mal à respirer...

1. Open d'Australie 2012

Finale
Victoire de Djokovic
Score : 6-2, 6-4, 6-7, 6-1

Dans l'absolu, Rafa et Nole ont déjà offert davantage de spectacle et de qualité pure de tennis que lors de cette finale à Melbourne. Mais c'est sans aucun doute le premier qui vient à l'esprit quand on pense à la rivalité entre Novak Djokovic et Rafael Nadal. Leur duel le plus emblématique, comme s'il avait effectué la synthèse de tous leurs combats. Qui dit Nadal-Djokovic dit bataille homérique, matches à rallonge et lutte physique hors du commun. Difficile, donc, de ne pas converger vers ce 29 janvier 2012.

Il faudra 5h53 pour les départager. La plus longue finale de l'histoire du Grand Chelem et, avec la quasi-généralisation du tie-break au 5e set, ce record-là pourra bien tenir un bon moment. Le paradoxe tient au fait que Nadal, en menant 4-2 dans le dernier set, est passé tout près de la victoire alors que, globalement, Djokovic était au-dessus. Le Serbe aurait pu et dû gagner le 1er set. Idem pour le 4e. Mais il devra attendre le 12e jeu de la dernière manche pour s'imposer. D'autant plus sidérant que, 48 heures plus tôt, le Djoker a déjà bastonné cinq heures et cinq sets contre Murray. A l'issue de la finale, il faudra amener deux chaises aux finalistes pendant la cérémonie protocolaire. Mais on se demande si, après ça, nous n'étions pas aussi fatigués qu'eux.

Vidéo - 5h53 et une baston invraisemblable : 2012, le sommet australien de Djokovic et Nadal

08:03
0
0