Cet Open d’Australie est de plus en plus fou. Désormais à huis clos, le tournoi fait la part belle aux surprises du côté de ces messieurs. Après la qualification sensationnelle d’Aslan Karatsev pour les quarts de finale aux dépens de Félix Auger-Aliassime, Grigor Dimitrov a éjecté sans ménagement Dominic Thiem de la compétition (6-4, 6-4, 6-0) en à peine plus de deux heures (2h01 exactement) et retrouvera donc le Russe pour une place dans le dernier carré. Le Bulgare a été solide et sérieux face à un numéro 3 mondial totalement à côté de son sujet ce dimanche à Melbourne, et vraisemblablement diminué physiquement.
L’Open d'Australie est diffusé sur Eurosport. Profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euro pendant un mois
Après les quatre premiers jeux de la partie, il fallait être sacrément culotté pour imaginer un tel scénario. Certes, Dominic Thiem n'était pas impérial mais il avait alors déjà fait ce qu'il fallait pour s'octroyer un break d'avance, alors que Grigor Dimitrov avait, lui, commis 9 fautes directes. Le schéma classique attendu se dessinait : la constance et la confiance d'un vainqueur récent en Grand Chelem allaient ramener à la raison un joueur certes brillant, mais sur courant alternatif. On se trompait dans les grandes largeurs.
ATP Rome
Une bataille épique de 3h24 : Sonego s'offre Thiem au bout du suspense
13/05/2021 À 21:03

7 breaks concédés, 41 fautes, une bulle : Thiem a complètement sombré

Sans fil conducteur ni énergie, Thiem a fait peine à voir

Car le numéro 3 mondial, qui s'était magnifiquement tiré du piège Kyrgios lors de son match précédent, au prix d'une remarquable remontée, n'a pas affiché sa sérénité habituelle. Très vite, son coup droit s'est grippé et, à la surprise générale, c'est bien Dimitrov qui a progressivement pris le dessus en fond de court. Bien plus vif dans ses déplacements et surtout moins généreux en fautes directes, le Bulgare a gagné 5 des 6 derniers jeux du premier set pour prendre les commandes du match.
Peut-être diesel et en manque de sensations, Thiem ne pouvait pas ne pas réagir. Et pourtant le deuxième acte a été un copier-coller du premier. Le numéro 3 du classement ATP n'a jamais rien eu de l'insatiable "Dominator" dont l'intensité physique vient à bout de la grande majorité de ses adversaires. Sans fil conducteur, il a continué de jouer par à-coups et a surtout distribué les cadeaux à la pelle : 30 fautes directes sur ces deux premières manches (41 en tout), soit deux de plus que sur l'ensemble de son match contre Kyrgios... en 5 sets (il n'en avait même commis que 8 dans les trois derniers alors).
Errant dans une Rod Laver Arena vide, l'Autrichien, vite résigné, a fait peine à voir, privé d'énergie par un mal qui reste à déterminer. Thiem, qui s'épanouit habituellement dans le combat, a déposé les armes et définitivement sombré d'entrée de 3e set. Ajoutez à cela un Dimitrov libéré et vous obtenez un 6-0 sans appel. Triste sortie donc pour le finaliste de l'édition 2020. Quant à Dimitrov, qui avait déjà bénéficié d'un abandon au tour précédent, il sauvegarde bien des forces pour la suite.

Grigor Dimitrov et Dominic Thiem, à l'issue de ce match à sens unique

Crédit: Getty Images

ATP Rome
Tsitsipas et Berrettini ont rendez-vous, Zverev en balade, Thiem à l'arraché
12/05/2021 À 10:52
ATP Madrid
Zverev-Thiem, déjà un classique ? "Nous avons disputé des matches fantastiques"
08/05/2021 À 19:49