On ne peut pas dire que la sérénité la plus totale règne actuellement en Australie, à moins de trois semaines du coup d'envoi du premier Grand Chelem de l'année, et ce n'est pas la nouvelle tombée ce mardi qui va contribuer à ramener le calme. Deux joueurs, inscrits dans le tableau de l'Open d'Australie, ont été testés positifs au Covid-19, selon les autorités sanitaires locales. Leur identité n'a pas été révélée.

Sur les trois nouveaux cas enregistrés dans la région, deux - des hommes trentenaires - sont donc des joueurs, a précisé le ministère de la Santé de l'Etat de Victoria, portant à sept le nombre de contaminations totales détectées au sein du millier de personnes arrivées spécialement la semaine dernière par vols charters sur l'île-continent. Outre les deux joueurs, figure une femme d'une vingtaine d'années liée au tournoi, selon les autorités.

Open d'Australie
Débat sur la quarantaine, entraînements retardés, favoritisme : La zizanie règne aux antipodes
18/01/2021 À 18:02

Surf de chambre, morse et volée-matelas : le quotidien lunaire des confinés de Melbourne

Tiley : "La majorité des joueurs a été absolument fantastique"

Le prestigieux tournoi de Melbourne doit débuter le 8 février avec trois semaines de retard. Sa tenue a impliqué une énorme organisation logistique pour permettre la venue, de l'étranger, des joueurs dans un pays qui a jusqu'à présent réussi tant bien que mal à contrôler l'épidémie. L'ensemble des joueurs et de leurs accompagnants, arrivés en fin de semaine dernière sur le sol australien, sont confinés 14 jours dans leurs hôtels, selon le protocole pré-établi qui prévoit une autorisation de sortie de cinq heures quotidiennes pour s'entraîner.

Mais 72 joueurs et joueuses engagés ont été placés en isolement strict, sans aucune autorisation de sortie, pour avoir été cas contact lors de leurs vols vers l'Australie. Plusieurs joueurs se sont plaints des conditions de leur quarantaine en hôtel dans des commentaires qui ont été vertement critiqués par les médias australiens. Le numéro un mondial Novak Djokovic a ainsi cherché, en tant que syndicaliste en chef - il a créé la Professional Tennis Players Association l'été dernier -, à obtenir une amélioration des conditions de quarantaine. Mais le Serbe a reçu un "non" ferme du premier ministre de l'Etat de Victoria et s'est attiré des railleries de la part de joueurs.

Craig Tiley a également reconnu que la fermeté des règles de quarantaine australiennes avait pu "choquer" certains joueurs dans un premier temps, mais ajouté que la plupart lui avaient dit lors d'une conférence téléphonique qu'ils acceptaient ces restrictions et s'excusaient pour l'exagération quelques-uns. "La majorité des joueurs a été absolument fantastique et c'est un groupe qui est un peu énervé par ce que certains ont dit car cela les présente tous sous un mauvais jour", a-t-il dit aux journalistes.

Craig Tiley

Crédit: Getty Images

Open d'Australie
Monfils à l'aveugle, Kyrgios showman, Medvedev en feu : Le Top 10 des plus beaux points
24/02/2021 À 17:44
Open d'Australie
Fognini cloué, Tsitsipas débordé, Djere dépité : Le Top 5 des plus beaux points de Nadal à Melbourne
24/02/2021 À 17:22