Monfils, la galère continue

Nouvelle déconvenue pour le numéro un français : Gael Monfils, 11e mondial, a été sorti lundi dès son entrée en lice par le Finlandais Emil Ruusuvuori (86e), en 5 sets, 3-6, 6-4, 7-5, 3-6, 6-3 et 3h46 de jeu. Le Tricolore, qui avait atteint les 8es de finale l'an dernier à Melbourne, avait pourtant bien débuté en empochant le premier set. Mais le Finlandais a été plus solide, alors que le Parisien aura été trop inconstant pour s'imposer.
Open d'Australie
Monfils à l'aveugle, Kyrgios showman, Medvedev en feu : Le Top 10 des plus beaux points
24/02/2021 À 17:44
Même s'il est revenu dans le match pour arracher un 5e set, Monfils y a concédé rapidement un break qu'il n'a jamais pu effacer. Ce ne sont pourtant pas les occasions qui lui auront fait défaut : il a obtenu un total de 23 balles de break sur l'ensemble de la partie, dix de plus que son adversaire, mais il n'a pu en convertir que six... Pas de quoi rassurer sur sa forme après une fin de saison 2020 déjà très décevante, où il s'était incliné sur les quatre matches disputés post-coupure Covid avant de déclarer forfait pour Bercy. Il l'avait avoué en arrivant en Australie, il avait "zéro confiance". Cela s'est confirmé. Son nouveau coach, Gunther Bresnik, va avoir du travail pour le remettre en selle.

Monfils - Ruusuvuori : le résumé

Moutet s'arrache en 5 sets

Comme Gaël Monfils, Corentin Moutet était programmé dès 11 heures, heure locale, ce lundi. Comme Monfils, il a bataillé pendant cinq sets. Comme lui, il a été mené deux manches à une. Mais contrairement à Monfils, le jeune gaucher tricolore est sorti vainqueur de son combat contre John Millman (6-4, 6-7, 3-6, 6-2, 6-3). Une jolie performance pour Moutet, 80e au classement ATP, qui fait tomber le 38e mondial, passé tout près l'an dernier d'un exploit monumental contre Roger Federer.
Corentin Moutet a dû ferrailler pendant 3h45 pour s'en sortir, mais il a assez nettement pris la mesure de son adversaire dans les deux dernières manches, au cours desquelles il s'est montré d'une efficacité redoutable au service. John Millman n'y a d'ailleurs pas obtenu la moindre balle de break. C'est la première fois en trois participations que Moutet franchit le cap du 1er tour à Melbourne. Il sera opposé au prochain tour au Canadien Milos Raonic, 15e mondial.

Grande première australienne pour Moutet

Müller et Humbert passent

Les deux tricolores ont terminé leur match du 1er tour à quelques minutes d'intervalle. Vainqueur en quatre manches du tenace Juan Ignacio Londero, Alexandre Müller a signé son tout premier succès en Grand Chelem après un beau match bouclé en quatre manches (4-6, 6-3, 6-0, 6-3).
Lucky loser, le natif de Poissy avait profité du forfait de Federico Delbonis pour intégrer le tableau principal.

Müller - Londero : le résumé

Il a également fallu quatre manches à Ugo Humbert pour passer. La tête de série n°29 est venu à bout du Japonais Yasutaka Uchiyama (6-3, 6-4, 6-7, 6-3).

Paire trébuche

Benoît Paire n'avait pas les armes. Complètement lessivé physiquement, et amoindri par des soucis au coude et victime d'ampoules, le Français a pris la porte dès le 1er tour de cet Open d'Australie. Auteur d'un match très décousu, le Français a logiquement subi la loi du Biélorusse Egor Gerasimov. Le 79e mondial s'est imposé en quatre manches (6-2, 2-6, 7-6, 7-5).
Le match aurait pu prendre une tournée plus folle. Auteur d'une belle remontée dans le quatrième acte, Paire n'a pu aller au bout de ses idées et décrocher un cinquième set. Auteur d'un nouveau break à 5-5, Gerasimov est allé boucler le match dans la foulée.
Paire n'a pas eu une préparation idéale, bien au contraire. Il a été tout d'abord contraint à une quatorzaine stricte à son arrivée à Melbourne après le test positif d'un des passagers de son avion. A peine sorti de son isolement, il a de nouveau été confiné, brièvement cette fois, quand un nouveau cas lié à son hôtel de quarantaine a été détecté cette semaine...
L'Avignonnais accumule les galères depuis la reprise post confinement en 2020, mais pas les victoires: une seule, en sept matchs entre août et octobre 2020, plus deux défaites à l'ATP Cup (contre Fognini et abandon contre Thiem) et maintenant celle contre Gerasimov.

Paire, un tour et puis s'en va : les meilleurs moments de sa défaite face à Gerasimov

Mannarino tranquille

Adrian Mannarino, 35e mondial, a décroché lundi son billet pour le 2e tour de l'Open d'Australie, face à l'Autrichien Dennis Novak, battu en trois sets (6-2, 6-4, 7-6). Il aura été le premier des neuf Français et Françaises engagés en ce premier jour du Grand Chelem australien à se qualifier pour la suite de la compétition.
Mannarino a rendu une copie très propre et il a surtout eu le mérite de s'éviter des complications. Après avoir remporté facilement les deux premiers sets, il a en effet été breaké dès le début de la 3e manche. Mais le gaucher est revenu avant de s'imposer au tie-break, 7 points à 2. Au prochain tour, il sera opposé au vainqueur de la rencontre au Serbe Miomir Kecmanovic, 42e mondial, tombeur du Polonais Kamil Majchrzak (6-2, 6-4, 6-3).

Mannarino - Novak : le résumé

Open d'Australie
Fognini cloué, Tsitsipas débordé, Djere dépité : Le Top 5 des plus beaux points de Nadal à Melbourne
24/02/2021 À 17:22
Open d'Australie
Osaka puissante et clinique : Le Top 5 de ses plus beaux points à Melbourne
24/02/2021 À 16:59