Daniil Medvedev

Nationalité : Russe
Classement : 4e
Age : 25 ans (le 11 février)
Bilan en Grand Chelem : 1 finale, 1 demi-finale
L'aîné de ce groupe, Daniil Medvedev fêtera ses 25 ans jeudi prochain. Il est aussi celui qui possède les plus solides références au plus haut niveau. Le Russe n'a que partiellement confirmé son explosion estivale de 2019, qui l'avait vu atteindre la finale de l'US Open. Malgré tout, la dernière ligne droite de la drôle de saison 2020, avec une demi-finale, encore à l'US Open, et son doublé Bercy - Masters lors de la tournée indoor, a entériné le potentiel d'un joueur capable de battre n'importe qui sur surface rapide.
Open d'Australie
Monfils à l'aveugle, Kyrgios showman, Medvedev en feu : Le Top 10 des plus beaux points
24/02/2021 À 17:44
Le protégé de Gilles Cervara a vraiment toutes les cartes en main pour venir secouer le cocotier cette année. Son jeu est atypique mais sa palette de plus en plus complète. Il possède le vécu et des certitudes, deux atouts précieux dans une seconde semaine en Grand Chelem. Après Dominic Thiem l'an passé à New York, Medvedev est-il prêt à prendre à son tour sa part du gâteau ? Peut-être. A lui de surfer sur la vague qui l'a porté fin 2020 avant d'être coupé dans son élan. Il se sait très attendu et, jusqu'à présent, il n'a jamais dépassé les huitièmes de finale en Grand Chelem ailleurs qu'à Flushing. A Melbourne, cet objectif-là aura valeur de strict minimum. Il peut et doit faire plus et mieux.

Daniil Medvedev avec le trophée du Masters

Crédit: Getty Images

Stefanos Tsitsipas

Nationalité : Grec
Classement : 6e
Age : 22 ans
Bilan en Grand Chelem : 2 demi-finales
Après son sacre au Masters fin 2019, on avait cru le Grec capable de se rapprocher d'un titre en Grand Chelem. Dans cette optique, il a (un peu) déçu l'an passé, mais sa demi-finale à Roland-Garros, où il a sérieusement bousculé Novak Djokovic, est venu rappeler à la fois le potentiel et le caractère de Stefanos Tsitsipas, dont le jeu tout autant que le charisme peuvent faire un bien fou au tennis dans les années à venir. Son année 2020 a eu un petit parfum de crise de croissance, mais il n'a pas non plus reculé de dix pas.
Après tout, il n'a encore que 22 ans, il sait ce qu'il veut, il travaille beaucoup pour atteindre ses objectifs et il possède des armes de nature à l'aider dans cette quête. Il n'y a donc pas de raison qu'il ne se rapproche pas du Graal dans les mois à venir. Mais son extrême exigence vis-à-vis de lui-même lui joue encore des tours et il devra gagner en constance. Quand toutes les pièces du puzzle se mettent en place, Tsitsipas peut devenir irrésistible. Mais pour gagner un Grand Chelem et se rapprocher du podium ATP, la gestion des passages plus laborieux, et tout le monde en connait, est tout aussi déterminante. C’est quand il est moins bon que Tsitsipas doit apprendre à être meilleur.

Stefanos Tsitsipas

Crédit: Eurosport

Alexander Zverev

Nationalité : Allemand
Classement : 7e
Age : 23 ans
Bilan en Grand Chelem : 1 finale, 1 demi-finale
L'insondable Sascha, qui semble parfois traverser ses matches comme une âme en peine. L'inconstant Zverev, dont certaines lacunes au détour d'un match, d'un set, parfois juste de quelques points, apparaissent sidérantes pour un joueur de son niveau. Mais on est souvent injuste avec l'Allemand, dont le plus grand tort a été de gagner des Masters 1000 dès ses 20 ans et d'atteindre la 3e place mondiale au même âge. Quoi qu'on en dise, il avance, au moins en termes de résultats.
Critiqué et parfois moqué pour son incapacité à briller en Grand Chelem, Zverev a clairement franchi un cap en ce sens l'an dernier avec une demi-finale en Australie et sa finale à l'US Open, dont il doit encore se demander comment il a pu la perdre. C'était une occasion en or. L'avenir dira si c'était la chance de sa vie. Il demeure un client à l’aube de la nouvelle année et, quand il ne fait pas n'importe quoi, constitue une menace pour à peu près n'importe qui n'importe où.
Reste un problème qu'il devra régler : il ne sait plus vraiment gagner. Depuis son sacre au Masters fin 2018, Zverev ne compte que trois titres. Trois 250. Rien ne remplace l'habitude de la victoire et c'est aussi cela qui lui manque à l'heure de conclure en Grand Chelem.

Alexander Zverev

Crédit: Getty Images

Andrey Rublev

Nationalité : Russe
Classement : 8e
Age : 23 ans
Bilan en Grand Chelem : 3 quarts de finale
Andrey Rublev a été désigné "jouer ayant le plus progressé" en 2020 et ce n'était pas volé. Le Russe a été un des grands bénéficiaires de la campagne covidée l'an dernier en passant de la 23e place mondiale en début d'année au Top 10 en fin de saison. Vainqueur de cinq titres et double quart de finaliste en Grand Chelem, coup sur coup, à l'US Open et Roland-Garros, il a semble-t-il tourné pour de bon le dos aux blessures qui avaient freiné son ascension. Il parait aussi apaisé, lui que l'on disait sujet au stress, y compris en dehors du court.
Il manque sans doute encore à Andrey Rublev un coup d'éclat sur une très grande scène pour booster une notoriété qui n'est pas encore au niveau de celle d'un Zverev, d'un Tsitsipas ou d'un Medvedev. Mais le discret (et pourtant très drôle) et maigrichon moscovite a du tennis plein la raquette et son jeu n'est pas dénué de subtilité. Si son physique le laisse tranquille, il pourrait encore franchir quelques échelons en 2021. "Je me sens de plus en plus à l'aise et ça se traduit dans mon jeu. J'ai beaucoup plus confiance désormais", a-t-il prévenu en janvier. Gare à lui.

Andrey Rublev lors de son match face à Dominic Thiem au Masters, le 19 novembre 2020

Crédit: Getty Images

Matteo Berrettini

Nationalité : Italien
Classement : 10e
Age : 24 ans
Bilan en Grand Chelem : 1 demi-finale
Un cas à part dans cette liste. Matteo Berrettini occupe à ce jour la 10e place au classement ATP. Merci qui ? Merci la pandémie ! Car pour le reste, l'Italien a vécu une saison absolument catastrophique au cours de laquelle il n'a gagné que neuf matches, aucun contre un joueur du Top 30. Le gel des points de 2019, année de son éclosion au très haut niveau, le préserve pour l'heure d'une chute drastique.
Il a connu quelques pépins physiques et, avec cette saison tronquée, n'a jamais pu trouver son rythme. Le Romain n'a pas caché non plus qu'il apprenait encore à gérer son nouveau statut sur le circuit. Le ratage de sa dernière saison parait quand même trop gros pour être vrai. Le demi-finaliste de l'US Open 2019 devrait donc être capable de rebondir dans les mois à venir. Mais dans quelles proportions ? En premier lieu, il doit retrouver de la confiance. Mais le potentiel est toujours là. Il le montre lors de l'ATP Cup. Sa victoire sur Dominic Thiem, mardi, était sa première contre un membre du Top 10 depuis le Masters 2019.

Matteo Berrettini

Crédit: Getty Images

Denis Shapovalov

Nationalité : Canadien
Classement : 12e
Age : 21 ans
Bilan en Grand Chelem : 1 quart de finale
Depuis sa demi-finale au Masters 1000 de Montréal en 2017 à l'âge de 18 ans, avec au passage des victoires contre Del Potro et Nadal, Denis Shapovalov sait que les attentes autour de lui sont importantes. Mats Wilander a même dit de lui qu'il était une combinaison "du feu de Nadal et de la grâce de Federer". Depuis, le Canadien avance à petits pas plus qu'il n'explose. Mais quand même. Sans faire trop de bruit, il a brièvement intégré le Top 10 après avoir, notamment, atteint son premier quart de finale en Grand Chelem lors du dernier US Open.
Une avancée au petit trot dans la hiérarchie qui tranche avec la fulgurance de son jeu. L'explosif gaucher est un des joueurs les plus excitants de la jeune génération et il possède une vraie personnalité, ce qui ne gâte rien. Mais est-il vraiment le mieux armé pour dominer le tennis dans quelques années ? Encore trop souvent capable du meilleur comme du pire (cf ses... 106 fautes directes contre Carballes Baena à Roland-Garros l'automne dernier), Denis Shapovalov doit encore prouver qu'il peut être autre chose qu'un homme de coups et de fulgurances. Mais c'est encore un tout jeune joueur, le benjamin de cette liste. Et pas le moins doué.

Denis Shapovalov

Crédit: Getty Images

Open d'Australie
Fognini cloué, Tsitsipas débordé, Djere dépité : Le Top 5 des plus beaux points de Nadal à Melbourne
24/02/2021 À 17:22
Open d'Australie
Osaka puissante et clinique : Le Top 5 de ses plus beaux points à Melbourne
24/02/2021 À 16:59