Elle n’avait pas les jambes pour enchaîner. Après 15 mois sans jouer, Bianca Andreescu avait retrouvé le goût de la victoire lundi au 1er tour de l’Open d’Australie en s’arrachant face à la "lucky loser" Mihaela Buzarnescu (6-2, 4-6, 6-3). Mais mercredi, elle a manqué de jus pour éviter le piège tendu par la Taïwanaise Su-wei Hsieh et son jeu atypique. Elle s’est lourdement inclinée en deux sets (6-3, 6-2) et 1h25 de jeu.
L’Open d'Australie est diffusé sur Eurosport. Profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euros pendant un mois
Hsieh a donné le ton dès l’entame de la partie en s’octroyant rapidement un double break. Andreescu a d’ailleurs beaucoup souffert sur sa seconde balle, ne parvenant à gagner qu’un point sur quatre derrière (26 % précisément, 6/23). Face aux variations adverses, la Canadienne, championne à l’US Open en 2019, n’a jamais trouvé son rythme. Après avoir perdu son service d’entrée de deuxième set, elle a réagi brièvement en s’emparant à son tour du service adverse (6-3, 3-2). Mais c’était le chant du cygne. Comme un symbole, c’est sur une 5e et dernière double faute qu’elle a offert le match à son adversaire.
Open d'Australie
Zverev prend position pour Djokovic avant Melbourne : "J'espère qu'il y aura une exception"
21/11/2021 À 09:30

Malgré quelques fulgurances, Andreescu s'est heurtée à un mur : le résumé de sa défaite

Serena et Muguruza se promènent

Andreescu n’est pas la seule tête de série d’importance à avoir vu son aventure s’arrêter si tôt. Petra Kvitova, finaliste pourtant il y a deux ans à Melbourne, a été sortie par la Roumaine Sorana Cirstea, 68e joueuse mondiale, en trois manches (6-4, 1-6, 6-1) et 2h03 de jeu sur la Margaret Court Arena. Après avoir pourtant refait son retard, la grande Tchèque a manqué, elle aussi, de jambes pour poursuivre sur sa lancée, trahie par ses 44 fautes directes. Mais Cirstea a aussi fait des merveilles à la relance, mettant même Kvitova en difficulté sur sa première balle de service (seulement 54 % de réussite derrière, 40 % dans l’ultime manche).
Pour Serena Williams en revanche, tout va bien. L’Américaine n’a concédé que 5 jeux en deux matches dans un début de tournoi idéal pour elle. Mercredi, elle a écrasé la 99e mondiale serbe Nina Stojanovic (6-3, 6-0) en 1h09. Au 3e tour, elle sera ultra-favorite contre la Russe Anastasia Potapova, 101e à la WTA. Pas de problème non plus pour Garbine Muguruza. L’Espagnole, finaliste l’an dernier, s’est débarrassée de la qualifiée Liudmila Samsonova en deux manches sèches (6-3, 6-1) et six minutes de moins que la protégée de Patrick Mouratoglou (1h03).

A la bagarre, Cirstea a fait sensation pour sortir Kvitova

Open d'Australie
"On verra bien" : Non vacciné, Djokovic dos au mur pour Melbourne
21/11/2021 À 00:06
Open d'Australie
C'est officiel : les joueurs non vaccinés ne pourront pas participer au tournoi
19/11/2021 À 23:24