3

Tête de série numéro 12, Roberto Bautista Agut a connu la mésaventure de se faire éliminer dès son entrée en lice à Melbourne par le Moldave 85e joueur mondial, Radu Albot. Une déception évidemment mais un accident de parcours qui peut arriver. Concéder un 6-0, comme l'a fait "RBA", n'est pas banal mais encore une fois, ce n'est pas une première. Ce qui est plus rare en revanche, c'est de n'inscrire que 3 petits points dans une manche ! Avec ses 2 coups gagnants et le point offert par Albot sur faute directe, Bautista Agut ne pouvait pas aller bien loin...

Highlights | Radu Albot - Roberto Bautista Agut

Open d'Australie
Djokovic est fixé : Les autorités locales refuseront les joueurs non vaccinés
IL Y A 15 HEURES

6

Bien qu'Australienne, Samantha Stosur ne s'est jamais très bien sentie du côté du premier Grand Chelem de l'année. Si le gazon de Wimbledon reste sa surface honnie, elle a atteint la finale à Roland-Garros (2010) et a remporté l'US Open (2011). En Australie, elle a obtenu son meilleur résultat en 2006 et 1010 avec des 8es de finale. Pas vraiment à l'aise à la maison donc… La preuve, elle n'avait plus remporté le moindre match au "Happy Slam" depuis 2015, soit six ans d'attente !

0

C’est le nombre de jeux laissés par Ashleigh Barty à sa pauvre victime du jour, la Monténégrine Danka Kovinic. A lui seul, ce match du 1er tour de l’Open d’Australie à sens unique aurait pu faire l’objet de plusieurs chiffres marquants. Car la malheureuse 82e joueuse mondiale est non seulement repartie de la Rod Laver Arena les fesses toutes rouges à bicyclette mais elle n’a pu résister à la tornade australienne que… 44 minuscules minutes. Un grand moment de solitude.

6-0, 6-0 pour commencer : La n°1 mondiale Barty a étouffé Kovinic en 44 minutes

Pour remuer le couteau dans la plaie, Barty a inscrit cinq fois plus de points que son adversaire du jour (50 contre 10) et a été parfaite au filet : 6 montées gagnantes sur 6 tentatives (100 %). Si Kovinic a vécu un cauchemar, la numéro 1 mondiale ne pouvait vraisemblablement pas rêver meilleure entrée en lice, elle qui reste sur un titre en préparation dimanche, après avoir passé un an éloignée du circuit en raison de la pandémie de coronavirus.

160

Rafael Nadal a peut-être le dos qui coince légèrement, mais Laslo Djere n’a pas vraiment vu la différence, lui. Le Serbe, rapidement dépassé par la puissance du numéro 2 mondial et balayé en trois sets (6-3, 6-4, 6-1), a vu un certain nombre de balles passer sans esquisser le moindre mouvement. Ce fut notamment le cas lorsque le Taureau de Manacor a décoché un missile long de ligne en coup droit flashé à… 160 km/h. Preuve que, si physiquement Nadal se pose encore quelques questions, tennistiquement sa confiance est d’ores et déjà au zénith.

160 km/h : le coup droit supersonique de Nadal a fait soupirer Djere

8

Kevin Anderson avait une bonne tête de piège pour Matteo Berrettini au 1er tour de cet Open d’Australie. Et pendant une manche, la première, le géant sud-africain a bien tenu son rôle. Il a ainsi obtenu pas une, pas deux, mais 8 balles de set sans parvenir à virer en tête. Le finaliste de l’US Open 2017 a d’abord mené 5-4, 0/40 sur le service de son adversaire italien, puis a eu cinq chances supplémentaires dans le tie-break (dont à nouveau trois consécutives à 6 points à 3), pour céder finalement 11 points à 9. Il ne s’en est jamais relevé face à un Berrettini bluffant de sérénité mentalement.

Nadal et Berrettini se font voler la vedette : Le top 5 points de mardi

Open d'Australie
La WTA l'annonce : Les joueuses non-vaccinées sont bienvenues à l'Open d'Australie
25/10/2021 À 05:13
Open d'Australie
Halep : "L'Australie a raison avec ses restrictions, c'est dur mais c'est le seul moyen"
22/10/2021 À 13:42