91

Adrian Mannarino connaît un début d’Open d'Australie idéal. Mercredi, le gaucher aux trajectoires de balles rasantes a fait à peu près ce qu’il a voulu sur le court pour éliminer Miomir Kecmanovic au 2e tour (6-1, 6-2, 6-4). A tel point qu’il s’est souvent aventuré au filet – pourtant pas son domaine de prédilection a priori – et s’y est montré très inspiré : 20 de ses 22 montées ont été conclues victorieusement, soit 91 % de réussite. En tout, le Français a frappé 41 coups gagnants pour seulement 19 fautes directes, ce qui donne une idée de ses sensations du jour. De quoi aborder en confiance son 3e tour face à Alexander Zverev.
L’Open d'Australie est diffusé sur Eurosport. Profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euros pendant un mois
Open d'Australie
Monfils à l'aveugle, Kyrgios showman, Medvedev en feu : Le Top 10 des plus beaux points
24/02/2021 À 17:44

41 coups gagnants et 7 jeux lâchés : Mannarino a fait tourner en bourrique Kecmanovic

43

C’est le nombre d'aces frappés par Reilly Opelka lors du duel 100 % américain qui l’a opposé à Taylor Fritz au 2e tour. Les conditions rapides à Melbourne permettent aux meilleurs serveurs d’exprimer leur plein potentiel. Mais ce déluge de feu n’a pas suffi à "Big O" pour avoir le dernier mot : il a fini par rendre les armes en 5 sets (4-6, 7-6, 6-7, 7-6, 6-2) après 4h07 de combat sur la 1573 Arena. C’est donc bien Fritz qui aura le privilège de défier le numéro 1 mondial Novak Djokovic qui a lui-même frappé… 26 aces contre Frances Tiafoe.

Highlights | Reilly Opelka - Taylor Fritz

146

Blessée à la cheville, Venus Williams a vécu un calvaire et n’a pu sauver qu’un jeu face à Sara Errani (6-1, 6-0). Touchée en cours de premier set, l’aînée des sœurs Williams a toutefois tenu à aller au bout diminuée. Incapable de pousser correctement sur ses jambes au service, elle a vu sa vitesse moyenne en première balle chuter à 146 km/h. Un chiffre très faible pour celle qui est toujours, malgré ses 40 ans, l’une des serveuses les plus puissantes du circuit. A noter qu’elle faisait malgré tout avancer plus vite sa balle que l'Italienne, limitée à 126 km/h en moyenne sur son premier service.

9

Cela faisait 9 ans que Sorana Cirstea, 68e joueuse mondiale, n’avait plus battu une membre du Top 10. En dominant Petra Kvitova (6-4, 1-6, 6-1) mercredi, la Roumaine de 30 ans a enregistré la 4e victoire de sa carrière sur une des dix meilleures joueuses du monde. Et Melbourne l’inspire, puisque la dernière fois que cela lui était arrivé, c’était lors du 1er tour de l’Open d’Australie 2012 face à Samantha Stosur (7-6, 6-3). Elle avait également pris le meilleur sur Caroline Wozniacki et Jelena Jankovic à Roland-Garros en 2009.

A la bagarre, Cirstea a fait sensation pour sortir Kvitova

19 900

Ce mercredi, 19 900 spectateurs ont déambulé dans les allées de Melbourne Park malgré le coronavirus. Les Australiens restent toutefois prudents : on est encore loin de la jauge maximale autorisée quotidiennement (30 000 spectateurs). Mais malgré les tribunes clairsemées, la présence du public change radicalement la face de certains matches. Nick Kyrgios ne s’en plaindra pas, lui qui a pu se nourrir des encouragements de ses fans sur la John Cain Arena et ainsi renverser la dynamique face à Ugo Humbert, sauvant au passage deux balles de match.
Open d'Australie
Fognini cloué, Tsitsipas débordé, Djere dépité : Le Top 5 des plus beaux points de Nadal à Melbourne
24/02/2021 À 17:22
Open d'Australie
Osaka puissante et clinique : Le Top 5 de ses plus beaux points à Melbourne
24/02/2021 À 16:59