A l'instar d'Andy Murray, elle a pris un gros coup sur la tête. Madison Keys a révélé jeudi avoir été testée positive au coronavirus, ce qui l'empêche par conséquent d'embarquer dans l'un des 18 charters affrétés spécialement pour les joueuses, joueurs et leurs équipes pour rejoindre l'Australie où se déroule le premier tournoi du Grand Chelem de la saison (8-21 février). "Je suis très déçue de ne pas pouvoir jouer dans les prochaines semaines, après m'être entraînée dur à l'intersaison et au vu des efforts de la Fédération australienne et de la WTA pour maintenir les tournois", a expliqué l'Américaine sur Twitter.

Open d'Australie
"J'utilise mon statut pour aider autant que je peux" : Djokovic répond aux critiques
IL Y A 8 MINUTES

"Je reste isolée chez moi et espère reprendre la compétition en février", a-t-elle ajouté. Madison Keys avait atteint la demi-finale de l'Open d'Australie en 2015. À cause des risques sanitaires, les joueuses et joueurs participant au Grand Chelem australien devront observer deux semaines d'isolement avant le début de la compétition dans des environnements sécurisés à Melbourne et Adélaïde (pour les Tops 3 mondiaux).

A l'heure actuelle, aucun vol ultérieur n'a été prévu par l'organisation pour permettre à certains engagés contaminés de finalement faire le voyage quelques jours plus tard, sous réserve d'un test négatif. Murray espérerait notamment pouvoir en bénéficier.

Open d'Australie
Deux nouveaux joueurs testés positifs au Covid-19
IL Y A 8 HEURES
Open d'Australie
Melbourne : le tennis râle, le peuple gronde
IL Y A 20 HEURES