Novak Djokovic peut souffler. Si son entrée en lice avait tout eu d’une formalité, le numéro 1 mondial a dû souffrir mercredi pour obtenir son billet pour le 3e tour de l’Open d’Australie. Il a notamment abandonné un set à un Frances Tiafoe inspiré, mais est parvenu à conclure l’affaire en quatre manches (6-3, 6-7, 7-6, 6-3) et 3h30 de jeu. En validant cette 16e victoire d’affilée dans le tournoi, le double tenant du titre s’est offert le droit de défier un autre Américain : Taylor Fritz qui a bataillé face à son compatriote Reilly Opelka (4-6, 7-6, 6-7, 7-6, 6-2), pour une place en huitième de finale.
Il a pesté contre lui-même, s'est quelque peu frustré, mais comme (très) souvent il a eu le dernier mot. Novak Djokovic ne s'est pas amusé sur la Rod Laver Arena pour le dernier match de la session de journée. Et si le Serbe n'a pas évolué à son meilleur niveau, commettant un nombre de fautes directes surprenant notamment côté revers, il a dû principalement ses difficultés à un adversaire inspiré. Car Frances Tiafoe a beau n'être que 64e joueur mondial, ses qualités de puncheur le rendent dangereux quand il est en verve. Et c'était assurément le cas mercredi.
Open d'Australie
Monfils à l'aveugle, Kyrgios showman, Medvedev en feu : Le Top 10 des plus beaux points
24/02/2021 À 17:44

Quatre sets et 3h30 : Djoko n'a pas rigolé contre Tiafoe

Tiafoe a tenu la dragée haute à Djokovic dans la diagonale revers

Malgré la perte du premier set, l'Américain n'a pas dévié de sa tactique offensive. N'hésitant pas à prendre la balle tôt pour éviter de s'engager dans de trop longs bras de fer du fond, il s'est bien accroché dans la deuxième manche et a su prendre sa chance dans le tie-break. Tout était à refaire pour Djokovic qui a remis un coup d'accélérateur pour breaker d'entrée de troisième set, avant de... concéder son service à son tour. Agacé, en manque de sensations, le numéro 1 mondial a alors fait parler l'expérience. A nouveau embarqué dans un jeu décisif, il est sorti de sa boîte au moment propice pour reprendre les commandes.
Tiafoe aurait pu s'effondrer, mais il a bien rivalisé jusqu'à 3-3, 30/30 dans le 4e : averti une nouvelle fois pour dépassement de temps au service, il a été alors contraint de servir une seconde, a perdu le point, puis son service sur une belle anticipation de Djokovic en passing de revers long de ligne. L'Américain, qui avait bien tenu son adversaire dans la diagonale revers jusqu'alors avec une utilisation intelligente du slice, a fini par lâcher prise et les trois derniers jeux. Le numéro 1 mondial pourra quant à lui se satisfaire d'avoir évité le piège qui lui était tendu dans un jour moyen. Paiera-t-il l'énergie dépensée sur la longueur ? Les prochains jours le diront.
Open d'Australie
Fognini cloué, Tsitsipas débordé, Djere dépité : Le Top 5 des plus beaux points de Nadal à Melbourne
24/02/2021 À 17:22
Open d'Australie
Osaka puissante et clinique : Le Top 5 de ses plus beaux points à Melbourne
24/02/2021 À 16:59