Après plusieurs jours de tranquillité, le coronavirus refait planer son ombre menaçante sur l’Open d’Australie. Lors d’une conférence de presse organisée en urgence mercredi, le Premier ministre de l’Etat de Victoria Daniel Andrews a annoncé qu’une personne employée au Grand Hyatt, l’un des trois hôtels qui avaient accueilli les joueurs et joueuses en quarantaine, avait été testée positive au Covid-19. Par conséquent, les 500 à 600 personnes (athlètes, familles, staffs, officiels, etc.) qui y ont séjourné ces deux dernières semaines, considérées comme cas contacts, ont été priées de s’isoler et de subir à leur tour un dépistage. Les tournois de préparation au Majeur australien, qui se déroulent en ce moment, pourraient donc en être affectés.
L’Open d'Australie est diffusé sur Eurosport. Profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euros pendant un mois
Un certain nombre de celles et ceux encore engagés dans les épreuves ATP (ATP Cup, Murray River Open, Great Ocean Road Open) et WTA (Gippsland Trophy, Yarra Valley Classic, Grampians Trophy) cette semaine seront ainsi contraints d'attendre les résultats de leur nouveau test pour pouvoir être autorisés à jouer. Or, le timing avant l'Open d'Australie étant plus que serré, plusieurs forfaits imposés sont à craindre. A moins que les organisateurs de ces tournois ne décident qu'un décalage de 24 heures des matches est envisageable.
Open d'Australie
Première manche Djokovic, mais le match n'est pas (encore) gagné
10/01/2022 À 12:03

L'Open d'Australie pas en danger... pour le moment

Concernant la tenue de l'Open d'Australie qui débute lundi prochain 8 février, Daniel Andrews s'est voulu toutefois rassurant et optimiste. "A l'heure actuelle, il n'y a aucune conséquence sur le tournoi. Il y a un cas et aucune raison de paniquer. Nous savons quoi faire, et nous avons prouvé, en tant qu'Etat, que nous étions capables de gérer avec beaucoup de succès ce genre de situtations."
Toujours est-il qu'à cinq jours seulement du début programmé des hostilités, Craig Tiley et l'organisation de l'Open d'Australie auraient bien aimé s'épargner ces nouvelles sueurs froides. Le tirage du grand tableau, prévu jeudi à 18h (heure locale, 8h en France), ne se déroulera pas dans la sérénité espérée.

Un coup droit d'une vitesse ahurissante : Kyrgios n'a pas perdu la main

Open d'Australie
Positif au Covid-19 le 16 décembre, Djokovic assistait le lendemain à un événement à Belgrade
08/01/2022 À 12:26
Open d'Australie
"Crucifié", "Spartacus" et "conditions de merde" : Le clan de Djokovic crie au "scandale"
06/01/2022 À 16:56