Après les autorités de l'Etat de Victoria, c'est au tour de l'organisation de mettre les choses au point. La vaccination obligatoire reste bien la règle pour participer à l'Open d'Australie 2022 (17-30 janvier prochains), comme l'a confirmé le directeur du tournoi Craig Tiley, jeudi sur ABC. Il a confirmé que les éventuelles exemptions médicales - pour contraction du Covid après le 31 juillet ou effets secondaires sérieux de la première dose - seraient strictement encadrées et ne constitueraient pas un moyen de faire jouer les réfractaires au vaccin, aussi connus soient-ils.
"Pour être clair, personne ne peut jouer l'Open d'Australie sans être vacciné, sauf exemption médicale accordée par les autorités du pays. Et à ce stade, aucune exemption n'a été accordée", a indiqué Craig Tiley. L'intéressé a confirmé que Tennis Australia n'avait aucun moyen d'influencer les décisions des experts médicaux et qu'il n'y aurait pas de privilèges accordés. Le cas du numéro 1 mondial Novak Djokovic a notamment été évoqué, alors que le Serbe n'a jamais caché son scepticisme quant à la vaccination.
Open d'Australie
Monfils n'ira pas à Melbourne mais a les Jeux en tête
03/12/2022 À 23:01
Le directeur de l'Open d'Australie en a profité pour confirmer que la présence de Djokovic dans la liste des inscrits était automatique et qu'elle n'indiquait pas qu'il figurerait effectivement parmi les participants. "Tout le monde est sur la liste (sauf ceux qui ont d'ores et déjà renoncé comme Roger Federer ou Serena Williams, NDLR). Il ne s'agit pas d'une liste des engagés dans le grand tableau. Ça viendra dans plusieurs semaines quand tout sera finalisé pour l'Open d'Australie", a-t-il conclu.
Open d'Australie
"Carlos a besoin de lui" : Ferrero se réjouit du retour de Djokovic à Melbourne
30/11/2022 À 11:35
Open d'Australie
Numéro 1 comblé, Alcaraz se projette déjà : "Je serai prêt à Melbourne"
16/11/2022 À 22:35