Destins liés pour la jeunesse du tennis tricolore. Alignés en début de journée sur les courts du Melbourne Park, Hugo Gaston et Ugo Humbert ont tous les deux disparu dès le premier tour de l'Open d'Australie mardi. Attendus au tournant, de manière tout à fait différentes eu égard à leur expérience dans les tournois majeurs, les deux Français sont tous les deux passés à côté.
Il n'y a pas vraiment de drame à voir Hugo et Ugo tomber dès le premier tour. Il faut que jeunesse se fasse et que le tennis français fasse preuve de patience avec cette nouvelle génération très différente de sa devancière "Mousquetaires". Chacun à leur manière, ils ont semblé accuser le coup de ce raté qui ne correspond pas vraiment avec les objectifs fixés. En ce sens, voir et entendre Humbert ressasser sa défaite contre le vieux Richard Gasquet tenait d'une séance chez le psychologue.
Open d'Australie
Bruno Kuzuhara, balle de match lunaire, référence nadalesque
03/02/2022 À 13:18
"J'ai pas mal commencé, mais je me suis un peu tendu dans les fins de set, je n'ai pas très bien géré. Je n'ai pas été assez positif, je n'ai pas été assez entreprenant", a analysé le 40e mondial, pas avare de compliments pour son bourreau Richard Gasquet, un modèle. "Lui a très bien servi et j'ai eu du mal à le retourner. Il a fait aussi son match. Franchement, c'était un beau combat. Je suis déçu de ne pas avoir réussi à sortir un meilleur niveau de jeu."

De l'expérience et de la réussite : comment Gasquet a éliminé Humbert au 1er tour

J'essaye de faire de mon mieux
Posé, mais plus en mode dépité que relax, le Lorrain a regretté que son niveau aperçu en début de saison lors de l'ATP Cup - où il avait battu Daniil Medvedev - ait disparu comme par magie. D'un tournoi à l'ambiance détente à la lourdeur d'un Grand Chelem et de son format en trois sets gagnants, le virage à 180° était trop important pour lui.
"J'ai encore du mal avec l'approche des Grands Chelems, j'ai eu du mal à me concentrer sur le jeu, donc ça a été un peu compliqué pour moi. J'ai eu du mal à installer à mon jeu, à essayer d'aller un peu plus vers l'avant, à essayer de presser. Tout ce que j'ai pu faire ces 10-15 derniers jours en terme de préparation, notamment mes matches à l'ATP Cup, je ne l'ai pas revu aujourd'hui, donc c'est ça qui est un peu différent."
Il a été aussi question du bilan d'Humbert en Grand Chelem. A 23 ans, le natif de Metz a déjà joué une deuxième semaine à Wimbledon 2019. Mais depuis ce parcours londonien, il n'a gagné que deux rencontres seulement au meilleur des trois sets (1er tour US Open 2020 et Open d'Australie 2021). Son bilan de quatre défaites de rang lui fait mal. Et il l'a fait comprendre.
"Je ne suis pas là pour analyser des statistiques, je suis là pour jouer au tennis, j'essaierai de faire mieux la prochaine fois et ce sera à Roland", a soufflé le Tricolore, un peu désabusé qu'on lui rappelle ce chiffre, en répondant aux radios françaises. "Écoutez, j'essaye de faire mieux, je pense que je donne mon maximum, j'essaye du premier au dernier point d'être avec moi, de trouver des solutions. J'ai perdu aujourd'hui, ça fait partie du jeu, dès fois on gagne, des fois on perd. J'essaye de faire de mon mieux."

Ugo Humbert - Open d'Australie 2022

Crédit: Getty Images

Gaston positive et garde le cap

Pour Hugo Gaston, éliminé avant Humbert, la déception était également de mise. Mais le Toulousain et sa patte gauche ont eu moins de regrets à avoir. Si le Gasquet - Humbert était somme toute accroché et disputé, son duel avec le local Christopher O'Connell a été trop décousu et jamais à son avantage. Pour lui, ce n'était que la quatrième fois qu'il disputait le tableau principal d'un Grand Chelem. Comme Humbert, il y a eu un beau huitième de finale à Roland-Garros 2020, puis des échecs au 1er tour.
"Sur ce match, il y a eu beaucoup de hauts et de bas, c'est mon objectif cette année de régler ça, je dois beaucoup travailler. Le premier set a été très important, c'est le moment où je pense qu'on a le mieux joué tous les deux en même temps, après ça a été assez décousu", a-t-il analysé de manière assez lucide. Mais l'oeil vif, il n'a pas semblé abattu par cet échec. La saison est longue et il va enchaîner avec le double à Melbourne pour prendre du temps de jeu. "Je suis un peu frustré car j'attends mieux de moi. Je suis capable de faire beaucoup mieux et c'est aussi pour ça que je suis pas mal frustré de ce match."

Hugo Gaston frustré lors de son match du 1er tour de l'Open d'Australie 2022, perdu contre le local Christopher O'Connell

Crédit: Getty Images

Revenu sur le devant de la scène lors du dernier Bercy, Gaston sait que son jeu atypique va de moins en moins surprendre au fil du temps. Mais lui ne s'inquiète pas de ce changement de statut. "Je sais qu'on va faire plus attention à moi, c'est comme ça quand on monte. Il faut l'accepter, je le vis plutôt bien, j'ai eu une belle fin de saison", a-t-il reconnu.
"J'ai encore une petite fatigue mentale car j'ai assez vite enchaîné avec la nouvelle saison, donc ça c'est un peu ressenti pendant mon match. Émotionnellement, j'étais un peu fatigué, mais je ne vais me trouver d'excuses, je vais devoir retourner à l'entraînement. Je sais que je joue bien en ce moment, c'est forcément très frustrant de faire un match comme ça, il y avait la place, même si ce joueur joue très bien attention. Mais, voilà, je vais repartir à l'entraînement et continuer à tout donner. Je ne suis pas inquiet, même si c'est une défaite qui fait mal."
Open d'Australie
Djokovic donnera sa "version" de son expulsion dans "7 à 10 jours"
03/02/2022 À 12:32
Open d'Australie
Djokovic bientôt vacciné ? Pas si vite...
03/02/2022 À 08:16