Quoi qu'il arrive désormais, Benoît Paire n'aura pas fait le voyage pour rien en Australie. Il l'avait craint, pourtant, après avoir été contrôlé positif "pour la 250e fois" (sic) au Covid à son arrivée "Down Under", fin décembre. Et puis, après ce contre-temps qui a contribué à lui coûter deux défaites inaugurales lors des tournois ATP 250 de Melbourne et Adelaïde, le Français s'est superbement repris à l'Open d'Australie où il s'est qualifié pour le 3e tour à l'issue de sa victoire en quatre sets sur Grigor Dimitrov, 6-4, 6-4, 6-7(4), 7-6(3), ce jeudi à Melbourne.
Soyons honnête : aussi appétissante était-elle sur le papier, l'affiche du 2e tour entre ces deux énormes talents a fait un peu "pschiit" sur le terrain. En terme de qualité de jeu s'entend. Car en terme de suspense, on a finalement été servi après deux sets et demi à sens unique.
Open d'Australie
Bruno Kuzuhara, balle de match lunaire, référence nadalesque
03/02/2022 À 13:18
Mais c'est vrai que la farandole de hot-shots attendue a plutôt viré au festival de fautes directes en tout genre. Surtout du côté de Grigor Dimitrov, qui a semblé passer l'essentiel de son match à courir après ses sensations tandis que Benoît Paire, intelligemment, a tout fait pour lui maintenir la tête sous l'eau en le privant au maximum de rythme.

En larmes, Paire savoure : "Beaucoup me crachent dessus, mais je suis là au 3e tour"

Meilleure performance australienne

A deux sets à rien, 4-4, 0-30 sur le service de son adversaire, le Français était bien parti pour une victoire rondement ficelée en trois sets. Mais il n'a pas réussi à "achever" proprement un Dimitrov qui a réussi à chaparder ce 3e set au tie break, avant de se lancer dans un numéro de haute résistance dans le 4e set.
En tête 3-0, 15-40, l'Avignonnais s'est fait une grosse frayeur en laissant une nouvelle fois Dimitrov revenir dans la partie. Mais il est finalement parvenu à s'imposer sur un nouveau jeu décisif, après 3h18 de jeu, et alors que la fatigue physique et nerveuse était en train de le gagner depuis de longues minutes. Ouf !
Benoît Paire égale ainsi sa meilleure performance à l'Open d'Australie, où il avait également atteint le 3e tour en 2014 et 2017. C'est par ailleurs la première fois qu'il bat un joueur du top 30 à Melbourne, et la première fois qu'il bat une tête de série en Grand Chelem depuis Wimbledon 2018 (Denis Shapovalov). La première fois tout court qu'il gagne un match en Grand Chelem depuis Roland-Garros 2020.
Autant de choses que Benoît Paire pourra savourer à sa juste valeur, avant d'avoir la redoutable tache de défier Stefanos Tsitsipas, samedi.

Un Benoît Paire solide s'offre Grigor Dimitrov : revivez sa balle de match en vidéo

Open d'Australie
Djokovic donnera sa "version" de son expulsion dans "7 à 10 jours"
03/02/2022 À 12:32
Open d'Australie
Djokovic bientôt vacciné ? Pas si vite...
03/02/2022 À 08:16