Rien ne semble arrêter l'ascension de Kim Clijsters. A Paris, la Belge s'est qualifiée pour sa 5e finale de suite sur le circuit, à cheval sur fin 2010 et début 2011. Depuis l'US Open, la N.2 mondiale ne connaît que ce stade de la compétition. Enfin la future N.1, car la Flamande a déjà validé son retour au premier plan en atteignant les demi-finales vendredi soir face à Jelena Dokic. Samedi, c'est Kaia Kanepi qui a goûté aux puissants coup de raquette mais aussi à l'expérience de la patronne du circuit en s'inclinant en deux sets alors qu'elle menait 4-1 dans la seconde manche (6-1, 7-5 en 1h20 de jeu).
Si elle respire la sérénité, le 42e titre WTA de la Flamande - et le 2e à Paris depuis 2004 - n'est pas encore dans sa poche. Dimanche, Clijsters n'aura pas n'importe qui en face d'elle : Petra Kvitova, 18e mondiale. Si ce nom peut être encore inconnu à certains, cette Tchèque aussi puissante que talentueuse, a réalisé un superbe parcours lors de l'Open GDF-Suez en éliminant une autre Belge à fort potentiel en quarts de finale, Yanina Wickmayer. Titrée à Brisbane en début d'année, cette Tchèque de 18 ans jouera sa deuxième finale de la saison à Paris après avoir dominé l'Américaine Bethanie Mattek-Sands (48e) dans la première demi-finale du jour (6-2, 6-0).
Wozniacki n'est pas inquiète
WTA Paris
Clijsters revient dans la lumière
11/02/2011 À 14:28
Pendant ce temps-là, Caroline Wozniacki reste impassible. Présente à Dubaï dans le cadre d'un tournoi qui débute lundi, la Danoise a déclaré ne pas être effrayée par la perte de la première place mondiale au profit de la Flamande, une amie hors des courts. La future N.2 reste persuadée que son heure sonnera à nouveau, malgré son peu de réussite en Grand Chelem. "Ce que je sais est que je mérite d'être la numéro un mondiale en 2010 juste parce que mes résultats en disent tellement long. J'ai gagné le plus de matches et le plus de tournois (7, NDLR) que quiconque sur le circuit", a-t-elle affirmé samedi.

Carolina Wozniacki Laureus Awards Abu Dhabi, United Arab Emirates AP Photo

Crédit: Eurosport

"Je pense que ce qui me manque à chaque fois, c'est un peu de chance et un peu d'expérience. Ce n'est pas un grand secret que de bien jouer pendant sept matchs de suite pour gagner un Grand Chelem. Et par expérience, je sais que ce n'est pas facile du tout. Mais je ferai tout cette année pour enfin y arriver." L'assurance de Wozniacki à redevenir N.1 un jour est encore moins usurpée que Clijsters a annoncé qu'elle stopperait sa carrière pour de bon après les jeux Olympiques de Londres en 2012. De quoi prendre son mal en patience finalement.
WTA Paris
Petkovic à Coubertin
03/01/2012 À 09:51
WTA Paris
Na Li à l'Open GDF-SUEZ
12/12/2011 À 12:38