AFP

Vainqueur à Rio, Nadal est devenu le 7e joueur le plus titré de l'ère Open à égalité avec Vilas

Désormais à égalité avec Vilas, Nadal n'a pas fait le voyage pour rien

Le 23/02/2014 à 21:04Mis à jour Le 24/02/2014 à 00:59

Le numéro un mondial Rafael Nadal a remporté la première édition du tournoi de Rio face à Alexandr Dolgopolov (6-3, 7-6), soulevant son deuxième titre ATP en 2014 dimanche au Brésil. C'est son 62e titre ATP en carrière, comme un certain Guillermo Vilas avec qui il partage désormais le septième rang du classement des joueurs les plus titrés de l'ère Open.

Rafael Nadal est sur la voie de la guérison. Malgré des problèmes de dos toujours latents au Brésil, le numéro un mondial a remporté son tournoi de rentrée en battant en finale à Rio de Janeiro l'Ukrainien Aleksandr Dolgopolov, 54e mondial, dimanche (6-3, 7-6).

Le Majorquin, qui a perdu la finale de l'Open d'Australie face à Stanislas Wawrinka le 26 janvier, a réussi son retour à la compétition en soulevant son deuxième trophée de la saison, après celui décroché à Doha en tout début de l'année. C'est surtout son 62e titre ATP en carrière, ce qui lui permet de rejoindre Guillermo Vilas à la septième place des joueurs les plus titrés dans l'ère Open.

Infog Top 10 des joueurs les plus titrés à l'ATP TENNIS

66% de réussite dans les tournois disputés sur terre battue

Le numéro un mondial n'a pas été un monstre au niveau statistique lors de cette finale pleine de maîtrise. Le Majorquin a laissé son adversaire prendre tous les risques sur la terre battue brésilienne : l'Ukrainien a quasiment réalisé vingt coups gagnants de plus que l'Espagnol (34/16) et surtout vingt fautes directes supplémentaires (27/7). Le 54e mondial a été également peu en réussite sur ses mises en jeu, en servant seulement 45% de première balle et en ne convertissant que 46% de ses points sur secondes balles. Au final, encore une victoire en deux sets pour Nadal qui n'a toujours pas perdu un set face à Dolgopolov lors de leurs cinq confrontations.

Rafael Nadal devient ainsi le premier joueur à entrer au palmarès du tout nouveau tournoi de Rio de Janeiro version terre battue (ATP 500), arrivé à la place du rendez-vous américain de San José, désormais relégué au passé. Au coeur de ses 62 titres ATP, il décroche son 43e sur terre battue en 65 épreuves disputées sur cette surface, soit 66% de réussite dans les tournois disputés sur ocre. Et le record de trophées est détenu par un certain Guillermo Vilas... avec 45 titres. Autant dire qu'il ne tiendra plus très longtemps.

0
0