ROLAND-GARROS - SIMPLE MESSIEURS 1/4 de finale

Ivan Ljubicic (Cro, 4) bat Julien Benneteau (Fra) 6-2, 6-2, 6-3
Face-à-face : 2-1 pour Ljubicic. Prochain adversaire: Nadal.
REVIVEZ LE FILM DU MATCH

Roland-Garros
Jouanno vote Auteuil
03/12/2010 À 15:46

Au-delà de la fatigue, Julien Benneteau aura bien défendu ses chances. Mais pour finalement plier face au géant Ivan Ljubicic en quart de finale. Contrairement à Alberto Martin, contraints à l'abandon face au Français en huitième de finale, Benneteau a été au bout de lui-même en terminant son match sur les rotules. Mais il a bien fallu se rendre à l'évidence : il n'y avait grand chose à faire pour bousculer cet Ivan Ljubicic-là.

Après avoir déclaré ne pas trop réaliser ce qui lui arrivait, c'est pourtant le Français qui entrait le mieux dans la partie en breakant le Croate deux fois de suite d'entrée de match. Cela lui aurait permis d'avoir une confortable avance, si Ljubicic n'en faisait pas de même. Déstabilisé par ses courses aux quatre coins du court, Benneteau perdait son service une troisième fois après deux fautes directes, avant de céder la première manche après 50 minutes de jeu sur son service sur un quatrième break du Croate.

Première demi-finale à Paris pour Ljubicic

En panne de premières balles, contrairement à Ljubicic auteur de 13 aces et de 70% de services gagnants, Benneteau séchait sur les solutions de riposte. A l'échange, le Croate dictait sa loi : sa facilité de placement lui permettait de balader le Français, tout en économisant ses pas. Le deuxième set voyait ainsi Ljubicic mener rapidement 2-0, puis 4-2. Et il faudra un smash complètement raté du Français, victime de sa 17e faute directe, pour voir cette deuxième manche tombée gratuitement dans la poche de son adversaire qui n'en attendait pas tant.

La tête basse et le physique défaillant après 10 jours de compétition, le Français reprenait tant bien que mal le combat du troisième set. Celui-ci ne sera finalement qu'à sens unique, la tête de série n°4 pliant le match trente minutes plus tard en remportant la troisième manche 6-3 après 2h17 de jeu. Si Benneteau n'a pas fait le poids longtemps dans son premier quart de finale de Grand Chelem en carrière, il lui restera de beaux souvenirs du public du court central, qui n'a jamais cessé de l'encourager.

Ivan Ljubicic réussit quant à lui une belle performance : le Croate rejoint le carré d'as rêvé pour ces Internationaux de France qui verront les quatre premières têtes de série s'affronter vendredi. Pour sa première demi-finale à Roland-Garros, "Ljubo" se tourne désormais vers un certain Rafael Nadal, qui défendra chèrement sa peau et son titre dans un match que l'on attend déjà impatiemment.

Roland-Garros
Entre records et regrets
12/06/2006 À 12:15
Roland-Garros
Nadal : "Une saveur particulière"
12/06/2006 À 12:10