ROLAND-GARROS - 2E TOUR MESSIEURS
Paul-Henri Mathieu (FRA/N.18) bat Oscar Hernandez (ESP) 2-6, 1-6, 6-4, 6-3, 6-2
Prochain adversaire: Schwank
La rencontre du premier tour face au Brésilien Gustavo Kuerten, qui a mis fin à sa carrière dans la foulée, était un vrai match de gala. Un entraînement voire un échauffement pour Paul-Henri Mathieu. On pouvait imaginer que cette entrée en matière dans la compétition serait idéale pour le Français. À double tranchant. En pleine forme, Paul-Henri Mathieu abordait son 2e tour face à l'Espagnol Oscar Hernandez avec sérénité. Mené deux sets à zéro d'entrée, ce n'était plus la même histoire...
Roland-Garros
RG - Messieurs Jour 4
28/05/2008 À 18:47
Un début "catastrophique". Le mot est faible. Rapidement, le Français a montré des signes de faiblesse dans son jeu. Face à un Espagnol 86e mondial, éliminé par Julien Benneteau en quarts de finale du tournoi de Casablanca, PHM s'est montré fébril. Etonnant après le premier tour relativement calme qu'il a disputé dimanche. Breaké dès le premier jeu, Mathieu n'est pas parvenu à refaire surface, surtout lorsque Hernandez a enfoncé le clou à 4-1 pour s'emparer du premier set (6-2).
Le déclic, enfin !
Déçu, Mathieu s'est mis seul la pression et a cherché du réconfort auprès de son entraîneur, Mats Wilander, présent dans les tribunes du Suzanne-Lenglen. Le point rageur du triple vainqueur de Roland-Garros (1982, 1985 et 1988) envers son protégé n'a rien changé. Mathieu s'est fait une nouvelle fois breaker d'entrée sans pour autant relever la tête. 2 sets à 0 en faveur de l'Espagnol, plus solide que le Tricolore jusque-là. Seulement voilà. Même s'il n'a jamais gagné après avoir été mené 2-0 dans sa carrière, la tête de série N.18 a tout de même un rang à tenir. Après son énorme passage à vide, Mathieu a subitement commencé à lâcher ses coups.
Malgré un manque de réussite sur les balles de break (12 sur 12 non converties), il n'a pas abdiqué. La 13e a été la bonne. Un déclic pour le Français. Un set décroché (6-4) avant de rempiler sur le suivant (6-3). Beaucoup plus agressif sur la 4e manche, où il a ressenti les bienfaits de sa dure préparation avec le technicien suédois, PHM a pris l'ascendant psychologique à l'entame du dernier acte. En progrès sur sa prestation, l'élève de Wilander a profité du soutien du public parisien pour achever Oscar Hernandez, moins endurant sur le final (2-6).
Jamais l'Alsacien n'avait remporté de match après avoir été bougé de la sorte. C'est chose faite. "Je ne pouvais pas jouer plus mal qu'au début, j'ai dû trouver d'autres solutions, car ça a été une journée très difficile au niveau du jeu. J'ai dû faire avec les moyens du bord. Mais j'ai puisé au plus profond de moi-même pour renverser la situation", a commenté le joueur à la sortie du court. Pour sa 6e participation aux Internationaux, Mathieu accède laborieusement au troisième tour après 4h15 de jeu. Il tentera d'atteindre les huitièmes de finale comme en 2002, face à Schwank.
Michael Llodra (FRA) bat Thomas Berdych (RTC/N.11) 6-3, 4-6, 5-7, 6-3, 6-4
Prochain adversaire : Bolelli
Du mieux. Après un début de saison marqué par deux titres (Adélaïde et Rotterdam), Michaël Llodra semblait avoir marqué le pas avec une seule victoire en six tournois disputés (Canas à Hambourg). De retour sur les courts de son meilleur résultat en Grand Chelem -un 1/8 en 2004-, le Parisien, porté par le public, a retrouvé son tennis pour signer l'exploit du jour. Jusque-là, en deux confrontations avec le bouillonnant Tchèque, il ne lui avait pris qu'une seule manche.
"La victoire est d'autant plus belle qu'il y avait toute la famille, les potes qui se déchiraient, s'est réjoui le Tricolore, 41e joueur mondial. Et comme c'était la journée des enfants, ils étaient tous comme des dingues, il y avait beaucoup d'ambiance. Je me suis vraiment régalé et ça m'a donné énormément de tonus à la fin, au moment où je sentais que j'en avais besoin (...) C'est tellement bon". Prochain adversaire pour Llodra: l'Italien Simone Bolelli, qu'il n'a rencontré -et battu- qu'une seule fois: c'était à Cherbourg, en 2006, sur le circuit secondaire. Une autre époque, pour l'un comme pour l'autre...
. LES PRINCIPAUX RESULTATS
1er tour:
Julien Benneteau (FRA) bat Vincent Spadea (USA) 6-4, 6-4, 3-6, 3-6, 6-3
Prochain adversaire: Falla
2e tour:
Novak Djokovic (SER/N.3) bat Miguel Angel Lopez Jaen (ESP) 6-1, 6-1, 6-3
Prochain adversaire: Odesnik
Eduardo Schwank (ARG) bat Marcel Granollers (ESP) 6-7(5), 6-2, 6-4, 6-4
Prochain adversaire : Mathieu
Andy Murray (GBR/N.10) bat Jose Acasuso (ARG) 6-4, 6-0, 6-4
Prochain adversaire : Almagro
Nicolas Almagro (ESP/N.19) bat Sebastian Decoud (ARG) 7-6(2), 6-2, 6-1
Prochain adversaire: Murray
Wayne Odesnik (USA/WC) bat Hyung-Taik Lee (KOR) 6-2, 4-6, 6-3, 6-2
Prochain adversaire : Djokovic
Roland-Garros
Nadal passe enfin
28/05/2008 À 13:40
Roland-Garros
Fortes têtes : Novak Djokovic
28/05/2008 À 07:45