Guillaume Rufin marche sur les pas de Rafael Nadal. Ce joueur a remporté à 18 ans son premier match officiel à Roland-Garros lors de sa première participation. Derrière cette affirmation volontairement provocatrice dont il n'avait même pas conscience avant que l'on lui soumette, un jeune homme simple. Mais déterminé. A 18 ans, ce joueur a décidé de prendre sa carrière en main. Son bac L en poche depuis deux ans, il s'est lancé professionnellement dans sa passion: le tennis. Rien de familial, rien que du personnel pour ce joueur né à Viriat, dans l'Ain entre Bourg-en-Bresse et Mâcon où il a fait ses débuts en club. A force d'entraînements intensifs auprès de son entraîneur Emmanuel Planque, Guillaume a eu cette saison ses premiers résultats qui ont convaincu les organisateurs de lui donner sa chance. Licencié du centre de formation de la Fédération Française depuis trois ans, il était suivi de près. Mais au rang de 599e mondial, son meilleur classement en carrière, le challenge était de taille.

Sa décision mûrement réfléchie, il a décidé de se lancer cette année dans l'aventure Roland-Garros en acceptant une invitation. C'est donc pour la première fois qu'il foulait le lundi 25 mai 2009 la terre battue parisienne durant la quinzaine des Internationaux de France. Sur le court N.2 et avec la peur au ventre, le jeune Guillaume ne s'est pas laissé démobiliser face à Eduardo Schwank, bien mieux classé que lui. Cet Argentin, 81e mondial, s'est révélé l'an passé en remportant plusieurs tournois Challenger avant Roland-Garros et d'être stoppé au troisième tour par Paul-Henri Mathieu. Cette année, le cadet a brillamment imité son aîné en réalisant sa première performance en moins de deux heures de jeu (6-1, 6-3, 6-3). Lui qui n'avait pas de plan de carrière tout tracé, le voilà propulsé parmi les Français présents au 2e tour de Roland-Garros avec une insouciance et une popularité aussi naissantes que sa barbe. "Quand le public applaudissait et criait mon nom, ça m'a fait bizarre...", reconnaît-il. "Je n'entends pas ça tous les jours. C'est très émouvant. Je ne sais pas si je vais lire les journaux, mais je suis content de tout ce qu'il m'arrive."

Roland-Garros
Rufin: "Du plaisir"
25/05/2009 À 19:08

24 500 euros et 45 points ATP déjà en poche

Avec un discours déjà de professionnel aguerri, Guillaume Rufin ne veut pas faire autre chose que prendre les matches un par un sans "se prendre la tête en faisant des projections sur sa partie de tableau". Et ce n'est pas son entraîneur qui va le contredire. "C'est un joueur simple, très calme, parfois trop. Pour son premier match à Paris, il m'a impressionné par sa volonté et sa hargne sur le court" , se laissait-il dire en marge de la conférence de presse de son protégé. "Moi qui l'appelle "Professeur Tournesol", tant il peut être dans sa bulle en répondant à côté de la question que je lui pose, je ne l'ai pas reconnu." Son déclic ? Une victoire en tournoi Challenger cette année au Caire. Sans être freiné par sa nervosité, il a déjà réalisé un de ses rêves les plus fous : jouer avec Marat Safin, son idole. Il a été le sparring-partner de l'ancien N.1 mondial russe, ainsi que de Michael Llodra, Fabrice Santoro ou encore de Jo-Wilfried Tsonga, avant d'entrer en lice. Une aubaine qu'il n'est prêt d'oublier et dont il mesure encore la chance.

"Je remercie les gens qui m'ont permis de jouer ici : Patrice Dominguez, le Président de la Fédération, l'organisation. Sans eux, cela aurait été plus compliqué de vivre tout ça ." Ne lui parlez pas d'argent, ni même de l'Autrichien Jurgen Melzer, son prochain adversaire, il ne saura pas quoi vous dire. "Je ne sais pas qui c'est, je ne le connais pas. On va en parler avec mon entraîneur demain. Après je ne veux pas me projeter. Alors penser au gain, c'et encore loin de moi! Je veux juste me soucier de moi et de mon jeu pour l'instant. A mon âge, vous savez, je pense plus aux filles qu'à l'argent..." Sur les traces de Nadal et de Safin, Guillaume a évidemment encore beaucoup de chemin à parcourir avant d'être un jour N.1 mondial à son tour. Toujours est-il qu'en atteignant le 2e tour de Roland-Garros, il est déjà sûr d'empocher 24 500 euros et 45 points ATP, ce qui le fera grimper de 146 places minimum. A lui d'écrire la suite de son histoire.

. FICHE TECHNIQUE

Guillaume Rufin - 599e mondial au classement ATP

Né le 26 mai 1990 à Viriat (Ain) - 1,88m - 80 kg - Droitier, revers à deux mains - Surface de prédilection : Terre battue. Première participation à Roland-Garros.

Saison 2009 : Victoire de deux tournois Future au Caire (Egypte) et Angers, finaliste à Sarajevo (Serbie) la semaine précédant Roland-Garros.

Roland-Garros
Rufin: "Mes grandes dates"
25/05/2009 À 19:07
Roland-Garros
Rufin et Eysseric dehors
18/05/2010 À 13:01