ROLAND-GARROS - Tableau dames - 1/8 de finale
. Dinara Safina (RUS, 1) bat Aravane Rezai (FRA) 6-1, 6-0
Prochaine adversaire: Azarenka.
Victoria Azarenka (BLR, 9) bat Ana Ivanovic (SER, 8) 6-2, 6-3
Dinara Safina, une numéro un au rabais ? Arrivée au sommet de la hiérarchie mondiale sans avoir remporté le moindre tournoi du Grand Chelem, la Russe démontre pourtant au fil des semaines que son accession sur le trône de la WTA n'est en aucun cas usurpée. Talentueuse mais souvent fébrile mentalement au début de sa carrière, la Russe semble désormais avoir franchi un cap. Son parcours à la Porte d'Auteuil le prouve encore un peu plus. Déjà finaliste à Paris en 2008, la soeur de Marat réalise une saison sur terre battue ahurissante. Sacre à Rome, à Madrid, finale à Stuttgart... Safina abordait la deuxième levée du grand Chelem avec une seule défaite au compteur sur cette surface et une confiance sans borne, comme en témoigne son début de tournoi. Zéro jeu concédé face à la Britannique Keothavong, deux face à ses compatriotes Diatchenko et Pavlyuchenkova lors des trois premiers tours, la Russe a poursuivi sur le même rythme en huitième de finale en corrigeant Aravane Rezaï en moins d'une heure.
Roland-Garros
Rezaï: "Je reste positive"
31/05/2009 À 17:24
Victorieuse à Strasbourg la semaine passée et impressionnante face à la jeune Larcher de Brito au tour précédent, la Stéphanoise ne faisait aucun complexe au moment de défier la numéro un mondiale, mais elle a rapidement pu se rendre compte du fossé qui la sépare encore de la Russe. En se hissant sur le trône de la WTA, Safina semble avoir acquis une assurance sans borne. Sûre de sa force, elle fait preuve d'un calme olympien et d'une sérénité impressionnante qui se reflètent dans son jeu. "Lorsque je suis devenu N.1, c'est un énorme poids qui est tombé de mes épaules. Cela a été un grand soulagement et depuis, je n'ai jamais aussi bien joué ", reconnait lucide la Russe qui n'a perdu qu'un seul match : une finale à Stuttgart face à Svetlana Kuznetsova.
Sans être géniale, Safina ne semble avoir aucune faille. Imprimant un rythme dantesque, elle met une pression constante sur ses adversaires qui, saoulées de coups, ne peuvent tenir la distance. Obligée de forcer ses coups, Rezaï s'est heurtée à un véritable mur. A prendre trop de risques pour tenter de trouver une brèche, elle a commis une avalanche de fautes directes (20) qui s'est avérée rédhibitoire pour espérer faire le casse de la quinzaine. Alors que la machine Safina récitait un tennis simple mais efficace, mettant un poids énorme dans chacune de ses frappes de balle, la Tricolore n'a jamais réussi à l'enrayer. Alors qu'il lui aurait fallu s'efforcer de venir chercher les points au filet, de varier les effets ou les longueurs, elle s'est évertuée à essayer de battre Safina à son propre jeu. Un choix tactique erronée synonyme de correction. "N'avoir perdu que cinq jeux en quatre matches est incroyable. J'espère continuer comme ça jusqu'au bout. C'est bien d'arriver en quart de finale de cette manière. En Australie, j'avais passé je ne sais plus combien d'heures pour en arriver là. Cela m'avait coûté cher ensuite. Là, je me sens très bien. Je ne gaspille plus d'énergie superflue", lance Safina. Comme un message à ses futures adversaires.
LES AUTRES RESULTATS
. Maria Sharapova (RUS) bat Na Li (CHN, 25) 6-4, 0-6, 6-4
Prochaine adversaire: Cibulkova
Dominika Cibulkova (SLQ, 20) bat Agnes Szavay (HON, 29) 6-2, 6-4
Roland-Garros
Razzano fait l'effort
30/05/2009 À 13:00
Roland-Garros
Rufin et Eysseric dehors
18/05/2010 À 13:01