ROLAND-GARROS - Tableau messieurs : 2e tour

Avec sept joueurs qualifiés pour le troisième tour du tableau masculin de Roland-Garros, le tennis français réalise son meilleur total à Paris depuis 1971. C'est un de plus que l'année dernière, où cinq joueurs avaient ensuite continué jusqu'en huitièmes de finale.

Roland-Garros
Chardy: "Au mental"
28/05/2009 À 17:06

LES FRANÇAIS DU JOUR

. Jo-Wilfried Tsonga (FRA, 9) bat Juan Monaco (ARG) : 7-5, 2-6, 6-1, 7-6(10/8)
Prochain adversaire : C.Rochus.
Christophe Rochus (BEL) bat Arnaud Clement (FRA) 6-1, 7-5, 4-6, 6-3
Vous connaissiez Jo-Wilfried Tsonga version déménageur ou "ambianceur" sur surface rapide, découvrez le "Jo" ratisseur de victoires à Roland-Garros. Le Français n'avait pas de match référence sur la surface avant ce tournoi. C'est fait. Après un premier tour très sérieux, l'intensité est montée d'un cran pour JWT face à Juan Monaco. Du spectacle, du suspense et une victoire qui confirme que le Français est prêt pour faire valoir son punch sur terre. Il n'avait cessé de le répéter avant le tournoi et il apporte les preuves raquettes en main. Sa régularité en Grand Chelem prend également une autre dimension : sur six tournois du Grand Chelem disputés depuis Wimbledon 2007, il n'a jamais fait moins bien que 3e tour. Battre Benneteau puis Monaco, cela devrait lui donner un moral de fer avant d'aborder le prochain match : Christophe Rochus, dévoreur de Français (Santoro et Clément). Dans sa partie de tableau, l'épouvantail du moment se nomme Juan Martin Del Potro, potentiel adversaire en huitièmes. (Pour en savoir plus, lire : Tsonga avec panache)

. Paul-Henri Mathieu (FRA, 32) bat Pablo Andujar (ESP) 6-2, 6-3, 6-4
Prochain adversaire : R. Federer.

"Paulo" a fait ce qu'il fallait faire. Comme l'an dernier, où il avait atteint le quatrième tour avant de connaître une petite désillusion devant un excellent Novak Djokovic, il a gagné les matches qu'il devait gagner contre Laurent Recouderc au premier tour et Pablo Andujar au second. Maintenant, le défi de l'édition 2009 pour Mathieu, c'est de battre Roger Federer. Pour le Français, qui n'a jamais dépassé le 4e tour dans un Grand Chelem, ce serait enfin la grande perf de sa carrière après tant de déceptions (dont ses défaites devant Agassi et Nadal, toujours à Roland-Garros en 2002 et 2006).

. Jeremy Chardy (FRA) bat Simone Bolelli (ITA) 6-2, 6-3, 4-6, 4-6, 6-1
Prochain adversaire : T. Haas.
Tommy Haas (ALL) bat Leonardo Mayer (ARG) 6-3, 7-6 (7/2), 3-6, 4-6 6-3

Jérémy Chardy aime les contradictions. C'est un joueur neuf, en pleine progression voire apprentissage dans les tableaux majeurs, et pourtant il est arrivé à Roland-Garros avec la pression d'un joueur qui doit défendre ses points et faire oublier un superbe parcours (4e tour avec perf sur Nalbandian) en 2008. Mieux, ce jeudi contre Simone Bolelli, il a joué deux sets stratosphériques avant de perdre ses repères puis de finir l'affaire plus vite qu'il ne l'avait débutée (31 minutes pour le dernier set). Chardy impressionne mais reste fragile. C'est normal, c'est un attaquant, un vrai, qui donne tout sur terre battue. En six participations à des tournois du Grand Chelem, il a toujours atteint le stade du 2e tour mais il ne l'avait dépassé qu'une seule fois, à Roland-Garros donc l'an passé. Son prochain match, contre Tommy Haas, est à sa portée. Il a déjà battu l'Allemand à Delray Beach cette saison. L'objectif est de gagner pour défier en huitièmes Mathieu ou Federer. Formidable défi, non ? (Pour en savoir plus, lire : Federer s'en sort bien).

. Gaël Monfils (FRA, 11) bat Victor Crivoi (ROU) 6-4, 6-3, 6-3
Prochain adversaire : J.Melzer.
Jurgen Melzer (AUT, 24) bat Guillaume Rufin (FRA) 6-2, 7-5, 6-4

Comment va le genou de Gaël Monfils ? C'est encore douloureux et la procédure que le joueur doit s'imposer (poches de glaces, anti-inflammatoires, exercices, etc...) ne donne pas envie de connaître le même genre de blessure. C'est en tout cas la seule crainte qui plane au-dessus du demi-finaliste 2008. Monfils a survolé ses deux premières rencontres, face à deux adversaires modestes, c'est vrai, mais avec un aplomb et une marge de sécurité qui pourrait faire pâlir d'envie Federer. Au 3e tour, il va retrouver Jurgen Melzer, un an après un 3e tour qui avait définitivement lancé son tournoi. Une victoire en cinq sets arrachée de la raquette du gaucher autrichien (4-6, 7-5, 4-6, 6-0, 6-2). Ce dernier joue d'ailleurs plutôt mieux qu'à l'époque lui aussi. Il vient d'ailleurs de briser le rêve de Guillaume Rufin. Celui de Monfils, c'est que son genou le laisse tranquille pendant quinze jours.

. Marc Gicquel (FRA) bat Andreas Beck (ALL) 6-4, 6-7(6), 7-6(3), 7-5
Prochain adversaire : A.Roddick.

A 32 ans, Marc Gicquel est au sommet de son art ou presque. Il est au 3e tour d'un Grand Chelem pour la troisième fois de sa carrière (qui compte 12 participations à des "majeurs"), et il n'a fait mieux qu'une seule fois lors de l'US Open 2006. A chaque fois qu'il est arrivé à ce niveau, le Français a buté sur un top 4 : Roger Federer deux fois, et Nikolay Davydenko. A Roland-Garros, il n'avait jamais fait mieux qu'un 2e tour en 2006 et 2008. Défier Andy Roddick, qui évolue à son meilleur niveau sur terre battue, est un match idéal pour briller. Sur dur, il a perdu deux fois devant l'Américain en deux rencontres. Une perf lui permettrait de rêver au lpus beau parcours de sa carrière. Puisque le vainqueur jouerait Monfils ou Melzer.

LES AUTRES QUALIFIES POUR LE 3E TOUR

Josselin Ouanna, qui affrontera Fernando Gonzalez, et Gilles Simon, qui sera opposé à Victor Hanescu. Ils pourraient se rencontrer en huitièmes.

LE PHOTO DU JOUR

Roland-Garros
Federer s'en sort bien
28/05/2009 À 17:00
Roland-Garros
Tsonga avec panache
28/05/2009 À 14:00