Simon noie le poisson

Simon noie le poisson
Par Eurosport

Le 28/05/2011 à 10:38Mis à jour Le 28/05/2011 à 21:09

Pour la première fois de sa carrière, Gilles Simon est en huitièmes de finale à Roland-Garros. Le Niçois a balayé un Mardy Fish complètement à côté de la plaque samedi sur le court central (6-3, 6-4, 6-2) après deux heures d'un match à sens unique. Il retrouvera Söderling ou Mayer au prochain tour.

Absent à la Porte d'Auteuil la saison dernière en raison de genoux douloureux, Gilles Simon fait le plein de points à Roland-Garros cette année. Pour la première fois de sa carrière, le protégé de Thierry Tulasne se hisse en deuxième semaine aux Internationaux de France, une qualification pour les huitièmes de finale acquise face à Mardy Fish sans avoir vraiment besoin de forcer son talent.

10e rang mondial, deux titres (Newport, Atlanta) et deux finales (Queen's, Cincinnati) en 2010... A la simple lecture ces quelques données, Mardy Fish pouvait donner le sentiment d'avoir les moyens de contrecarrer les plans de Gilles Simon. Malgré des progrès notables, une hygiène de vie plus sérieuse, le numéro un américain n'est cependant pas devenu du jour au lendemain un spécialiste de terre battue. Il n'avait jusqu'alors gagné que deux matches à la Porte d'Auteuil et le voir en seizièmes de finale était déjà une surprise.

Il n'avait assurément pas les moyens d'aller plus loin. Simon n'a eu qu'à tendre les bras pour saisir la qualification que Fish lui a offerte sur un plateau. Incapable de tenir la distance en fond de court, de trouver la moindre faille dans la cuirasse tricolore, le joueur US a tout tenté (montées au filet, amorties, prises de risques inconsidérées...), mais face au métronome Simon, il a totalement déjoué, compilant la bagatelle de 46 fautes directes pour seulement 17 coups gagnants. Une véritable avalanche rédhibitoire et dont le Français a su pleinement profiter. "J'étais bien en jambes aujourd'hui, je me suis senti plus solide que lui, je sentais qu'il avait du mal à me faire mal. Sentir que j'étais un peu plus fort m'a fait du bien et m'a permis de jouer libéré", a commenté Simon à la sortie du court, conscient cependant que Soderling, double-finaliste à Roland-Garros et probable futur adversaire en huitièmes, ne se monterait certainement pas si généreux.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0