Reuters

Roland-Garros 2013: Les 10 stats à connaître avant les demi-finales

Ce serait la première finale de Tsonga sur terre battue
Par Eurosport

Le 06/06/2013 à 21:48Mis à jour Le 07/06/2013 à 13:34

Depuis quand Tsonga n'a-t-il pas atteint une finale sur terre battue? Quel "record" Ferrer peut-il égaler? Voici les 10 stats à connaître avant les deux demi-finales messieurs de Roland-Garros 2013.

0. Jamais Jo-Wilfried Tsonga n'a remporté un tournoi sur terre battue. Il n'a même jamais atteint la finale. Ce n'est que la troisième fois de sa carrière qu'il parvient à atteindre le dernier carré d'un tournoi sur terre, après Casablanca en 2008 et Monte-Carlo cette saison. C'est ainsi la première fois qu'il parvient à gagner cinq matches de rang sur terre battue dans un tournoi. Il arrive qu'un joueur remporte son premier titre à l'occasion d'un tournoi du Grand Chelem. Ce fut, par exemple, le cas de Gustavo Kuerten. Mais il avait 20 ans. S'il remportait son premier titre sur terre à Roland-Garros sans avoir joué une seule finale avant, Tsonga causerait une énorme sensation.

1. Rafael Nadal et Novak Djokovic se sont affrontés 15 fois sur terre battue parmi leurs 34 duels. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le premier set s'avère prépondérant. Dans 14 de ces 15 duels, celui qui a remporté la première manche a ensuite gagné le match. Une seule exception: la finale de Madrid en 2009. Djokovic avait enlevé le premier set 6-3, avant de perdre les deux suivants au jeu décisif. Au-delà des duels Nadal-Djokovic, perdre le premier set en demi-finales à Roland-Garros pardonne rarement. Depuis 2000, seules trois demies sur 26 ont vu un joueur s'imposer en ayant perdu le premier set. Ce n'est donc pas rédhibitoire, mais pas loin...

Reuters

21. Novak Djokovic cherche à compléter le Grand Chelem en carrière. Pour cela, il lui faudra d'abord franchir la montagne Rafael Nadal et devenir le deuxième homme à battre le Majorquin sur terre battue dans un match au meilleur des cinq sets. Un immense défi. Mais pour aller au bout dans ce tournoi, il devra réaliser quelque chose que personne n'a plus accompli depuis 21 ans. Vainqueur à l'Open d'Australie, le Serbe deviendrait le premier à signer le doublé Melbourne-Paris depuis Jim Courier en 1992. Tout le monde s'est cassé les dents depuis. Paradoxalement, l'année où Rafael Nadal a gagné son unique Open d'Australie coïncide également avec la seule année depuis 2005 où il n'a pas remporté Roland-Garros (2009).

23. Un trentenaire en finale de Roland-Garros? Ce sera le cas si David Ferrer s'impose vendredi. Et alors? Et alors ce n'est plus arrivé depuis Andres Gomez en 1990. 23 ans. Ce serait donc un petit évènement. Ferrer deviendrait le quatrième plus vieux finaliste de l'histoire du tournoi, derrière Rosewall, Pilic et Gimeno. A 31 ans et 68 jours, il serait aussi le troisième plus vieux finaliste en Grand Chelem dans l'ère Open.

35. Rafael Nadal et Novak Djokovic vont s'affronter pour la 35e fois vendredi. Une statistique pas anodine puisque leur duel va devenir le plus récurrent depuis 1968 sur le circuit. Leurs 35 confrontations égalent deux grands classiques des années 70-80: Connors-McEnroe et Connors-Lendl, juste devant Lendl-McEnroe et Sampras-Agassi, qui se sont croisés à 34 reprises chacun. A noter par ailleurs qu'il s'agit du 11e Nadal-Djokovic en Grand Chelem. Là encore, un record égalé, le duel le plus récurrent dans les majeurs depuis 1968 étant jusqu'ici Federer-Nadal.

36. Le nombre incroyablement élevé de breaks réussis par David Ferrer depuis le début de la quinzaine. Le Valencian en a donc signés en moyenne sept par match, soit plus de deux par set. C'est colossal. On comprend mieux à l'aune de cette stat pourquoi il a plié toutes ses rencontres en trois manches. Néanmoins, il n'a pas connu un taux de réussite exceptionnel puisqu'il a converti moins d'une balle de break sur deux. Au total, Ferrer a eu 74 opportunités de break sur ses cinq rencontres. Colossal.

Panoramic

80. Le pourcentage de points gagnés par Jo-Wilfried Tsonga derrière sa première balle lors de ses cinq premiers matches dans ce tournoi. Il est le numéro un des quatre demi-finalistes dans ce domaine. Le Français a remporté 207 points sur 259. Il sert relativement peu d'aces (22 au total et seulement trois sur ses deux dernières rencontres), mais son efficacité reste redoutable. D'autant qu'en deuxième balle, il est également dominateur avec 65% de points gagnés. Un tout petit peu mieux que Djokovic (64%). En cinq matches, JWT n'a d'ailleurs concédé que 13 balles de break, soit moins d'une par set en moyenne. Il aura besoin de s'approcher de ce taux de réussite au service s'il veut battre David Ferrer.

741. En nombre de minutes, le temps passé sur le court par Rafael Nadal depuis le début de cette édition 2013.Soit 12 heures et 21 minutes. L'Espagnol se retrouve parmi les quatre derniers prétendants à Roland-Garros pour la huitième fois de sa carrière. Mais jamais il n'avait été celui des quatre avec le plus gros temps de jeu sur les cinq premiers matches.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313