Tennis
Roland-Garros

Gasquet n'a pas traîné

Partager avec
Copier
Partager cet article

TENNIS Roland-Garros 2013 - Gasquet

Crédit: AFP

ParEurosport
01/06/2013 à 16:03 | Mis à jour 01/06/2013 à 17:07

Avec autorité, Richard Gasquet a dominé Nikolay Davydenko en trois sets (6-4, 6-4, 6-3). Il rejoint Gilles Simon et Jo-Wilfried Tsonga en huitièmes de finale.

Nous y revoilà. Pour la 16e fois de sa carrière, pour la sixième fois consécutive et pour la huitième fois sur les neuf derniers du Grand Chelem, Richard Gasquet est en huitièmes de finale. Un cap qui, on le sait, le Biterrois a énormément de mal à franchir puisqu'il s'y est toujours incliné sauf une fois, à Wimbledon en 2007. En attendant, son extrême régularité durant cette première semaine lui permet donc d'être encore au rendez-vous de la seconde. Samedi, sur le court Suzanne-Lenglen, Gasquet s'est à nouveau comporté en patron face à Nikolay Davydenko, qui n'a jamais pu réellement menacer la tête de série numéro 7. Gasquet s'est imposé en trois sets (6-4, 6-4, 6-3) et n'a toujours pas perdu un set.

Son adversaire du jour constituait pourtant une équation a priori un peu plus complexe à résoudre que les deux précédentes. S'il n'est plus le joueur qu'il fut il y a quelques années quand il était monté dans le Top 5 du classement ATP, Davydenko est encore suffisamment dangereux pour exiger une copie très propre. Celle de Gasquet l'a été. Même s'il a concédé son service en tout début de rencontre, le numéro deux français a rapidement effacé ce break de retard. Bientôt, cette entame un peu laborieuse allait bientôt n'être plus qu'un mauvais souvenir.

ATP Dubaï

Monfils a obtenu le droit de défier Djokovic

27/02/2020 À 19:02

Cinq heures de jeu en trois tours

Dominateur dans la filière courte mais également très régulier à l'échange où il n'a commis que très peu de fautes, Gasquet a su pousser le petit coup d'accélérateur nécessaire dans chacun des trois sets. Il a ainsi réussi à breaker Davydenko dans le dixième jeu dans le premier comme dans le deuxième set pour s'offrir le gain de ces deux manches. Une fois ce net avantage en poche, le Français avait fait le plus dur. Davydenko a bien essayé de s'accrocher mais la marge de Gasquet était trop grande. La rencontre a définitivement basculé lorsque le Biterrois a pris une cinquième fois le service du Russe, à 4-3 dans le troisième set. Il a conclu dans la foulée sur son service dès sa première balle de match.

Le plus dur va maintenant commencer pour Richard Gasquet, trop habitué à caler sur cette échéance des huitièmes pour aborder l'évènement en totale confiance. Il a en tout cas pour lui la qualité de son tennis, remarquablement constante depuis le début de la semaine, mais aussi une fraicheur physique intéressante. En trois tours, il a passé à peine cinq heures sur les courts. C'est exactement ce qu'il lui fallait pour arriver en deuxième semaine sans être entamé. C'était une condition nécessaire pour espérer aller loin dans ce tournoi. Mais elle n'est pas suffisante. Gasquet va maintenant devoir hausser encore son niveau de jeu à partir de lundi.

ATP Dubaï

Gasquet plus solide que Paire

26/02/2020 À 17:08
ATP Marseille

Un petit tour et puis s'en va pour Gasquet

17/02/2020 À 18:09
Dans le même sujet
TennisRoland-GarrosNikolay DavydenkoRichard Gasquet
Partager avec
Copier
Partager cet article