AFP

Roland-Garros 2014 : Stanislas Wawrinka sorti au 1er tour par Guillermo Garcia-Lopez

Wawrinka prend la porte d'entrée, Roland-Garros perd un de ses favoris

Le 26/05/2014 à 21:13Mis à jour Le 26/05/2014 à 23:34

Stanislas Wawrinka, tête de série numéro 3, quitte Roland-Garros. Le Suisse s'est fait sortir en quatre sets par Guillermo Garcia-Lopez (6-4, 5-7, 6-2, 6-0), 41e joueur mondial.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Sensation et surprise à Roland-Garros. Après l'élimination logique de Kei Nishikori face à Martin Klizan en début d'après-midi, Stanislas Wawrinka est lui aussi sorti dès le 1er tour de Roland-Garros, lundi, après une défaite en quatre manches face à Guillermo Garcia-Lopez (6-4, 5-7, 6-2, 6-0). Une défaite qui sonne comme un tremblement de terre Porte d'Auteuil vu le nouveau statut de Wawrinka, impérial vainqueur de l'Open d'Australie et du Masters 1000 Monte-Carlo. Le Suisse, complètement passé à côté de son sujet, a semblé être ailleurs pour son entrée en lice.

Auteur de 62 fautes directes, le Suisse, qui n'a fait illusion que lors de la deuxième manche pourtant mal contrôlée à partir de 4-1, n'a jamais fait trembler un très solide Guillermo Garcia-Lopez, excellent en fond de court et auteur d'une rencontre pleine. L'Espagnol, qui avait sérieusement bousculé Novak Djokovic à Monte-Carlo, est enfin parvenu à rebattre un membre du Top 3 dans sa carrière (succès contre Nadal, N.1 mondial à l'époque, à Bangkok en 2010). Froid et très régulier, le spécialiste de la surface ocre a bouclé son affaire en 2h23. Il affrontera le Français Adrian Mannarino au prochain tour.

Switzerland's Stanislas Wawrinka is comforted by Spain's Guillermo Garcia-Lopez (AFP)

Switzerland's Stanislas Wawrinka is comforted by Spain's Guillermo Garcia-Lopez (AFP)AFP

Wawrinka et Roland-Garros, une histoire de désamour

C'est une véritable désillusion que vient de vivre le joueur de Lausanne, quart de finaliste de l'édition 2013, et actuel N.3 mondial derrière Rafael Nadal et Novak Djokovic, incapable de retrouver son niveau aperçu lors du Masters 1000 de Monte-Carlo à la mi-avril. Sa déroute, qui confirme un niveau inégal déjà vu aux Etats-Unis à Indian Wells et Miami et lors des Masters 1000 de Madrid et Rome, où il avait baissé pavillon contre Dominic Thiem et Tommy Haas, dégage considérablement le tableau de Rafael Nadal, et le deuxième quart de la partie haute du tableau. Pour retrouver trace d'une défaite du vainqueur de l'Open d'Australie au 1er tour de Roland-Garros, il faut remonter à l'année 1998 et la défaite de Petr Korda face à Mariano Zabaleta.

Même si la terre battue est sa surface de prédilection, Wawrinka, qui avait décroché à Melbourne le premier titre du Grand Chelem de sa carrière, a confirmé que le rendez-vous parisien ne lui a jamais réellement réussi (un seul quart de finale atteint en 2013). Mais la tête de série N.3 du tournoi n'avait connu les affres d'une élimination au premier tour qu'une seule fois dans la capitale française : en 2006 pour sa deuxième participation en carrière. C'est un véritable coup de massue que vient de vivre l'un des principaux outsiders de ce Roland-Garros. Il lui faudra surmonter ça.

0
0