AFP

Wawrinka accomplit son rêve et brise celui de Djokovic

Wawrinka accomplit son rêve et brise celui de Djokovic

Le 07/06/2015 à 18:24Mis à jour Le 07/06/2015 à 19:25

ROLAND-GARROS - Enorme sensation ! Stan Wawrinka a remporté les Internationaux de France pour la première fois de sa carrière, dimanche. En finale, le Suisse a battu le grand favori, Novak Djokovic (4-6, 6-4, 6-3, 6-4). Le Serbe, qui pouvait réussir le Grand Chelem en carrière, est tombé sur un exceptionnel Wawrinka. C'est son deuxième titre majeur après l'Open d'Australie en 2014.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Stan Wawrinka était bien The Man de la quinzaine. Dimanche, le Suisse a privé Novak Djokovic d'un Grand Chelem en carrière en battant le Serbe en finale de Roland-Garros. Le tout en quatre sets et un peu plus trois heures de jeu (4-6, 6-4, 6-3, 6-4). Après l'Open d'Australie en 2014, le huitième joueur mondial décroche son deuxième titre majeur et offre à la Suisse un second trophée à Paris, six ans après Roger Federer.

Novak Djokovic va longtemps se remémorer le scénario de sa troisième finale à Roland-Garros. Celle qu'il aurait dû remporter, lui le numéro un mondial qui avait gagné tous les tournois importants du circuit depuis l'automne dernier. Lui qui était invaincu sur terre battue cette saison. Lui qui avait battu Rafael Nadal, le nonuple vainqueur Porte d'Auteuil, en trois sets en quarts de finale. Malgré ce parcours hors du commun, le titre parisien manquera encore à son palmarès, comme s'il était condamné à ne jamais le brandir un jour.

Dans le premier set, le numéro un mondial est appliqué. Plus appliqué que le Suisse qui lui offre sa mise en jeu sur un plateau dans le septième jeu du match. Le Serbe conservera cette avance pour faire la course en tête (6-4). Alors que le Serbe appuie pour faire la différence d'entrée de deuxième manche, Wawrinka résiste en ayant un maximum de réussite au service. Il n'aura qu'une seule balle de break à défendre, contre cinq pour son adversaire qui cède sur la dernière au pire moment : à 5-4.

Djokovic enrage

La tension monte d'un cran dans la tête de Djokovic qui en fracasse sa raquette de rage. La troisième manche est rapidement trustée par le Suisse qui continue d'enfoncer la tête de son adversaire sous l'eau. Sur l'ensemble du match, Wawrinka réussira le double de coups gagnants (60/30) pour quasiment le même nombre de fautes directes (45/41). Saoulé de coups, c'est sur un jeu blanc que Nole lâche une nouvelle fois son service dans le sixième jeu. Et c'est sur un nouveau "perfect" sur sa mise en jeu que le Vaudois passe en tête pour de bon dans cette finale (6-3).

Dos au mur, le numéro un mondial décide alors de prendre le taureau par les cornes. Et rapidement, il se détache avec un break d'entrée. Mais à 3-0, la machine s'enraye de nouveau et Wawrinka revient au score. A 3 jeux partout dans cette quatrième manche, Djokovic sauve deux balles de break à 15/40. Un véritable soulagement qui a le mérite de réveiller le Serbe qui se manifeste de plus en plus pour se motiver.

Dans la foulée, c'est le numéro un mondial qui a trois occasions de break. Il n'en convertira aucune. Ces trois balles gâchées ont fini de rebooster Wawrinka. Le jeu suivant est une véritable démonstration de force du Vaudois qui s'empare du service adverse pour la quatrième et dernière fois du match. Car il n'y aura finalement pas de cinquième set. Malgré la pression, Wawrinka réussit à conclure cette partie sur son service et sa seconde balle de match. Et terminer une quinzaine magique pour lui qui aura dominé Roger Federer et Novak Djokovic, les numéros un et deux mondiaux actuels, dans le même tournoi.

0
0