Serena Williams est en quart de finale de Roland-Garros. Avec deux jours de retard. Condamnée à attendre que la pluie se calme depuis lundi, la numéro un mondiale n’a pas traîné pour passer les huitièmes de finale ce mercredi, au plus grand plaisir des organisateurs, qui ont la pression après deux journées quasi-blanches de jeu. La tenante du titre n’a fait qu’une bouchée de son adversaire du jour, Elina Svitolina, expédiée en deux petits sets et à peine plus d'une heure de jeu sur le court central (6-1, 6-1).
L’Ukrainienne avait réussi à prendre un set à l’Américaine à l’Open d’Australie en 2015. A Paris, Svitolina n’a pas pris plus de deux jeux. Il faut dire que Serena Williams n’était pas là pour perdre davantage de temps. Cela s’est vu dès les premiers coups de raquette. L’Américaine a rapidement mené 4-0 dans le premier set, avant de le ponctuer sur un cinglant 6-1 en 28 minutes de jeu. Et sans deux cadeaux sur le service de Serena, qui a offert un débreak inespéré à son opposante, l’addition aurait pu être encore plus lourde.
Open d'Australie
Irrésistible Osaka
18/02/2021 À 05:11

Serena Williams - Svitolina, les temps forts

Face à la surprise Putintseva au prochain tour

Bis repetita dans le second set. Mais sans débreak cadeau cette fois-ci. Avec un service frôlant les 190 km/h, et des retours qui n’ont jamais laissé respirer son adversaire, Serena a poursuivi son entreprise de démolition sans le moindre souci.
Pour la dixième fois en quart de finale à Paris en 13 participations depuis 2001, Serena aura face à elle la jeune Yulia Putintseva, tout nouvelle arrivante à ce stade de la compétition en Grand Chelem et, elle aussi, protégée de l’académie de Patrick Mouratoglou. La Kazakhe, actuellement 60e mondiale, a déposé l’Espagnole Carla Suarez Navarro, deux fois quart-de-finaliste ici même (2008 et 2014), en deux manches serrées (7-5, 7-5).
La joueuse de 21 ans n'avait jamais gagné plus de deux matches d'affilée en Grand Chelem avant son parcours inattendu à Paris. Elle devra remettre le couvert face à la leader du classement WTA dès demain jeudi.

Putintseva - Suarez Navarro, les temps forts

Venus se suivra pas Serena

Ce sera la seule Williams en quart de finale. Sa sœur Venus a été éliminée en huitièmes de finale par Timea Bacsinszky. La Suissesse, neuvième mondiale et demi-finaliste l’an passé ici-même, a mis un terme au parcours de l’Américaine en deux sets sur le court Suzanne-Lenglen (6-3, 6-4).

Venus Williams - Bascinszski, les temps forts

Face à elle, Bacsinszky aura Kiki Bertens. Déjà tombeuse d’Angelique Kerber, numéro 3 mondiale, au premier tour, la Néerlandaise s’est offert le scalp de l’Américaine Madison Keys, tête de série N.15, et une qualification pour les quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem. C'est une première pour la 58e mondiale.

Bertens - Keys, les temps forts

Open d'Australie
Williams montre les muscles
16/02/2021 À 09:39
Open d'Australie
"Le plus beau cadeau ? Son amour" : l'interview Saint-Valentin de Monfils et Svitolina
14/02/2021 À 14:00