Getty Images

Face à Karolina Pliskova, Caroline Garcia va savoir ce qu'elle a dans le ventre

Garcia va savoir ce qu'elle a dans le ventre

Le 07/06/2017 à 09:43Mis à jour Le 07/06/2017 à 14:11

ROLAND-GARROS - Mercredi, Caroline Garcia va faire le grand saut en quart de finale. Après avoir évité des joueuses du Top 40 mondial, la Française affronte Karolina Pliskova, qui peut encore viser la première place mondiale à Paris. Désormais seule Française en lice dans un grand tableau, la Lyonnaise sait qu'un exploit est possible.

Le contexte

Caroline Garcia est en train de prouver qu'elle a eu raison. Raison de vouloir se concentrer sur elle-même cette saison. En voulant mettre la Fed Cup et le double de côté, provoquant l'ire de ses coéquipières et de la Fédération, elle est passée par tous les états. De la peur, de la frustration, des doutes. Et maintenant, de la joie. La voir en quart de finale de Grand Chelem à Roland-Garros pour la première fois de sa carrière est sa récompense, avant même de savoir si elle pourra soulever la coupe Suzanne-Lenglen samedi prochain. Et comme les autres joueuses du tableau, elle peut croire en sa bonne étoile dans cette édition, qui s'ouvrira à une nouvelle lauréate en Majeur.

Face à elle, Karolina Pliskova se dit aussi la même chose. Pas de chance pour la Tchèque, c'est sur terre battue que cela se joue. Une surface qu'elle n'aime pas trop, faute de pouvoir exprimer comme elle voudrait son tennis percutant et si efficace sur dur. Mais paradoxalement, Pliskova avance. Elle se découvre peu à peu un jeu de terrienne. Alors qu'elle n'avait jamais dépassé le 2e tour Porte d'Auteuil ces cinq dernières années, la voilà en quart de finale... comme son adversaire du jour.

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Mais depuis l'an dernier, la Tchèque a changé de dimension. Une demi-finale à Indian Wells et surtout un titre à Cincinnati l'ont faite décoller. Elle a confirmé cela à l'US Open en atteignant sa première finale majeure après une victoire de choix : face à Serena Williams. Désormais membre du Top 5 mondial, la Tchèque a confirmé son envol cette saison avec deux titres gagnés à Doha et Brisbane, deux demi-finales à Indian Wells et Miami et un quart de finale à l'Open d'Australie. Un parcours qui l'a propulsée à la troisième place mondiale avant Roland-Garros. Et qui pourrait même l'emmener vers la première place mondiale si elle joue la finale. De quoi se motiver pour bien jouer sur terre battue.

Pour Garcia, la motivation est toute trouvée. Après deux tours relativement tranquilles, son troisième match contre Su-Wei Hsieh a failli mettre fin à son parcours. Un match gagné 9-7 dans le set décisif face à la 109e joueuse mondiale, forcément, ça marque. Tout comme celui qui l'a opposée à Alizé Cornet, sa comparse de Fed Cup avec qui la tension a pu être palpable depuis le début de la saison. Des émotions diverses mais intenses. Et tout laisse à penser que Caroline n'a pas fini d'en vivre cette semaine.

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Face-à-face

Les deux joueuses sont dos à dos après quatre rencontres. Caroline a perdu leur première rencontre à Cincinnati en 2013, avant de remporter les deux suivantes sur la terre battue de Madrid en 2015 (leur seul match sur cette surface) et surtout dans un match de feu en finale de Fed Cup l'an passé où elle avait tenu l'équipe de France à bout de bras. Leur dernier face-à-face en début d'année à Doha, tout aussi serré, a tourné en faveur de la Tchèque (7-5, 6-4).

France's Caroline Garcia

France's Caroline Garcia Eurosport

Elles ont dit

Karolina Pliskova : "Mon tableau n'a pas été facile pour moi. Mais je peux augmenter mon niveau avec les adversaires que j'ai en face. Pour l'instant, il n'y a eu aucune adversaire qui m'a vraiment poussée à jouer un bon tennis. J'espère que cela va arriver avec Caroline au prochain tour."

Caroline Garcia : "Karolina a un peu plus d'expérience que moi, et est tout en haut du classement depuis quelque temps maintenant. Je sais que c'est un match très important pour elle, mais le public est là pour m'aider, comme il l'a été lors de la Fed Cup, même si l'expérience est très différente."

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Trois stats à avoir en tête

  • 1 - Avec l'absence de Serena Williams jusqu'à la fin de la saison, Karolina Pliskova est déjà assurée d'être numéro deux mondiale à l'issue de la quinzaine au minimum. La Tchèque peut même viser la première place si elle se qualifie pour la finale.
  • 14 - C'est le classement de la meilleure joueuse que Caroline Garcia a battue en Grand Chelem jusqu'à aujourd'hui (Sara Errani, au 1er tour de Wimbledon en 2014).
  • 40 - Caroline Garcia n'a pas affronté une seule joueuse du Top 40 mondial avant d'arriver en quart de finale. La joueuse la mieux classée qu'elle ait battue est Alizé Cornet, 43e mondiale, en huitième de finale. Son meilleur résultat cette saison est une victoire sur la 11e mondiale, Johanna Konta, au 3e tour d'Indian Wells.

Notre avis

Caroline Garcia va savoir maintenant ce qu'elle a dans le ventre. Les étapes précédentes n'étaient que des amuse-bouches. Avec les quarts de finale, le plat de résistance arrive et il sera copieux avec la numéro trois mondiale au menu. Un cap énorme pour la Française, qui aura donc la pression d'être la dernière Tricolore en lice dans ce tournoi du Grand Chelem. Mais un match dans les cordes de la 27e mondiale. Si Pliskova (Karolina, pas sa soeur Kristyna) est une joueuse d'un calibre bien supérieure à ses précédentes adversaires, la Lyonnaise sait qu'un exploit ici est possible. Elle l'a déjà battue sur terre battue et également sur dur, sa surface de prédilection. Mercredi, ce sera le jour parfait pour frapper un grand coup.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0