Getty Images

Roland-Garros : Andy Murray se qualifie dans la douleur contre Martin Klizan (6-7, 6-2, 6-2, 7-6)

Murray a encore dû lutter
Par Eurosport

Le 01/06/2017 à 17:28Mis à jour Le 01/06/2017 à 18:35

ROLAND-GARROS – Après plus de 3h30 de jeu, Andy Murray a arraché son ticket pour le troisième tour du tournoi. Rien n’a été simple pour le numéro un mondial face à Martin Klizan (6-7, 6-2, 6-2, 7-6). Le Britannique a lâché le premier set et été largement mené dans le quatrième par le Slovaque. Avant d'accélérer et de s’imposer. Il défiera Juan Martín del Potro au prochain tour.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Andy Murray est toujours debout. Parfois mis dans les cordes par Martin Klizan jeudi sur le Suzanne-Lenglen, souvent laborieux, le numéro un mondial a dû batailler ferme pour s'en sortir, comme lors de son premier tour face à Andrey Kuznetsov. Ce fut même plus dur encore face à Klizan, même si là encore, Murray a fini par l'emporter en quatre manches (6-7, 6-4, 6-1, 7-6) et 3h35 de combat. Il devra hausser le ton s'il veut durer dans cette quinzaine...

L'Ecossais n'a vraiment maîtrisé son sujet que pendant deux sets, les deuxième et troisième. Le premier et le dernier, en revanche, ont viré à la bataille acharnée. Murray a perdu la première, au jeu décisif. Il aurait pu et dû la concéder bien plus tôt. Martin Klizan avait beaucoup mieux démarré ce match et si le Slovaque n'avait pas vendangé son break d'avance, il n'aurait pas eu besoin d'en passer par un jeu décisif.

Murray attendu par Del Potro

Après la réaction salvatrice du britannique, qui lui a donc permis de prendre les commandes de ce match en menant deux sets à un, tout s'est à nouveau compliqué dans le quatrième acte. Là encore, Klizan a tiré le premier et quand il a mené 4-1 puis 5-2, Murray a senti le souffle rauque d'un cinquième set et d'une partie de plus de quatre heures. Heureusement pour lui, Klizan a encore coincé. La tête de série numéro un a également su monter d'un cran au moment opportun et après avoir recollé au score, il a plié l'affaire dans le jeu décisif.

Martin Klizan a confirmé qu'il avait le jeu pour enquiquiner n'importe qui n'importe où. A Melbourne, en janvier, le Slovaque avait frôlé l'exploit au premier tour contre Stan Wawrinka, face auquel il avait mené 4-3 service à suivre dans le cinquième set. S'il n'a pas vu la victoire d'aussi près jeudi sur le Lenglen, il a toutefois sérieusement bousculé Murray mais, comme souvent, il a fini par caler. Le finaliste 2016, lui, va maintenant devoir se coltiner un troisième tour en forme de choc frontal contre Juan Martin Del Potro. Si le physique de l'Argentin tient, ce sera un énorme test pour ce Murray en quête de confiance.

Vidéo - A défaut de la maîtrise, Murray a au moins assuré le spectacle

03:43
0
0