Getty Images

Roland-Garros : Kristina Mladenovic s’impose aisément contre Sara Errani (6-2, 6-3)

Cette fois, Mladenovic n'a pas tremblé

Le 31/05/2017 à 17:51Mis à jour Le 31/05/2017 à 20:20

ROLAND-GARROS – Kristina Mladenovic a facilement écarté Sara Errani au deuxième tour, mercredi (6-2, 6-3). La Française a eu besoin de quatre balles de match pour conclure mais elle a dans l’ensemble maîtrisé son adversaire, sans trembler. Elle affrontera Shelby Rogers au prochain tour.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Elle était rentrée à reculons dans son Roland-Garros. Souffrant du dos, Kristina Mladenovic avait failli connaître une grosse désillusion face à Jennifer Brady. 48 heures plus tard, la Française a rappelé qu’elle était une des joueuses à suivre cette année sur la terre battue de la Porte d’Auteuil. Elle a dominé sans trembler l’ancienne finaliste du tournoi Sara Errani (6-2, 6-3). Une victoire sans appel pour la Tricolore qui a désormais rendez-vous avec Shelby Rogers. Ce sera une nouvelle occasion pour elle, la quatrième, de jouer les 8es de finale. Et si elle reproduit son niveau de jeu de ce mercredi sur le Suzanne-Lenglen, elle aura toutes ses chances de passer ce cap.

Sara Errani représentait un joli test pour la 14e joueuse mondiale. Certes, l’Italienne n’est plus vraiment la joueuse qui avait atteint la finale en 2012 et a d’ailleurs dû s’extirper des qualifications pour jouer dans le tableau principal. Mais face à une Mladenovic quelque peu affaiblie par son dos, le combat semblait plus équilibré que la différence au classement entre les deux joueuses ne laissait présager. C’est d’ailleurs le mérite de la Française d’avoir su conclure en deux sets aussi secs. Cela ne s’est pas fait sans petit coup de mou, à l’image de ce break concédé d’entrée de jeu dans la deuxième manche, mais elle n’a jamais lâché sa proie.

Vidéo - Sans ses problèmes de dos, l'offensive Mladenovic n'a fait qu'une bouchée d'Errani

02:49

La stratégie offensive de Mladenovic a payé

A chaque fois qu’Errani a pensé revenir dans la rencontre, Mladenovic a haussé d’un cran son niveau de jeu. Et quand elle l’a fait, elle a produit un très joli tennis. Ses amorties, notamment, ont fait mal à son adversaire. Et sur les deuxièmes balles de l’Italienne, elle s’est vraiment fait plaisir. La preuve ? Errani n’a remporté que 22% des points derrière sa seconde. Un total beaucoup trop faible et qui s’explique par la stratégie très offensive de la joueuse tricolore. En prenant le parti de se décaler systématiquement sur son coup droit dans ces conditions, elle a régalé le Lenglen de plusieurs retours gagnants.

Le jeu de retour quand elle débreake son adversaire à 1-2 dans le deuxième set illustre parfaitement cette prise de risque, souvent payante. Alors oui, au moment de conclure, la Française a un peu tremblé. Ses trois premières balles de match se sont envolées et elle a attendu la quatrième ouverture pour savourer sa victoire. Mais cette petite difficulté ne fera pas oublier son match de très bonne facture. Se dresse désormais face à elle l’Américaine Shelby Rogers, quart de finaliste l’an passé à Roland. Mladenovic a les moyens de la battre si elle reste constante dans son niveau de jeu. Si en plus le public continue de scander des "Kiki", "Kiki" pour la soutenir, elle bénéficiera du petit supplément d'âme qui peut faire la différence.

Vidéo - Mladenovic : "Très contente d'avoir serré les dents au tour d'avant"

00:47
0
0