Getty Images

Cilic - Del Potro, la bataille des jumeaux

Cilic - Del Potro, la bataille des jumeaux

Le 06/06/2018 à 10:42Mis à jour Le 06/06/2018 à 10:43

ROLAND-GARROS - Juan Martin Del Potro et Marin Cilic ont rendez-vous en quart de finale pour un match qui s’annonce accroché entre deux joueurs aux caractéristiques similaires. Si l’Argentin a déjà dépassé ce stade de la compétition, son physique pose encore question malgré son excellent début de tournée. Quant au Croate, sa faculté à s’adapter sur terre semble grandir d’année en année.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le contexte

Mine de rien, retrouver Juan Martin Del Potro et Marin Cilic en quarts de finale est presque une surprise. Bien sûr, le tirage avait désigné la tête de série numéro 3 et la numéro 5 comme quart-finalistes potentiels au moment de faire des projections. Mais rien ne disait que les deux hommes iraient jusque-là. Surtout Del Potro.

L’Argentin est arrivé Porte d’Auteuil avec énormément de doutes. Jusqu’au dernier moment puisque son forfait a même un temps été envisagé. Puis, lors de son premier match, il avait laissé filer le premier set face à Nicolas Mahut. On pensait son Roland-Garros déjà fini. Depuis ? La tour de Tandil a enchaîné douze sets consécutifs sans jamais donner l’impression de forcer et en accrochant quelques clients au passage (Benneteau, Ramos-Vinolas, Isner).

Vidéo - Del Potro a activé le mode "Thor" pour retrouver les quarts : sa victoire face à Isner

02:57

Pour Cilic, la donne est un peu différente. On le sait depuis quelques temps, le Croate fait partie des joueurs les plus réguliers sur le circuit. Mais, jusqu’à l’année passée, la terre battue se refusait à lui. Il a bossé et cela commence à porter ses fruits. En 2017, il était en quarts. Comme cette année. Avec en prime un match en cinq sets face au showman Fabio Fognini en 8e sur un Central acquis à la cause de l’Italien.

Une surprise certes de les retrouver. Mais surtout pas une nouveauté. Les deux hommes se connaissent sur le bout des doigts comme l’a sobrement expliqué Del Potro après sa qualification en quarts : "Il sait ce qu'il peut faire pour me battre, et moi c'est la même chose ! Nous verrons ce qui se passe", a souri l’Argentin.

Difficile de lui donner tort tant les deux hommes présentent des caractéristiques similaires. Gros services, coup droit de feu et une certaine longévité au plus haut niveau. Avec Stan Wawrinka, ce sont même les deux seuls à avoir gagné un Majeur au nez et à la barbe des mastodontes Nadal, Federer, Djokovic et Murray. Pour Del Potro, ça remonte à 2009. Pour Cilic, à 2014. Alors, pour s’offrir une chance de créer à nouveau la sensation, les deux vieux briscards savent quoi faire.

Vidéo - Fognini a enflammé le Chatrier, mais Cilic n'a pas craqué

03:04

Face-à-face

Quand on vous dit que les deux se connaissent par cœur, on ne ment pas. C’est simple, ils se sont joués douze fois en carrière. Et dix fois, c’est Del Potro qui a pris le meilleur. Comment ne pas se souvenir de cette finale de Coupe Davis en 2016 où la grinta de l’Argentin avait renversé un Cilic qui menait pourtant deux sets à rien. Mais attention à ne pas tirer de conclusions hâtives sur le duel. Parce que "Delpo" a longtemps été absent, ils ne se sont affrontés qu’à deux reprises depuis 2013. Sur dur. Autant dire que c’est une autre bataille qui aura lieu mercredi.

Marin Cilic et Juan Martin Del Potro avant la finale de la Coupe Davis 2016

Marin Cilic et Juan Martin Del Potro avant la finale de la Coupe Davis 2016Panoramic

Leur parcours

Marin Cilic

  • 1er tour : victoire face à James Duckworth (6-3, 7-5, 7-6)
  • 2e tour : victoire face à Hubert Hurbacz (6-2, 6-2, 6-7, 7-5)
  • 3e tour : victoire face à Steve Johnson (6-3, 6-2, 6-4)
  • 8e de finale : victoire face à Fabio Fognini (6-4, 6-1, 3-6, 6-7, 6-3)

Juan Martin Del Potro

  • 1er tour : victoire face à Nicolas Mahut (1-6, 6-1, 6-2, 6-4)
  • 2e tour : victoire face à Julien Benneteau (6-4, 6-3, 6-2)
  • 3e tour : victoire face à Albert Ramos-Vinolas (7-5, 6-4, 6-1)
  • 8e de finale : victoire face à John Isner (6-4, 6-4, 6-4)

Vidéo - The Coach : Si Del Potro est de retour, c'est aussi grâce à son revers

02:21

Les trois stats à connaître

4. En cas de victoire, Marin Cilic deviendrait le 4e joueur croate à rejoindre les demies Porte d’Auteuil après Zeljko Franulovic (1970-71), Niki Pilic (1973) et Ivan Ljubicic (2006).

76% vs 79%. Quand on vous dit qu’ils se ressemblent… Del Potro et Cilic présentent un taux de points gagnés après première balle presque similaire et surtout très élevé. Autrement dit, celui qui réussira à mieux relancer risque de prendre l’avantage dans ce quart.

2005. La dernière fois que l’Argentine, pourtant pays connu pour son amour de l’ocre, a placé deux hommes en quarts de finale, c’était en 2005 avec Guillermo Canas et Mariano Puerta. Une autre époque.

Ils l’ont dit

Juan Martin Del Potro

" Les derniers matchs ont été très longs et assez équilibrés. Je pense que nous nous connaissons tellement l'un, l'autre... Peut-être que le match sera assez fermé. Lui, il a un jeu incroyable. C'est un joueur très complet. Il sert bien, il a des coups qui vont très loin. J'imagine un match très, très disputé."

Marin Cilic

" Il a aussi un parcours fantastique au cours de cette saison. Il joue bien. Nous jouons un tennis similaire mais aussi différent à certains égards. Peut-être que je suis plus rapide sur le court mais parfois il sert mieux. Son coup droit est plus régulier, plus fort, donc quelles que soient les comparaisons, de toute façon le match va être difficile."

Notre avis

Cilic peut le confesser sans problème : quand Del Potro prend feu, pas grand monde peut lui résister. Même les tout meilleurs mondiaux. Lassé et blasé par les blessures, l’Argentin a fini par revenir, à force de sacrifices, de résilience et de sacrés trous d’air. Alors, pour une fois que tous les signaux sont au vert, difficile de ne pas voir la Tour de Tandil comme le favori naturel de ce quart. A lui de confirmer. Pour, pourquoi pas, se frotter à Nadal pour une demi-finale qui pourrait valoir son pesant de coups droits éclairs.

Juan Martin Del Potro

Juan Martin Del PotroGetty Images

0
0