Eurosport

Le taulier et le revenant : Nadal-Del Potro, cette demie rêvée

Le taulier et le revenant : Nadal-Del Potro, cette demie rêvée

Le 07/06/2018 à 20:34Mis à jour Le 08/06/2018 à 15:07

ROLAND-GARROS 2018 – Tenant du titre et décuple vainqueur du tournoi, Rafael Nadal va disputer vendredi sa 11e demi-finale. Face à lui, Juan Martin del Potro, que l'on n'avait plus connu à pareille fête à Paris depuis la fin des années 2000. La force brute de l'Argentin peut lui permettre de rivaliser avec le numéro un mondial. Mais pour le déboulonner, il devra sortir le match parfait.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le contexte

Alexander Zverev, Dominic Thiem et Novak Djokovic se trouvant dans la partie inférieure du tableau, ce Nadal-Del Potro était, depuis le tirage au sort, la demi-finale la plus excitante possible dans la moitié haute. Nous y voilà donc. La présence de Rafael Nadal était presque une évidence eu égard à ses états de service parisien comme à sa domination sur terre battue cette saison. Celle de l'Argentin coulait moins de source. Après tout, cela faisait tout de même neuf ans qu'il n'avait plus atteint le dernier carré à Paris et, surtout, rappelons qu'il n'a décidé de sa participation qu'au tout dernier moment, ayant laissé planer jusqu'au bout l'hypothèse d'un forfait.

La banalité pour l'un, l'émotion pour l'autre. C'est ici, à Paris, que Del Potro avait joué sa toute première demi-finale de Grand Chelem. C'était en 2009. Il n'avait que 20 ans. Il lui aura fallu neuf années et bien des déboires pour revenir dans le carré d'as à Paris. La Tour de Tandil a avancé tranquillement dans cette quinzaine, débutant en mode diesel son premier tour contre Nicolas Mahut, qui l'avait balayé 6-1 dans la première manche. Ensuite, Del Po a mis le turbo : il a enquillé 13 sets d'affilée jusqu'à ce qu'il en cède un jeudi face à Cilic. Un parcours solide, mais après deux gros serveurs (Isner, Cilic), il va retrouver un tout autre joueur en face de lui en Rafael Nadal.

On a connu le décuple vainqueur du tournoi plus impérial que cette année à Roland-Garros. Au-delà de son set perdu contre Diego Schwartzman en quarts, Nadal a surtout eu parfois tendance à subir les débats. Après son premier tour contre Bolelli, il avait pesté contre son manque d'agressivité. Idem face à Schwartzman, contre lequel il a signé sa pire entame de match sur terre depuis des lustres. Même face à Marterer, en huitièmes, il avait par séquences manqué d'intensité. Evidemment, on parle de Nadal, l'homme qui possède une marge gigantesque sur la concurrence sur terre. Mais son étonnante nervosité pour aborder son match face à Schwartzman laisse peut-être entrevoir une relative fragilité. Le mot important, ici, étant relative, plus que fragilité...

Juan Martin Del Potro

Juan Martin Del PotroGetty Images

Leurs parcours

Rafael Nadal

1er tour – Simone Bolelli 6-4, 6-3, 7-6
2e tour – Guido Pella 6-2, 6-1, 6-1
3e tour – Richard Gasquet 6-3, 6-2, 6-2
8e de finale – Maximilian Marterer 6-3, 6-2, 7-6
Quart de finale – Diego Schwartzman 4-6, 6-3, 6-2, 6-2

Vidéo - L'inquiétude puis l'habitude : Nadal est passé par tous les états pour sortir Schwartzman

03:03

Juan Martin Del Potro

1er tour – Nicolas Mahut 1-6, 6-1, 6-2, 6-4
2e tour – Julien Benneteau 6-4, 6-3, 6-2
3e tour – Albert Ramos-Vinolas 7-5, 6-4, 6-1
8e de finale – John Isner 6-4, 6-4, 6-4
Quart de finale – Marin Cilic 7-6, 6-7, 6-3, 7-5

Vidéo - Del Potro, la grinta puis la joie : son combat face à Cilic en vidéo

03:00

Face-à-Face : Avantage Nadal mais...

Ce sera le 15e duel entre les deux hommes. Rafael Nadal mène 9-5 dans leurs confrontations directes. Cela dit, l'Espagnol avait remporté leurs trois premiers duels en 2007, alors que Del Potro n'avait encore que 18 ans. Par la suite, les débats se sont équilibrés. Seules leurs deux dernières confrontations sont récentes, avec la victoire de Nadal en demi-finale du dernier US Open et celle de Del Potro, également en demie, lors des Jeux de Rio. Toutes les autres rencontres remontent à 2013 ou plus loin. Enfin, sur terre battue, leurs références communes sont limitées : seulement deux matches, en 2007 et 2011, et deux victoires de Nadal, dont une mémorable lors de la finale de Coupe Davis en 2011.

Vidéo - Nadal a laissé passer l'orage avant de déferler sur Del Potro : Les temps forts de sa victoire

02:27

Ils l'ont dit

Rafael Nadal : "Del Potro a signé quelques grandes victoires cette saison, et il a un potentiel fantastique. C'est un grand serveur, il a un jeu très agressif du fond du court. Je sais que je devrais jouer de façon agressive. Si je suis trop défensif, si je ne mets pas l'intensité nécessaire, je suis perdu."

Juan Martin Del Potro : "Après avoir ressenti une douleur à la cuisse contre Goffin à Rome, je suis venu ici sans grandes attentes, pour voir comment mon corps allait répondre, en prenant match après match. Et me voilà en demi-finales, donc c'est vraiment super pour moi. Maintenant, on va voir ce que je peux faire contre le roi de la terre battue.

Trois stats à avoir en tête

4. Même en cas de défaite vendredi, Juan Martin del Potro est assuré de grimper deux rangs dans la hiérarchie. 6e avant Roland-Garros, il sera donc au pire 4e lundi et égalera donc son meilleur classement en carrière. Il n'avait plus figuré dans le Top 5 à l'ATP depuis le mois de février 2014. En cas de victoire finale dimanche, JMDP montera même sur le podium, derrière Federer et Nadal.

27. Rafael Nadal va disputer vendredi sa 27e demi-finale de Grand Chelem. Il dépasse Andre Agassi pour s'installer seul à la 5e place historique dans ce domaine. Devant l'Espagnol ne restent plus qu'Ivan Lendl (28 demi-finales), Jimmy Connors et Novak Djokovic (31 pour tous les deux) et l'intouchable Roger Federer (43).

61. Le pourcentage de points gagnés par Nadal derrière sa première balle en quarts de finale face à Schwartzman. Son plus faible total, et de loin, depuis le début du tournoi. Il avait oscillé entre 70 et 85% sur ses quatre premiers tours. Il a aussi concédé autant de breaks dans ce match que face à Bolelli, Pella, Gasquet et Marterer réunis (5).

Nadal au service pendant Roland Garros.

Nadal au service pendant Roland Garros.Eurosport

Notre avis

Diego Schwartzman a pose d'énormes problèmes à Rafael Nadal pendant un set et demi en quart de finale. Dans un registre différent, Juan Martin del Potro a les moyens, lui aussi, de contrarier le tenant du titre. Si son coup droit cible bien, il peut saouler de coups l'Espagnol. Et Del Po possède un atout supplémentaire par rapport à Schwartzman : son service. Mais c'est bien Nadal qui a les clés de cette demi-finale. Il lui faudra se montrer beaucoup efficace et régulier au service et, surtout, ne pas attendre d'être malmené pour gagner la bataille du terrain.

Depuis le début de la quinzaine, le Majorquin a parfois eu une fâcheuse tendance à subir. Cela ne lui ressemble pas et c'est un jeu dangereux. S'il rentre aussi mal dans sa demie que dans son quart, cette 12e demi-finale parisienne ne sera pas une promenade de santé. Maintenant, on l'imagine mal ne pas retenir la leçon. Comme on a tout de même un peu de difficultés à voir Del Potro gagner trois sets sur terre face au maître incontesté de la surface.

Notre pronostic : Nadal en 4 sets

Rafa Nadal et Juan Martín del Potro

Rafa Nadal et Juan Martín del PotroEurosport

0
0