Getty Images

Roland-Garros : Dominic Thiem en finale après son net succès contre Marco Cecchinato

Thiem a écarté Cecchinato pour une première finale majeure

Le 08/06/2018 à 15:23Mis à jour Le 08/06/2018 à 18:19

ROLAND-GARROS - Marco Cecchinato s'arrête là. L'Italien est tombé sur plus fort que lui, vendredi, au stade des demi-finales du tournoi. En l'occurrence, Dominic Thiem, qui a dû s'employer durant deux sets, avant de dérouler pour conclure la partie (7-5, 7-6, 6-1). L'Autrichien disputera pour la première fois à Paris une finale de Grand Chelem.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Marco Cecchinato rêvait d’une finale mais la réalité a fini par le rattraper. Combatif, l’Italien s'est incliné en trois sets (7-5, 7-6, 6-1) face à Dominic Thiem ce vendredi en demi-finale de Roland-Garros. Mais le 72e mondial ne pourra pas véritablement avoir de regrets tant il a semblé en difficulté lorsque Thiem a pris le jeu en main. L’Autrichien, huitième mondial, se qualifie ainsi pour sa toute première finale de Grand Chelem, où il affrontera le maître des lieux, Rafael Nadal.

Après les succès de Cecchinato sur Goffin et Djokovic, Thiem se savait prévenu. Bien que favori, la moindre passivité serait sanctionnée. Et l’Autrichien était bien parti dans cette demi-finale. Agressif d’entrée, profitant d’une puissance largement supérieure à celle de l’Italien, le n°8 mondial s’est très vite détaché, le break en poche. Mais, malgré beaucoup de possibilités, il n’a pas su se mettre à l’abri et Cecchinato a su en profiter à 4-3 pour recoller alors qu’il n’avait marqué qu’un point sur service adverse jusque-là. Mais, comme un symbole de ce match où l’Autrichien a eu les clés chaque fois qu’il se montrait entreprenant, Thiem a breaké de nouveau à 5-5 pour s’offrir le premier set.

Les jambes de Cecchinato ont cédé avant la tête

On aurait alors pu penser que l’Autrichien avait fait le plus dur mais il n’en a rien été. Tout au long de second set, les deux hommes se sont rendus coup pour coup, l’Italien se montrant de nouveau bien plus entreprenant, un schéma qui lui avait souri en quart face à Djokovic. Toujours autant adepte de ses fameuses amorties, Cecchinato a tenu le choc jusqu’au tie-break, après avoir sauvé trois balles de break. Et, comme face à Djokovic, il a offert un jeu décisif de très haut niveau. Alternant fautes directes et coups gagnants, les deux hommes ont multiplié les balles de set (9 en tout), mais l’Italien n’a pas su profiter de la frustration de l’Autrichien. Et, finalement, c’est Cecchinato qui a fini par céder, face aux services sur les lignes de Thiem.

Mené deux sets à zéro, complètement vidé, l’Italien a compris que son aventure touchait à sa fin, même s’il n’a pas arrêté de se battre pour autant. Ce n’est pas son style, ni son jeu d’ailleurs. Mais Thiem ne s’est pas posé de questions au moment de breaker deux fois de suite son adversaire avant de de conclure sur sa mise en jeu. Très solide derrière sa première balle (82% de points), l’Autrichien a donc enfin franchi le cap des demies à Roland, après deux échecs dans le dernier carré, résistant à un statut de favori qui lui semblait bien lourd en début de partie. Mais, en se qualifiant en trois sets, sans être particulièrement bon, Thiem a rempli sa mission. Et c’est bien le principal.

Dominic Thiem lors des demi-finales de Roland-Garros (2018).

Dominic Thiem lors des demi-finales de Roland-Garros (2018).Getty Images

0
0