Getty Images

Barty : "Reprendre ma carrière de cricket ? Il me reste quelques années dans le tennis…"

Barty : "Reprendre ma carrière de cricket ? Il me reste quelques années dans le tennis…"

Le 08/06/2019 à 21:44Mis à jour Le 08/06/2019 à 21:50

ROLAND-GARROS - Radieuse en conférence de presse après son sacre, Ashleigh Barty a longuement évoqué samedi son parcours et sa joie d’avoir réussi à revenir à ce niveau dans le tennis, après une pause qui lui aura permis de découvrir les joies du cricket.

Selon vos propres mots, comment définiriez-vous une "Barty Party" ?

Ashleigh Barty : Je pense que c’est la célébration non pas seulement de ces deux semaines mais bien de ces deux ou trois dernières années pour moi mais aussi mon équipe. J’ai un groupe fantastique autour de moi, des gens authentiques, très vrais. Donc c’est la récompense de tout ce qu’on a pu faire. Franchement, c’est incroyable, je suis un peu bouche-bée là.

Pensez-vous que votre demi-finale vous a aidée à appréhender cette finale ?

A.B : Oui, c’est sûr. Hier, c’était les montagnes russes. Du très bon tennis et parfois des trucs horribles. Aujourd’hui, je n’ai pas arrêté de me répéter "tu n’auras peut-être plus jamais cette opportunité-là donc saisis ta chance !". J’ai l’impression d’avoir joué le match parfait au regard des conditions.

Vidéo - Un smash pour l'éternité et Barty a levé les bras

02:27

Pensez-vous que vous auriez pu être ici, avec le trophée, si vous n’aviez pas pris du recul sur le sport professionnel en 2014 ?

A.B : Non, pas du tout. Je pense même que je ne serai pas en train de vous parler avec ce trophée si je ne m’étais pas retirée du circuit. C’est une partie de ma vie que je devais gérer et j’ai l’impression que ce fut la meilleure décision possible à l’époque. Mais c’en était un encore meilleure de revenir.

Saviez-vous à l’époque que vous alliez revenir ?

A.B : Je pense n’avoir jamais fermé aucune porte. J’avais juste besoin de prendre du recul car cette vie de tennis n’est clairement pas normale. J’avais besoin de grandir, de mûrir. Je suis parti avec toutes les options ouvertes, en continuant à m’entraîner avec mon coach, en frappant la balle mais pas juste pour moi. La compétition a fini par me manquer, le duel en un contre un et ses émotions folles de gagner ou perdre un match. Elles sont tellement uniques.

Ce n’est pas pour vous forcer ou quoi mais quand pensez-vous reprendre votre carrière de joueuse professionnelle de cricket ?

A.B : (Rires) Huum, je crois qu’il me reste encore quelques années de tennis devant moi.

Vidéo - Le Top 5 de samedi : Barty l'impassable, ping-pong géant entre Djoko et Thiem

01:58
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0