Getty Images

Djokovic - Thiem : Entre rumeurs et polémiques, un report en quatre questions

Djokovic - Thiem : Entre rumeurs et polémiques, un report en quatre questions

Le 07/06/2019 à 21:14Mis à jour Le 08/06/2019 à 12:33

ROLAND-GARROS - La deuxième demi-finale du tableau masculin a été arrêtée vendredi en raison des conditions climatiques. Novak Djokovic et Dominic Thiem, qui étaient au coude à coude, avec un léger avantage pour l’Autrichien (6-2, 3-6, 3-1), devront revenir samedi midi pour en finir. Prise sur les coups de 18h25 alors qu’il ne pleuvait plus sur la capitale, la décision a fait jaser.

Pourquoi le match a-t-il été arrêté ?

Lorsque la rencontre a été stoppée pour la dernière fois, l'interruption ne devait être que temporaire. Il n'était alors pas question de report définitif au lendemain. Dans un premier temps, la reprise du jeu a même été annoncée pour 18h15. Finalement, même si la pluie avait cessé depuis plusieurs minutes à cette heure-ci, le court n'a pas été débâché. A 18h25, les organisateurs ont finalement officialisé le report de la seconde demi-finale entre Novak Djokovic et Dominic Thiem à samedi.

Alors, pourquoi avoir stoppé les débats pour de bon ? "Le juge-arbitre du tournoi a décidé d'arrêter le match car les conditions de jeu devenaient de plus en plus difficiles (dont rafales de vent à 90 km/h), a expliqué la FFT dans une communication auprès de plusieurs confrères. Il y avait déjà eu deux arrêts de jeu et la météo nous annonçait de nouvelles averses dans les heures qui arrivaient. Ces incertitudes sur la fin de journée ont amené le juge-arbitre à opter pour un report immédiat".

Pourtant, à 18h30, le site de Météo France n'annonçait aucune averse à court terme et, à 20 heures, le temps était d'ailleurs toujours sec sur Roland-Garros. Si la pluie avait été la crainte principale des organisateurs, le match aurait donc tout à fait pu reprendre pour une durée significative. En revanche, il est exact que les prévisions annonçaient encore un renforcement du vent pour la soirée. Mais entre 18 heures et 21 heures, il ne semblait pas plus violent que pendant le premier set du match entre Rafael Nadal et Roger Federer, par exemple.

Novak Djokovic quitte le Chatrier vendredi.

Novak Djokovic quitte le Chatrier vendredi.Getty Images

Novak Djokovic a-t-il mis l'organisation devant le fait accompli ?

C'est une rumeur qui a très vite enflé après l'annonce du report. Une vidéo a notamment circulé montrant Novak Djokovic quitter le stade aux alentours de 18h15 à bord d'un van. Le numéro un mondial aurait décidé de son propre chef de s'en aller avant que le juge-arbitre ne décide du report. Il n'en a rien été. Djokovic est parti avant l'officialisation publique de cette décision, mais pas avant qu'elle ne soit prise.

"Les deux joueurs ont ainsi été avertis en priorité de cet arrêt, poursuit le communiqué de la FFT. Novak Djokovic a ainsi quitté le stade avant l'annonce au public en vue de son match de demain (samedi, NDLR)." S'il s'était "enfui" du stade avant que toute décision de report ne soit envisagée ou même entériné, Novak Djokovic aurait purement et simplement risqué la disqualification du tournoi. On l'imagine mal prendre un tel risque, encore moins dans une demi-finale de Grand Chelem.

Vidéo - Match arrêté, Djokovic n'a pas traîné pour quitter le stade

00:39

Quand le match reprendra-t-il ?

Samedi, à midi. Soit trois heures avant le début de l'horaire prévu pour la finale dames. C'est la deuxième fois au XXIe siècle que les demi-finales masculines ne s'achèvent pas le vendredi. Ironiquement, lors du dernier cas de figure similaire, Novak Djokovic était déjà impliqué. C'était en 2015. Sa demie contre Andy Murray avait été interrompue juste avant la nuit par un violent orage alors que les deux hommes entamaient le 5e et dernier set. Le lendemain, le Serbe s'était finalement imposé, avant de perdre en finale le dimanche contre Stan Wawrinka.

Information pratique, maintenant : les spectateurs qui avaient acheté des billets pour la seconde demi-finale masculine entre Djokovic et Thiem ne pourront utiliser leurs billets samedi. Ils vont en revanche être intégralement remboursés. Les grands gagnants sont donc celles et ceux qui avaient acheté des places pour la finale dames samedi. Ils pourront assister au dénouement du tournoi féminin mais aussi, en bonus préalable, à la fin de la rencontre entre Novak Djokovic et Dominic Thiem.

La finale messieurs pourrait-elle être reportée à lundi ?

Théoriquement, oui. Pour des questions d'équité sportive, la direction du tournoi pourrait choisir de reporter la finale à lundi. Rafael Nadal a disputé son quart de finale mardi et sa demi-finale vendredi. Son adversaire, quel qu'il soit, aura joué jeudi (quart de finale), vendredi (début de la demi-finale) et samedi (fin de la demi-finale). Si la finale est maintenue dimanche, le deuxième finaliste, qu'il s'agisse de Djokovic ou Thiem, aura donc été contraint de jouer pendant quatre jours de suite.

Pour autant, il s'agit là d'un scénario plus qu'improbable. Guy Forget, le patron du tournoi, avait évoqué mercredi un "scénario catastrophe" à propos d'une finale le lundi. Certes, le fait de ne pas avoir achevé les demi-finales en temps et en heure est un souci mais, nous l'avons vu, ce n'est pas une première. Par ailleurs, si Thiem et Djokovic auront joué tous les jours depuis jeudi, leurs quarts de finale avaient été expédiés (1h47 pour l'Autrichien, 2h09 pour le Serbe) et vendredi, ils ont joué moins d'une heure et demie pour deux sets et demi. Sauf à imaginer que leur match s'achève après un improbable marathon et un dénouement à 26-24 au 5e set dans un état de fatigue avancé, on imagine mal un décalage de la finale du dimanche au lundi.

Dominic Thiem

Dominic ThiemGetty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0