Getty Images

Federer sur l’incident Thiem - Serena : "Celui qui est toujours en course devrait avoir la priorité"

Federer sur l’incident Thiem - Serena : "Celui qui est toujours en course devrait avoir la priorité"

Le 02/06/2019 à 17:24Mis à jour Le 02/06/2019 à 17:45

ROLAND-GARROS – Après sa victoire face à Leonardo Mayer, Roger Federer a été interrogé sur l’incident qui a fait sortir Dominic Thiem de ses gonds, samedi soir. L’Autrichien avait alors été prié de changer de salle de presse quand Serena Williams, battue, est arrivée. Thiem n’a pas aimé et a fini par s'en aller. Federer a compris.

Roger Federer est à l'abri du genre de mésaventures dont Dominic Thiem a été victime samedi soir. Après sa victoire - et la défaite de Serena Williams - au troisième tour de Roland-Garros, l'Autrichien s'est gentiment fait sortir de la salle principale d'interviews parce que l'Américaine ne voulait pas patienter et, tant qu'à devoir parler de sa défaite face à l'étonnante Sofia Kenin, elle voulait le faire instantanément et ne pas attendre que le finaliste des derniers Internationaux de France ait fini de parler de lui.

Dire que Dominic Thiem n'a pas apprécié est un doux euphémisme. La preuve en images.

Vidéo - Thiem énervé d'avoir dû abréger sa conf' de presse pour Serena : "C'est une blague ?"

00:40

Dimanche, après sa victoire aisée face à Leonardo Mayer (6-2, 6-3, 6-3), Roger Federer est passé par la case conférence de presse, évidemment. Et a fini par être interrogé sur l'incident de samedi soir. L'ancien numéro 1 mondial a pris le temps, et a fini par se lancer en pesant bien ses mots.

"Je ne sais pas ce qu'il s'est passé de mal mais quelque chose n'a pas bien fonctionné pour qu'on en arrive à cette situation. Je pense qu'il y a un moyen de faire en sorte que celui qui est toujours en course dans le tournoi ait la priorité. C'est comme ça que je vois les choses", a-t-il tranché. "Si j'avais perdu aujourd'hui contre Mayer, je l'aurais laissé passer en premier ou décider du moment où il voulait venir. Il y a dû avoir une incompréhension ou, peut-être, aurait-on dû faire attendre Serena dans le vestiaire et non dans le centre de presse".

" Je ne pense pas qu'il en veuille à Serena "

"Je comprends la frustration de Dominic, a-t-il ajouté. Il s'est demandé comment il était possible d'en arriver à une telle situation… Je ne pense pas qu'il en veuille à Serena ou à quiconque." Une chose est sûre, l'histoire a bien faire rire Roger Federer et Thiem, finalement. "On en a rigolé tout à l'heure, a révélé le quart de finaliste. Parce que l'incident est derrière Dominic Thiem et que son accent a détendu l'atmosphère. "’C'est une blague’, j’ai aimé sa manière de le dire. J'aime son accent. En allemand aussi, pas seulement en anglais." Federer règle aussi les problèmes. Avec le sourire.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0