Getty Images

La pluie interrompt le choc, Federer pointe en tête

La pluie interrompt le choc, Federer pointe en tête
Par Eurosport

Le 04/06/2019 à 17:30Mis à jour Le 04/06/2019 à 18:36

ROLAND-GARROS - Alors que le ciel devenait de plus en plus menaçant, Stan Wawrinka et Roger Federer ont décidé d'interrompre leur duel en quart de finale avant que la pluie ne s'invite. A ce stade du match, c'est le numéro 3 mondial qui pointe en tête avec deux sets à un en sa faveur (7-6, 4-6, 7-6, 3-3).

Roger Federer et Stan Wawrinka devront attendre pour finir d'en découvre. Peu avant 17h30, les deux hommes ont été interrompus de façon préventive, juste avant que l'orage ne se mette à tomber. De très fortes pluies sont attendues sur Paris en cette fin d'après-midi. Lorsque les deux Suisses ont été renvoyés aux vestiaires, Federer menait deux manches à une (7-6, 4-6, 7-6, 3-3) et bataillait depuis déjà plus de trois heures et quart. Un match serré et tendu, comme prévu, et même si l'aîné des deux Helvètes a l'avantage au score, l'affaire est loin d'être pliée sur le Lenglen.

Il y a quatre ans, Wawrinka et Federer avaient déjà disputé un quart de finale sur ce même court. Le premier nommé l'avait survolé pour s'imposer en trois manches. Scénario bien différent cette fois. Si le Vaudois est encore en vie dans cette rencontre, il le doit en grande partie à son impressionnante faculté à sortir le grand jeu face au danger. En trois sets et demi, Wawrinka a ainsi concédé 16 balles de breaks, mais n'a perdu son service qu'une seule fois. A l'inverse, il est d'un diabolique opportunisme : avec quatre fois moins de balles de break (4), il a pourtant pris deux fois le service de Federer.

Vidéo - Alerte tour de magie : le revers exceptionnel de Federer face aux assauts de Wawrinka

01:01

Federer gâche trop

Une des grandes inconnues de cette rencontre tenait à l'état de fatigue de Stan Wawrinka, deux jours après son éreintante bataille en cinq sets face à Stefanos Tsitsipas. Mais visiblement, le protégé de Magnus Norman n'est pas trop entamé. Pas au point en tout cas pour que ce facteur pèse sur ce quart de finale. Wawrinka est là et bien là.

Dans la première manche, Roger Federer a pu s'appuyer sur une exceptionnelle qualité de première balle. A défaut de pouvoir convertir ses occasions de break, il a logiquement dominé le jeu décisif (7-4) pour virer en tête. Son cadet a répliqué en breakant assez tôt dans le deuxième acte avant de tenir sa mise en jeu jusqu'au bout. Le troisième set, sous haute tension, s'est à nouveau joué au tie-break, mais après bon nombre de péripéties. Une fois encore, Federer n'a pas su saisir ses opportunités et lorsque Wawrinka l'a breaké dans le 7e jeu, le numéro 3 mondial semblait bien mal embarqué.

Malheureusement pour lui, Wawrinka a livré dans la foulée un jeu catastrophique pour offrir sur un plateau un débreak inespéré à Federer. Ce dernier a ensuite manqué deux balles de set à 5-4, mais la 4e tentative a été la bonne, à 6-5 dans le jeu décisif. Avant la pluie, l'homme aux vingt Majeurs aurait même pu porter l'estocade décisive mais dos au mur, "Stan the man" a encore écarté quatre nouvelles balles de break, à 1-1 puis à 2-2. Il peut donc encore croire en ses chances, même s'il avance désormais sur un fil.

Vidéo - Discussions au sommet et accolade sympa : quand Federer et Wawrinka ont décidé de couper

00:43
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0