Getty Images

Rapide comme l'éclair, Federer continue son chemin

Rapide comme l'éclair, Federer continue son chemin

Le 29/05/2019 à 17:57Mis à jour Le 29/05/2019 à 23:06

ROLAND-GARROS - Roger Federer continue son parcours parisien. Le Suisse s'est qualifié avec aisance pour le 3e tour, mercredi, après sa victoire en trois manches face à l'Allemand Oscar Otte après 1h36 de jeu (6-4, 6-3, 6-4). Il affrontera le Norvégien Casper Ruud pour décrocher une place en 8e de finale, vendredi prochain.

Roger Federer poursuit sereinement sa route à Roland-Garros. Le Suisse, numéro 3 mondial, s’est montré solide mercredi pour prendre le dessus sur l’Allemand Oscar Otte, 144e joueur mondial et "lucky loser", en trois sets (6-4, 6-3, 6-4) et 1h36 de jeu. Face à un adversaire sans complexe, il a su faire la différence grâce à un break réalisé dans chaque set. Au 3e tour, il a rendez-vous avec le Norvégien Casper Ruud, tombeur de Matteo Berrettini (6-4, 7-5, 6-3).

Pour le moment, Roger Federer ne s’éparpille pas. Le Bâlois a même mis cinq minutes de moins pour son deuxième tour mercredi, que lors de son entrée en lice dimanche. Et pourtant, il a eu affaire à un lucky loser qui avait bien l’intention de saisir… sa chance. Oscar Otte a d’ailleurs fait étalage de sa puissance envoyant quelques boulets de canon au service et à la relance au cours d’un match où il a fait preuve d’une belle constance.

Vidéo - Beaucoup de contrôle, un service impérial : Federer a fait du bon boulot face à Otte

02:55

Federer, en avant toute !

Face à un adversaire qu’il ne connaissait pas, l’homme aux 20 titres du Grand Chelem s’est d’abord appliqué à bien servir. Comme lors de son 1er tour, il a ainsi maintenu un haut pourcentage de premières balles (75 %) et n’a pas concédé le moindre break dans la partie. A l’expérience, Federer a serré le jeu dans chaque fin de manche. Ses deux premières balles de break ? Des balles de set obtenues à 5-4 dans le premier acte ainsi enlevé sur le service adverse (6-4).

Précis dans son petit jeu de jambes, engagé dans ses frappes notamment dans la diagonale coup droit, le numéro 3 mondial s’est montré très percutant et offensif, remportant 23 points sur 31 montées au filet et empilant 35 coups gagnants (pour 24 fautes directes). Le scénario de la première manche s’est répété dans les deux suivantes. Dès qu’il en a eu besoin, il a mis la pression nécessaire à un Otte qui a joué cette partie libéré sur le court Philippe-Chatrier et n'aura pas grand-chose à regretter.

Confronté à deux balles de debreak au moment de servir pour mener deux sets à rien, Federer a remis immédiatement l’engagement nécessaire pour se détacher. Son adversaire a eu beau obtenir encore deux occasions à 3-2 en sa faveur dans le troisième acte, il n’a rien pu faire quand le Bâlois a accéléré. Ce début de tournoi ressemble donc à une promenade pour le Suisse qui sait l’importance d’économiser son énergie en première semaine. Mais vendredi, les choses pourraient bien se corser face au jeune Casper Ruud, spécialiste de la terre battue dont le père a participé à Roland-Garros il y a vingt ans, comme un certain… Roger Federer.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0