Tennis
Roland-Garros

"Night sessions" et tous les matches sur le Central à partir des quarts : Roland fait sa mue en 2020

Partager avec
Copier
Partager cet article

Le court central de Roland-Garros en 2019

Crédit: Getty Images

ParMaxime Battistella
15/01/2020 à 12:08 | Mis à jour 15/01/2020 à 13:34

ROLAND-GARROS - En plus du toit rétractable sur son court central, le tournoi du Grand Chelem parisien va introduire plusieurs changements d'envergure pour sa prochaine édition. Selon nos confrères de France Info, des sessions nocturnes sous les projecteurs auront lieu dès cette année et tous les matches se joueront sur le court central Philippe-Chatrier à partir des quarts de finale.

On les attendait pour 2021, elles seront là dès cette année. Les fameuses "night sessions" (sessions nocturnes) seront instaurées dès la prochaine édition de Roland-Garros selon nos confrères de France Info. En plus du toit rétractable installé sur le court Philippe-Chatrier, celui-ci dispose désormais d'un système d'éclairage tout comme le Suzanne-Lenglen, le Simonne-Mathieu et le numéro 14. La nuit n'interrompra donc pas les matches sur ces courts-là en mai-juin prochain.

Roland-Garros

En 2020, Federer n'ira (probablement) qu'à Roland sur terre battue

14/02/2020 À 08:37

Par conséquent, tous les matches à partir des quarts de finale, soit 14 parties en tout, se dérouleront sur le court central quoi qu'il arrive. Cette avancée évitera de se retrouver dans la situation ubuesque de l’édition 2019 : fortement perturbée par la pluie, la programmation avait été repensée par les organisateurs qui avaient alors décidé de faire jouer les demi-finales féminines sur le Suzanne-Lenglen et le Simonne-Mathieu le vendredi pour rattraper le retard pris. Ce choix avait provoqué un tollé, Amélie Mauresmo avait même estimé que c’était "une honte" pour le tournoi, coupable selon elle de reléguer au second rang le tennis féminin.

Comme traditionnellement à Roland-Garros, les quarts de finale se joueront donc sur deux jours les mardi et mercredi de la seconde semaine. Mais deux sessions seront instaurées à 12h et 17h avec deux matches à chaque fois (un quart masculin puis un quart féminin ou vice versa). La seconde session s’achèvera probablement parfois, si les rencontres durent, sous les projecteurs du court Philippe-Chatrier. Rafael Nadal, Novak Djokovic ou Roger Federer ne pourront donc jouer sur le Suzanne-Lenglen qu'éventuellement en première semaine.

Roland-Garros

Cette fois, Roland aussi a son toit

05/02/2020 À 10:16
Dans le même sujet
TennisRoland-Garros
Partager avec
Copier
Partager cet article