Getty Images

Malgré un set lâché, Nadal passe le test Goffin avec succès

Malgré un set lâché, Nadal passe le test Goffin avec succès

Le 31/05/2019 à 19:16Mis à jour Le 31/05/2019 à 20:06

ROLAND-GARROS - Pour la première fois depuis 2013, Rafael Nadal (N.2) a lâché un set en première semaine sur la terre battue parisienne. L'Espagnol s'est tout de même qualifié pour les huitièmes de finale en disposant de David Goffin (N.27) en quatre manches (6-1, 6-3, 4-6, 6-3) et 2h49 de jeu. Au prochain tour, le maître des lieux défiera Juan Ignacio Londero.

David Goffin a longtemps bu la tasse et, à 6-1, 2-0 contre lui, ils n'étaient sans doute pas nombreux dans les tribunes (enfin correctement garnies) du Central à imaginer qu'il pourrait ne pas être balayé en trois sets dans ce match. De fait, pendant trois-quarts d'heure, Nadal a été seul sur le court. Dès le milieu de la deuxième manche, le Belge a pourtant commencé à davantage rivaliser. Ce n'était pas encore perceptible au score, et Nadal a d'ailleurs viré à 6-1, 6-3, avec seulement sept petites fautes directes sur l'ensemble de ces deux sets. Mais Goffin avait pointé le bout de la raquette.

Vidéo - Nadal - Goffin : les temps forts

02:51

Un petit évènement, mais pas de séisme

Dans la continuité de ce qu'il avait commencé à produire dans ce deuxième acte, il a alors vraiment rivalisé à l'échange. Seul problème, il ne parvenait absolument pas à inquiéter Nadal sur sa mise en jeu. Puis vint une ouverture. La toute première. "Il faudra saisir les occasions parce qu'il n'y en aura pas beaucoup", avait-il prophétisé mercredi. Alors David Goffin a bondi dessus pour signer le break à 4-4 avant de conclure sur son engagement dans la foulée. Ce n'était pas un séisme, mais un petit évènement : Rafael Nadal venait de perdre un set.

Pour qu'il y ait un tremblement de terre, il aurait fallu que Goffin soit susceptible de poursuivre sur ce rythme sans baisser une seule fois la garde pendant deux sets et plus et/ou que le double tenant du titre se mette à paniquer. Aucune de ces deux hypothèses n'étant sérieusement envisageable, c'est un scénario beaucoup plus prévisible qui s'est écrit. Rafael Nadal a breaké rapidement dans le quatrième set et ne s'est plus retourné. Même s'il s'est montré moins régulier dans la seconde moitié du match (14 fautes directes sur les deux dernières manches soit deux fois plus que lors des deux premières), jamais il n'a réellement été en danger.

Rafael Nadal

Rafael Nadal Getty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0