Getty Images

La petite promenade du dimanche pour Federer

La petite promenade du dimanche pour Federer

Le 02/06/2019 à 15:27Mis à jour Le 02/06/2019 à 19:25

ROLAND-GARROS - Roger Federer s'est facilement qualifié pour les quarts de finale en battant l'Argentin Leonardo Mayer, 6-2, 6-3, 6-3, en 1h42 dimanche sur le Philippe-Chatrier. Au prochain tour et pour son 12e quart à Roland, le Suisse rencontrera son compatriote Stan Wawrinka.

Vendredi, Leonardo Mayer avait privé le Chatrier d'un Federer - Mahut que tout le monde espérait, sa majesté Roger en tête. Dimanche, le bourreau du Français n'a pas réussi à compenser l'absence du Français. Parce que Roger Federer a rapidement plié l'affaire. Une victoire en trois sets (6-2, 6-3, 6-3) et 1h42. Le Suisse est de retour en quart de finale à Paris, une première depuis 2015 et sa dernière apparition Porte d'Auteuil.

Vidéo - Federer a commencé par punir Mayer à contre-pied sur un passing

00:18

Trois sets et moins de deux heures de jeu : deux bonnes nouvelles pour le 3e joueur mondial qui a plutôt bien négocié cette très chaude après-midi parisienne. Sous un soleil de plomb et avec ce qu'il faut de vent pour perturber les débats, le Suisse a évité de s'employer outre-mesure. Et ce n'est pas plus mal pour l'homme aux 20 Grands Chelems, qui est le plus vieux quart-de-finaliste à Paris depuis… 1971 et Istvan Gulyas. Il défiera Stan Wawrinka pour un remake du quart de 2015 remporté par Stan.

Federer n'a pas gâché

Mine de rien, Roger Federer n'a toujours pas perdu le moindre set depuis le début du tournoi. Ce qui n'est pas si mal pour un revenant à Roland et sur terre. Aujourd'hui, il a même fait encore mieux : il n'a perdu sa mise en jeu une seule et même pas concédé la moindre balle de break. Bref, une après-midi pas loin d'être idéale. Et qu'il a magnifié par un tennis de très très haute qualité.

Dès le premier jeu du match, le Suisse a agressé Leonardo Mayer, qui visait un premier quart en Grand Chelem. Un break d'entrée sur un revers de grande qualité et l'Argentin devait courir derrière le Suisse. Bis repetita dans la deuxième manche. Même constat. La troisième manche a mis un peu plus de temps à se décanter parce que Roger Federer s'est montré moins efficace. Quatre balles de break envolées dans le cinquième l'ont forcé à patienter un peu plus pour mettre définitivement Mayer dans son rétroviseur. Ce fut fait sur la mise en jeu suivante du 68e mondial. Roger Federer a terminé le travail sur sa première balle de match. Une bonne chose de faite. Place aux choses (très) sérieuses.

Vidéo - Federer était en mode démonstration : les plus beaux coups de sa victoire face à Mayer

02:41
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0