Getty Images

Osaka à l'envers, à l'endroit

Osaka à l'envers, à l'endroit

Le 28/05/2019 à 17:49Mis à jour Le 28/05/2019 à 18:35

ROLAND-GARROS - Naomi Osaka est passée tout près de la sortie dès le 1er tour, mardi. Tenante du titre des deux derniers Grands Chelem, à New York et à Melbourne, la Japonaise a totalement déjoué dans le 1er set face à Anna Karolina Schmiedlova avant de se reprendre juste à temps pour se qualifier 0-6, 7-6, 6-1.

Naomi Osaka a eu (très) chaud. La numéro 1 mondiale a frôlé la correctionnelle mardi pour son entrée en lice à Roland-Garros face à la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova, 90e à la WTA. Totalement à côté de son sujet pendant près de deux sets, la Japonaise a fini par renverser son adversaire (0-6, 7-6, 6-1) en près de deux heures de jeu. Au 2e tour, elle retrouvera la Biélorusse Victoria Azarenka, tombeuse de Jelena Ostapenko (6-4, 7-6).

Vidéo - "Remboursez !" : un spectateur tente le coup après la bulle reçue par Osaka

00:24

Naomi Osaka a vécu un cauchemar, mais elle s’est réveillée à temps. Alors qu’elle n’a plus perdu en Grand Chelem depuis le 3e tour de Wimbledon l’an dernier – elle a gagné successivement l’US Open puis l’Open d’Australie – la jeune reine du circuit féminin a bien failli voir sa série de victoires s’arrêter à 14. Dans des conditions assez fraîches, elle est passée à deux points d’une sortie de piste retentissante : peu en jambes, errant tel un fantôme sur le Chatrier, elle a eu le mérite de se révolter au moment critique.

Vidéo - Au bord du gouffre, Osaka a complètement craqué sur sa chaise

00:40

Osaka a montré du caractère

Les spectateurs du court central ont sûrement eu du mal en croire leurs yeux : au bout de 20 minutes, le tableau d’affichage indiquait bien 6-0 pour Schmiedlova. Et pourtant, la Slovaque n’avait pas inscrit le moindre point gagnant. Statique, sans idées, Osaka a accumulé les erreurs et a laissé son adversaire s’envoler. Puis, la Japonaise a semblé réagir : réalisant le break d’entrée de deuxième set (0-6, 3-0), avant de retomber dans ses travers et de laisser son adversaire servir pour le match (0-6, 4-5).

Dans ces circonstances plus que tendues, la Japonaise a alors montré qu’elle avait un sacré caractère, celui d’une championne. Passée à deux points de l’élimination, elle a repris le service adverse à deux reprises, avant d’égaliser à une manche partout après un tie-break beaucoup plus solide (0-6, 7-6(4)). Osaka a ainsi totalement renversé la dynamique du match. Une belle frayeur donc, mais qui pourrait bien lui être salutaire pour la suite.

Vidéo - Bulle, niveau indigent, larmes et rédemption : Osaka, le match aux mille facettes

02:57
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0