Au septième ciel depuis son sacre à Flushing Meadows, le retour sur terre de Dominic Thiem a été sans encombre. L’Autrichien n’a fait qu’une bouchée d’un Marin Cilic moins impressionnant que de coutume au service, et s’est imposé en trois sets et en 2h06 face au Croate (6-4, 6-3, 6-3). Le numéro 3 mondial, sérieux et appliqué, a montré qu’il avait parfaitement digéré son premier titre en Majeur, et semble bien décidé à retourner en finale pour la 3e année de suite à la Porte d’Auteuil.

ATP Vienne
Thiem : "Défendre mon titre ? Ce n’est pas mission impossible mais presque"
26/10/2020 À 21:30

Comme prévu, la rencontre du premier tour de Roland Garros entre deux vainqueurs de l’US Open (2014 pour Cilic) a donné lieu à un beau combat. Même si, le Croate a confirmé qu’il avait perdu de sa superbe depuis 6 ans. Le 40e joueur au classement ATP qu’on attendait plus affûté que son adversaire, du moins en début de match, puisqu’il avait, lui, déjà joué sur terre battue cette saison (à Rome), a livré un match médiocre au service, pourtant sa plus grande force lors de ses meilleures années.

Thiem est bien prêt, Cilic en a fait les frais

43 fautes directes pour un Cilic maladroit

Auteur d’un seul ace, il a cruellement manqué de régularité (seulement 56% de premières balles) pour ne pas être en danger sur sa mise en jeu face à un Thiem bien lancé dans ce tournoi. L’Autrichien, qui a par exemple breaké d’entrée, avant d’être rattrapé, n’a jamais eu à paniquer dans cette partie. La faute aussi aux très nombreuses erreurs (43 fautes directes) d’un Cilic agressif, jouant souvent vers l’avant et auteur de nombreuses montées au filet, mais qui est souvent passé au travers lors des moments importants. Comme sur ce revers loupé dans le premier acte à 4 partout, qui a permis à Thiem de breaker de nouveau avant de prendre les commandes de la rencontre.

Bien physiquement, déjà réglé au service (68% de premières balles, 70% de points remportés derrière), trouvant toujours la solution pour faire déjouer son adversaire, le natif de Wiener Neustadt s’est détaché d’entrée dans la seconde manche. Sans faiblir ensuite avant de reprendre le service de son adversaire pour décrocher le deuxième set.

Et si Cilic est parvenu à profiter de la logique décompression de son opposant au début de l’ultime manche, menant 2-0, il s’est fait reprendre quand l’Autrichien a réhaussé son niveau, empochant 5 jeux de suite, décochant quelques revers long de ligne qui ont ravi les quelques spectateurs présents. Il a effacé ensuite une balle de break avant de conclure. Après un vainqueur de Grand Chelem, c’est désormais un vainqueur de Masters 1000, l'Américain Jack Sock, qui attend Thiem au deuxième tour.

Cilic, l'amortie croisée délicieuse

Roland-Garros
Gaston : "Quand je reviendrai l'an prochain, j'espère que je serai dans le tableau sans invitation"
04/10/2020 À 20:39
Masters Rome
Cilic balaie Goffin, Berrettini avance
16/09/2020 À 10:27