Burel, première nocturne !

Clara Burel est passée par toutes les émotions lundi soir sur le court n°7. Au bord de la défaite face à l'expérimentée néerlandaise Arantxa Rus, la Rennaise a trouvé les moyens de retourner un match qu'elle aurait dû gagner beaucoup plus facilement. Finalement vainqueur en trois manches (6-7, 7-6, 6-3), la joueuse de 19 ans a signé sa toute sa première victoire en Grand Chelem, avec seulement deux participations à son actif, et à Roland-Garros où elle disputait son premier rmatch en grand tableau.

Roland-Garros
"Swiatek a encore prouvé que le jeu stéréotypé des filles, c'est bien fini !"
14/10/2020 À 13:35

Burel a gagné ce duel accroché, mais elle a bien failli le perdre de manière frustrante. Devant dans le premier set, elle a mené 5-2, puis 5-1 dans le jeu décisif, avant de s'écrouler et faire la course derrière. Dans le deuxième acte, elle a perdu son break d'avance à 3-1, avant de se retrouver à deux points de la défaite à 6-5, 30-0 pour Rus qui servait pour le gain du match. Quatre fautes et un passing de coup droit fusil lui ont finalement permis d'obtenir le jeu décisif.

Et la musique n'a plus été la même après l'obtention de ce deuxième set (7 points à 1 dans le tie-break). Malgré un debreak concédé à 3-2 dans le dernier acte, l'espoir a fait une fin de match du tonnerre pour aller chercher sa qualification pour le 2e tour. Toutes ces émotions valaient bien un "vive la Bretagne", balancé par un - parmi les rares - spectateur présent sur le court n°7.

Elle y affrontera une joueuse de sa génération, la Slovène Kaja Juvan, qui a écrasé Angelique Kerber (6-3, 6-3). Les deux jeunes femmes se connaissent bien. Juvan avait battu Burel en finale des Jeux Olympiques de la Jeunesse en octobre 2018, à Buenos Aires. Deux ans après, place aux retrouvailles à Roland.

Talent et abnégation : une entrée en matière idéale pour Burel

Herbert autoritaire

Le tout nouveau papa Pierre-Hugues Herbert a joliment débuté son Roland-Garros. L'Alsacien a pris le dessus en trois manches sur Michael Mmoh (6-3, 6-2, 6-3) et à peine plus de deux heures de jeu sur le court 14. Il a semblé plutôt bien s'accommoder de cette terre battue lourde qui, sur le papier, ne sert pas ses intérêts offensifs. Mais P2H a bien mené sa barque.

Mmoh, issu des qualifications, a eu du mal à rentrer dans son match et ce n'est qu'au début du 3e set que l'Américain a commencé à vraiment gêner Herbert. Mais ce dernier, après avoir été dominateur, s'est montré opportuniste pour breaker dans le 7e jeu avant de s'envoler pour de bon. Prochain adversaire ? Un certain Alexander Zverev...

Herbert, c'était carré : son premier tour victorieux en vidéo

Gaston ouvre son compteur majeur

Hugo Gaston avait effectué ses débuts en Grand Chelem en janvier dernier à l'Open d'Australie, où il s'était incliné en quatre sets face à Jaume Munar. Cette fois, le jeune Français de 20 ans (il les a fêtés pas plus tard que samedi) a franchi le cap en décrochant son premier succès dans un Majeur. Face à son compatriote Maxime Janvier, Gaston a fait parler sa très belle main pour s'imposer en trois sets, 7-6, 6-4, 6-3. Les deux joueurs avaient bénéficié d'une invitation pour intégrer le grand tableau. Gaston affrontera au prochain tour le Japonais Yoshihito Nishioka, tombeur surprise de Félix Auger-Aliassime.

Hugo Gaston - Maxime Janvier : Le résumé

Cornet avec autorité

Alizé Cornet, 52e joueuse mondiale, s'est qualifiée pour le deuxième tour de Roland-Garros en battant sa compatriote Chloé Paquet (185e) en deux sets (6-3, 6-2), en une heure et demie, lundi soir sur le court Philippe-Chatrier. Huitième de finaliste de l'US Open il y a trois semaines, Cornet affrontera la Chinoise Shuai Zhang (39e mondiale) pour une place au troisième tour.

"La journée a été longue, quand on joue tard le soir. On perd beaucoup d'influx comme ça. Je pense que j'ai bien géré au niveau du score et je suis soulagée que ce soit fini", a commenté Cornet (30 ans), qui a atteint à deux reprises les 8es de finale sur l'ocre parisien.

Monfils et Moutet ont passé une sale journée

Le n°8 mondial a pris la porte après une défaite en quatre manches sur le Lenglen face à l'imprévisible Alexander Bublik (6-4, 7-5, 3-6, 6-3).

Sans rythme et sans idées, Monfils est passé au travers : les moments forts de sa défaite

De son côté, Moutet a perdu un marathon complètement fou face à l'Italien Lorenzo Giustino. C'est le deuxième match le plus long de l'histoire du tournoi.

6h05 de combat et la défaite au bout : Pour Moutet, le marathon a viré au cauchemar

Mannarino balayé

Le Français n'aime vraiment pas la terre battue. Le Francilien a pris la porte dès le 1er tour après un match à sens unique remporté par l'Espagnol Albert Ramos Viñolas (6-4, 6-3, 6-0) sur le court n°7. En douze participations, "Manna" n'a gagné que trois fois à la Porte d'Auteuil.

Bedene - Rinderknech : le résumé

Rinderknech frustré par Bedene

C'est également terminé pour Arthur Rinderknech. Le 162e mondial, en pleine ascension depuis plusieurs mois, n'a rien pu faire face à Aljaz Bedene au 1er tour, un match qui constituait sa grande première en Grand Chelem à 25 ans. Plus expérimenté, le Slovène s'est imposé en quatre manches (6-2, 6-7, 6-4, 6-4). Le Français, qui n'a pas réussi à faire fructifier le gain de la deuxième manche, s'est bien battu dans les deux derniers sets.

Bedene - Rinderknech : le résumé

Pas d'exploit pour Dodin

Il fallait un exploit. Mais les conditions n’étaient pas réunies. Entre une météo capricieuse et un Central quasi-vide, Océane Dodin n’a pas pu renverser la table face à Petra Kvitova. La tête de série numéro 7 a mieux commencé mais aussi mieux fini avec une fin de deuxième set bien mieux gérée, à l’expérience. Plus réaliste et plus offensive quand il le fallait, la Tchèque, demi-finaliste en 2012, continue sa route dans ces Internationaux de France. Au prochain tour, elle défiera Aliona Bolsova ou Jasmine Paolini.

Naïve Dodin, solide Kvitova

Roland-Garros
"2 Masters 1000 mais 0 Majeur : Djoko a raté sa reprise"
13/10/2020 À 20:50
Roland-Garros
"13 Roland-Garros : l'un des plus grands exploits de tous les temps"
13/10/2020 À 20:38