Gasquet, Simon et Barrère éliminés en soirée

Le début de soirée a été morose pour les Bleus. Richard Gasquet et Gilles Simon ont pris la porté dès le 1er tour après leur défaite face à deux clients : Roberto Bautista Agut et Denis Shapovalov, deux têtes de série.

Roland-Garros
"Swiatek a encore prouvé que le jeu stéréotypé des filles, c'est bien fini !"
14/10/2020 À 13:35

Simon a cédé en quatre sets contre Shapovalov (6-2, 7-5, 5-7, 6-3). Très nerveux, le Niçois aurait dû empocher le deuxième set, mais il a manqué sa mission. Le gain de la troisième manche n'a fait que retarder l'inévitable.

Gasquet a également mal manoeuvré face à Bautista. Le Biterrois a mené 5-2 dans le premier set avant de se faire remonter par le joueur de Valence. Il a finalement plié en trois manches (7-6, 6-2, 6-1).

Un départ canon, puis le retour à la réalité : Gasquet a été impuissant face à Bautista

Grégoire Barrère n'a lui rien pu faire face à Grigor Dimitrov. Inspiré le Bulgare, s'est imposé en trois sets (6-3, 6-2, 6-2).

Highlights | Gregoire Barrere - Grigor Dimitrov

Parmentier, c'est fini

Pauline Parmentier a fait ses adieux à Roland-Garros mardi dès le premier tour, sortie par la Russe Veronika Kudermetova, 42e mondiale, après un match en deux sets (6-2, 6-3). Cette défaite a mis un terme définitif à sa carrière de joueuse professionnelle, en simple.

Sous les encouragements de quelques dizaines de spectateurs et de plusieurs proches, dont Thierry Champion et Amélie Mauresmo, venus spécialement pour l'occasion malgré l'heure tardive, la Nordiste de 34 ans a tout fait pour essayer de prolonger le plaisir sur le court n°14.

Après avoir perdu le premier set en à peine plus de 30 min, Parmentier s'est accrochée dans le deuxième, prenant le service de son adversaire à deux reprises pour tenter de recoller. Mais face aux assauts répétés de la Russe, cela n'a pas suffit. Kudermetova a conclu la partie sur sa première balle de match en 1h20. Au prochain tour, la Russe sera opposée à Petra Martic, 17e joueuse mondiale

La Française avait annoncé en début d'année qu'elle prendrait sa retraite fin 2020. A Roland-Garros, il lui reste encore le double à jouer aux côtés d'Alizé Cornet. Les deux Françaises joueront Laura Siegemund et Vera Zvonareva mercredi.

Clap de fin pour Parmentier : les meilleurs moments du dernier match de sa carrière

Ferro, seule éclaircie du jour

La journée de mardi n'est pas morose pour tous les Français. Fiona Ferro s'est elle qualifiée pour le 2e tour après un succès en deux manches face à la Britannique Heather Watson (7-6, 6-4). La protégée d'Emmanuel Planque jouera pour la deuxième fois de sa carrière le 2e tour à Roland-Garros. La première fois c'était lors de l'édition 2018.

L'éclaircie du jour pour les Bleus se nomme Ferro : les temps forts de sa qualification

Humbert prend l'eau

C’était peut-être le plus bel espoir français dans ce Roland-Garros morose. L’espoir s’est déjà envolé. Ce mardi, Ugo Humbert a calé au premier tour du Majeur Parisien, malgré des résultats encourageants sur ocre récemment, battu par l'Australien Marc Polmans en quatre sets (6-2, 6-2, 3-6, 6-3).

Sur une terre-battue lourde et collante, le Français n’a jamais semblé rentrer dans son match, multipliant les mauvais choix et les fautes directes (45 au total). Sur un faux rythme, Humbert a rapidement laissé deux sets d’avance à son adversaire qui n’en demandait pas tant.

Son réveil du 3e set n’aura finalement été que de courte durée puisque le lucky-loser Polmans a su saisir sa chance dans la quatrième manche pour s’offrir un ticket pour le 2e tour contre Christian Garin juste avant l’interruption de la pluie. Pour Humbert, et le tennis français, c’est un vrai coup dur…

Faux rythme mais vrai couac : Humbert est tombé dans le piège de Polmans

Mladenovic, un tournant et la sortie

Elle avait si bien commencé son premier tour qu'on était presque serein pour elle. Et puis, tout s'est déréglé. Kristina Mladenovic a quitté cette édition 2020 dès le premier tour après une partie en forme de montagnes russes. Bien en place, la Française a rapidement mené 5-1 dans le premier set, avec balle de set.

Une erreur d'arbitrage plus tard - Mladenovic a été pénalisée pour avoir touché le filet en volleyant, alors que Siegemund avait joué une balle après double rebond après une amortie, ce qui n'a pas été vu - la Française a complètement perdu pied. De 5-1, elle a fini par perdre la première manche 7-5, non sans rater 7 balles de set au total.

Derrière, malgré une longue pause entre les deux sets, Mladenovic n'a pas réussi à retrouver ses esprits et a fini par lâcher prise en deux sets (7-5, 6-3). Cette défaite donne encore du relief à sa faillite de l'US Open où elle avait raté quatre balles de match alors qu'elle menait 6-1, 5-1... Depuis son quart de finale à Roland en 2017, la Française n'a plus atteint la deuxième semaine en Grand Chelem.

5-1, balle de set : la grosse erreur arbitrale qui a fait plonger Mladenovic

Mayot trop juste face à Davidovich Fokina

La dure réalité de l'autre tennis, celui des grands. Vainqueur de l'Open d'Australie chez les juniors en janvier dernier, Harold Mayot n'a rien pu faire face à Alejandro Davidovich Fokina lors du 1er tour de Roland-Garros. Battu en trois manches par l'Espagnol (7+6, 6-3, 7-5), récent 8e de finaliste à l'US Open, le Français a pu mesurer le chemin qui lui restait à parcourir pour gagner un match dans un tournoi majeur.

Mais le score, et son attitude dans le 3e set où il a pu bousculer son rival, sont à retenir. Cette grande première en Grand Chelem et à Roland-Garros, où il avait reçu une wild-card, en appelle évidemment d'autres.

Les temps-forts de Mayot - Davidovich Fokina

Halys le maudit

Dans sa carrière, Quentin Halys a désormais disputé 4 matches en cinq sets. Et malheureusement pour lui, il les a tous perdus. Mardi, il ne lui a manqué qu'un point pour conjurer le sort mais il s'est finalement incliné (7-5, 3-6, 6-7, 7-5, 8-6) après un marathon de 4h22 contre l'Américain Marcos Giron, 96e joueur mondial. A 6-5 en sa faveur dans l'ultime acte, le Français a obtenu une balle de match sur le service adverse mais il a craqué à l'échange.

Ce dénouement est d'autant plus frustrant que quelques minutes plus tôt on pensait Halys perdu. Mené d'un double break dans le 5e set, il a trouvé des ressources remarquables pour revenir à hauteur et même donc passer devant. Auteur de 87 coups gagnants mais aussi 86 fautes directes, il aura fait la pluie et le beau temps dans ce match. Malheureusement, ses prises d'initiatives n'ont pas été récompensées. Mais il a honoré assurément son invitation par le tournoi.

Tan également éliminée

La Française n'a rien pu faire face à la Russe Daria Kasatkina au 1er tour. Touchée à la cheville à Rome, la Russe n'a pas été embêtée visiblement puisqu'elle n'a concédé que trois jeux (6-2, 6-1).

Highlights | Daria Kasatkina - Harmony Tan

Roland-Garros
"2 Masters 1000 mais 0 Majeur : Djoko a raté sa reprise"
13/10/2020 À 20:50
Roland-Garros
"13 Roland-Garros : l'un des plus grands exploits de tous les temps"
13/10/2020 À 20:38