Un rêve s'éteint. Un autre se poursuit. Jeudi sur le Chatrier et en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire (1h10), Iga Swiatek s'est qualifiée pour la finale des Internationaux de France. La Polonaise de 19 ans n'a pas eu plus de pitié pour Nadia Podoroska que pour ses précédentes adversaires. Elle est devenue la première joueuse polonaise à se hisser en finale de Roland-Garros dans l'Ere Open.

Roland-Garros
Swiatek, une première avec la manière
10/10/2020 À 14:36

Le score est, une nouvelle fois, sans appel : 6-1, 6-2. Première femme à atteindre les demi-finales de Roland après avoir franchi l'obstacle des qualifications, Podoroska n'a pas existé mais elle termine la plus belle quinzaine de sa carrière. Swiatek, elle, tentera de pousser l’aventure jusqu’au bout et de rentrer dans la cour des grandes, samedi. Ce sera face à une vainqueur en Grand Chelem dans tous les cas. Elle attend la vainqueur de la seconde demie entre Sofia Kenin ou Petra Kvitova.

La tornade Swiatek a (encore) tout renversé : le résumé de sa victoire face à Podoroska

Un seul jeu raté pour Swiatek

Ce fut finalement un long cavalier seul. Entre deux joueuses inexpérimentées à ce niveau en Grand Chelem, Iga Swiatek aura nettement dominé cette première demi-finale. Au vu de ce qu’elle produit depuis le début du tournoi, cela ressemble à une certaine logique. En six matches de simple, la Polonaise, également toujours en course en double dames (elle est en demi-finale), n’a jamais passé plus d’1h18 sur le court, ni même encaissé plus de cinq jeux dans un set. Face à une Nadia Podoroska, qui a semblé prise par l’enjeu tout au long du match, la Polonaise a pris l’ascendant d’entrée. Et elle n'a jamais relâché l’étreinte.

Même lorsqu’elle a enchaîné les approximations à 4-0 en sa faveur dans le deuxième set pour perdre son service, Swiatek n’a pas laissé le doute l’envahir. Avec son jeu offensif (23 coups gagnants), elle a repris sa marche en avant pour remporter les deux jeux suivants et valider son ticket pour la finale. Bien que passée à côté de sa demi-finale, Nadia Podoroska se consolera en regardant son nouveau classement lundi. Classée 131e avant Roland-Garros, elle va faire son apparition dans le Top 50 (48e). Face à Kenin ou Kvitova, Swiatek n’aura pas la faveur des pronostics. Mais avec la sérénité qu’elle dégage et la fraîcheur de son jeu, plus rien ne semble impossible pour celle qui deviendra, au minimum, la 24e joueuse mondiale.

Roland-Garros
Swiatek-Kenin, une finale inattendue pour une jeunesse triomphante
10/10/2020 À 11:00
WTA Toronto
Pliskova avance, Osaka répond
09/08/2019 À 06:16