Le match du jour : Zverev - Herbert

Un Français qui n’a rien à perdre. Un finaliste de l’US Open qui veut semer la zizanie dans son tableau. Une opposition de style entre un Herbert souvent entreprenant et un Zverev à la limite du passif sur certains de ses récents matches. Le récent papa va jouer son va-tout, comme ce fut le cas en 2016 où il avait fallu quatre sets étalés sur deux jours à l’Allemand pour écarter le Français au premier tour.

Roland-Garros
Le programme de mercredi : Serena en entrée, Nadal en plat de résistance et Herbert en dessert
29/09/2020 À 22:39

Zverev a (presque) digéré New York : "Dominic le méritait davantage"

"C'était serré, je n'étais pas loin de mener deux sets à un, s’était-il souvenu après son premier tour réussi lundi. J'ai hâte de me mesurer à nouveau à lui. Ce n'est plus le même joueur, il a évolué depuis. Je pense qu'il arrive avec beaucoup de confiance après sa finale à l'US Open. Je ne suis pas favori, mais je vais essayer de lui poser des problèmes". Parfois intermittent et attentiste sur ses premiers tours en Grand Chelem, Zverev a tout intérêt à tuer l’ambition du Français dans l’œuf. Sous peine de s’offrir un deuxième tour bien plus compliqué qu’il n’y paraît.

Alexander Zverev à Roland-Garros (2020)

Crédit: Getty Images

On a aussi hâte de voir

Quel Benoît Paire sera sur le court face à l’Argentin Federico Coria, le petit frère de Guillermo ? Celui de Rome ou de Hambourg, à coté de ses pompes et donc de son tennis ? Ou celui, plus engageant, entrevu face à Kwon au premier tour ? Avec lui, c’est souvent tout ou rien. Et vu ce Roland-Garros qui s’annonce encore bien morose côté français, on préfère la deuxième version.

"Et si Benoit Paire était le Français qui allait le plus loin dans le tableau masculin ?"

Le remake du quart de finale de l’US Open entre Serena Williams et Tsvetana Pironkova. A Flushing, les deux femmes avaient ferraillé pendant plus de deux heures avant que l’Américaine ne finisse par prendre le dessus. Un tel match dès le 2e tour, c’est un vrai test pour Serena. Alors, forcément, on attend ça.

Hugo Gaston et sa main si spéciale face au Japonais Nishioka, tombeur de Felix Auger-Aliassime. A 20 ans, il a gagné son premier match en Grand Chelem lundi contre Maxime Janvier. Un "rêve de gosse" dixit son entraîneur. Ce mercredi, certains risquent de découvrir un joueur court sur patte (1,73m) mais plein d’idées et pourvoyeur de coups ô combien spectaculaires.

Hugo Gaston

Crédit: Getty Images

On se demande…

Si Marco Cecchinato ne va pas nous refaire un coup à la 2018. L’Italien, issu des qualifs, n’a jamais passé le premier tour d’un Majeur hormis pour l’édition de sa folle demi-finale. Ce mercredi, il est au 2e tour, face à l’Argentin Juan Ignacio Londero. Le début d’une aventure épique ?

Caroline Garcia a-t-elle la même forme qu’à l’US Open ? Magnifique tombeuse de Karoline Pliskova, elle avait cédé au 3e tour face aux assauts d’une Jennifer Brady particulièrement impressionnante. Face à Sasnovich, 96e mondiale, l’opportunité de rallier le 3e tour est réelle. Et ça ne lui ait arrivé que deux fois ici (2017, 2018). Trop beau pour la laisser passer ?

Y’aura-t-il encore des Français au 3e tour chez les messieurs ? Il n’en reste que 4... qui jouent tous ce mercredi (Herbert, Paire, Bonzi, Gaston). Et s’il n’en restait aucun à la fin du 2e tour ? Ce serait une grande, mais si triste, première dans l’ère Open.

Trois stats à avoir en tête

1. Comme le nombre de set laissé en route par Rafael Nadal lors de ses 2e tours à Roland-Garros. Autant dire que la mission de Mackenzie McDonald semble bien compliquée, d’autant que ses standards sur terre semblent bien faibles (2 victoires en carrière). L’Américain aura beau venir comme il est, il va sûrement repartir comme les autres, avec trois sets dans la musette…

4. Comme le nombre d'années passées depuis la dernière victoire de Jack Sock à Roland-Garros. L'Américain a mis fin à cette série en battant son compatriote Reilly Opelka au 1er tour. Sur sa lancée, va-t-il faire trembler Dominic Thiem ?

11. C'est l'écart d'âge entre Coric Gauff et sa rivale du jour, l'Italienne Martina Trevizan. Agée la joueuse de Florence ? Pas vraiment, elle n'a que 26 ans, 27 en fin d'année ! C'est dire la précocité de "Coco" Gauff qui a fêté ses 16 ans en mars.

Le point météo

Il faut voir le verre à moitié plein. Ce mercredi, il risque de pleuvoir quelques gouttelettes du côté de la Porte d’Auteuil. Mais on est très loin d’un orage prolongé. Température clémente annoncée, entre 16 et 18 degrés.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1260x386:1262x384)/origin-imgresizer.eurosport.com/2020/09/29/2896983.jpg
Roland-Garros
"Swiatek a encore prouvé que le jeu stéréotypé des filles, c'est bien fini !"
14/10/2020 À 13:35
Roland-Garros
"2 Masters 1000 mais 0 Majeur : Djoko a raté sa reprise"
13/10/2020 À 20:50