Le couperet est tombé dans la soirée de ce jeudi. Et c'est tout sauf une surprise. Présent sur le plateau de France Télévisions, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que la jauge pour Roland Garros allait être abaissée à mille personnes. Matignon a ensuite précisé à l'AFP que les personnes accréditées (organisateurs, journalistes, joueurs, staff...), "soumis(es) à un protocole spécifique", n'étaient pas comptabilisées parmi les 1.000 personnes autorisées par jour.

Roland-Garros
"Swiatek a encore prouvé que le jeu stéréotypé des filles, c'est bien fini !"
14/10/2020 À 13:35

"Nous appliquerons à Roland-Garros les mêmes règles qu’ailleurs"

Initialement, la jauge était fixée à 5.000 personnes. La voilà donc baissée à 1.000 personnes. "Nous appliquerons à Roland-Garros les mêmes règles qu’ailleurs. Il n’y a pas de raison que nous n’appliquions pas les mêmes règles que tout le monde", a indiqué Jean Castex sur le plateau de l'émission "Vous avez la parole".

Pour rappel, le tirage de Roland-Garros a eu lieu ce jeudi. Le choc entre Andy Murray et Stan Wawrinka sera l'affiche du 1er tour. Rafael Nadal, lui, sera dans la même partie de tableau que Gaël Monfils et Dominic Thiem. Le numéro 1 mondial Novak Djokovic a eu un peu plus de chance. Le tirage est à retrouver ici.

"Avoir moins de public dans les tribunes pourrait plus aider Djokovic que Nadal"

Un tirage au sort quotidien parmi les détenteurs de billets

Le tournoi a pris acte de la décision gouvernementale vendredi tout en regrettant le manque de concertation. L'organisation a précisé que la jauge était 35 fois inférieure à la normale en première semaine. Puis, elle a annoncé qu'un tirage au sort serait effectué quotidiennement parmi les détenteurs de billets pour déterminer les 1000 spectateurs qui pourront pénétrer chaque jour sur le site de Roland-Garros.

Roland-Garros
"2 Masters 1000 mais 0 Majeur : Djoko a raté sa reprise"
13/10/2020 À 20:50
Roland-Garros
"13 Roland-Garros : l'un des plus grands exploits de tous les temps"
13/10/2020 À 20:38